Réussir sa vie : des pistes de réflexion pour construire son projet de vie
Suivez-nous sur
Facebook
Twitter
RSS

Réussir sa première année de droit : conseils aux futurs juristes



Le droit attire toujours autant mais savez-vous que 2 étudiants sur 3 ratent leur première année ? Pour prendre un bon départ, quelques conseils de méthodologie pour acquérir la "juridic' attitude", et un guide complet à télécharger.




La maîtrise de la langue, un acquis indispensable.

Voilà une bonne nouvelle pour les littéraires : le droit est une discipline intrinsèquement littéraire. La maîtrise du langage écrit et de la syntaxe vous sera nécessaire pour entrer dans des réflexions de fond avec précision et justesse.

Le vocabulaire que vous apprendrez à maîtriser vous viendra petit à petit, comme une seconde langue maternelle, mais il vous faudra de la rigueur dans l’utilisation des termes : pour cela, prenez soin dès la première année (L1) de consulter régulièrement les différents dictionnaires juridiques.

Il va sans dire qu’on attendra de vous une orthographe de qualité. Prenez donc le temps nécessaire à plusieurs relectures lorsque vous devrez rendre un devoir !

L’oral n’est pas à négliger non plus. Vous devrez apprendre à vous exprimer à bon escient et à être à l’aise. Hormis les matières fondamentales, toutes les autres seront l’objet d’examen oral. Le juriste par définition doit convaincre que sa solution est juste, notez que s’exercer à l’écrit vous formera aussi pour l’oral. 

Prendre le rythme universitaire très tôt

Réussir sa première année de droit : conseils aux futurs juristes
On vous laissera désormais libre de votre assiduité puisqu’en amphi, on n'émarge pas. N’y voyez pas là une opportunité de flânerie, mais une responsabilisation. Les profs sont assez physionomistes, ils repèrent les fidèles et s’en souviennent à l’oral. D'autre part, si vous n'assistez pas au cours, il vous faudra l'apprendre sur les notes de quelqu’un d'autre : un handicap qui s’ajoute au fait que vous n’aurez pas commencé à assimiler les connaissances avec votre mémoire auditive en écoutant l'enseignant.

La prise de notes doit aussi être maîtrisée assez tôt : vos notes, tout en étant pouvant s'adapter à votre personnalité et au style du prof, doivent reprendre l'essentiel du cours, et constituer un support d'apprentissage fiable poules révisions (grâce à la mise en page, aux points importants soulignés, etc).

L’année universitaire est courte, il vous faudra vous mettre vite dans le rythme et mettre le paquet sur les matières écrites qui font l’objet de travaux dirigés (TD). Appuyez-vous sur vos chargés de TD, c’est votre meilleure source. Leur rendre des devoirs le plus souvent possible (au moins des plans détaillés) vous permettra de progresser plus vite. Une fois la méthode acquise, vous pourrez peaufiner la qualité de vos devoirs et acquérir cet esprit juridique si nécessaire.

Les exercices juridiques : à bonne méthode, bons résultats.

Réussir sa première année de droit : conseils aux futurs juristes
Nous venons de l’évoquer, défendre une thèse, une position constitue l’essence même du travail du juriste. C’est ce qui vous sera demandé dans les différents exercices. Il n’est donc pas étonnant que les étudiants venant de filières scientifiques aient encore une fois de meilleurs résultats. En effet, ces exercices demandent rigueur et méthode.

  • La dissertation juridique, par exemple, a ses règles propres qui se comprennent au regard de la culture juridique que vous commencerez vite de percevoir. La logique du droit est souvent bi-partiste, le principe / les exceptions, le droit subjectif / objectif, etc. Il n’est donc pas étonnant que la dissertation se construise sur un plan en deux parties.
  • Le commentaire d’arrêt vous demandera une esprit de synthèse et c’est là que vous devrez aiguiser vos réflexes juridiques pour percevoir les problèmes de droit et les enjeux pour l'évolution de la Loi.
  • Le cas pratique aussi vous demandera une attention particulière pour apprendre à appliquer la règle de droit à des faits concrets.

La juridic’attitude, l’esprit qui fait la différence.

Réussir sa première année de droit : conseils aux futurs juristes
Acquérir le réflexe juridique est ce qu’il y a de plus difficile, car il ne s’agit plus seulement de méthode, ni de connaissances, mais bien d’une attitude générale. Toute situation du quotidien, tout actualité lue dans la presse, recouvre une situation juridique. Il faut donc faire feu de tout bois et apprendre à lire votre environnement à travers vos "lunettes" de juriste. Cela doit devenir pour vous un réflexe.

Pour cela, vous devez nourrir en permanence votre culture générale, et développer votre curiosité. Allez fureter dans les revues juridiques et lisez les notes de vos fiches en détail. Cela vous aidera à vous imprégner de cet esprit particulier. Le travail en groupe, les stages, la fréquentation des tribunaux peuvent  aussi contribuer à former votre esprit de juriste, tout en vous aidant à cerner votre projet professionnel.

Pour ceux qui doutent encore de leur capacité...

Si vous ne pensez pas être à niveau avec l'usage de la langue ou la culture générale, ne paniquez pas, certaines facs ont la solution ! Par exemple, Paris II - Assas, propose un programme à la carte : soutien pour les étudiants ayant besoin de combler leurs lacunes en expression écrite, orale ou en culture générale. Un cursus normal, ou au contraire renforcé pour ceux qui ont d'excellents résultats et qui voudraient compléter leur formation par des disciplines utiles à leur future profession, et ceci, tout au long de la licence. Explication en video.

Un guide de méthodologie pour prendre un bon départ en droit

Pour mettre toutes les chances de votre côté si vous démarrez des études de droit (ou envisagez le droit), l'auteur de cet article a réalisé un guide plus détaillé qui passe en revue :
- Toutes les aptitudes et les acquis nécessaires pour avoir de bonnes chances de réussite en droit (quelles qualités, quel bac faut-il avoir ?)
- Les méthodes à acquérir dès la L1 droit : prise de notes, expression, culture générale, préparation des TD
- Les méthodes propres aux exercices juridiques : la dissertation juridique, la fiche et le commentaire d'arrêt, le cas pratique. Méthologie et conseils pour ces exercices nouveaux par rapport au lycée.
- Les "plus" qui font la différence pour acquérir la "juridic' attitude" : stages, exemples de lectures juridiques de l'actualité, conseils pour le travail en groupe, etc.
Réussir ses premières années de droit : à télécharger (5 eur.) par carte bancaire ou par e-mail via Paypal.

Lire aussi : Les études de droit

Milène Rapp

Qu'en pensez-vous ?
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

20.Posté par sage le 27/05/2011 16:39
pour rassurer certaines personnes réticentes, j'ai repris les études en fac de droit après avoir travaillé plusieurs années et de plus j'ai passé un DAEU qui est un équivalent du bac. je m'en sors bien même s'il y a beaucoup de travail et malgré mon parcours atypique. ne croyez pas les gens qui vous dise que sous prétexte que vous avez passez un BAC pro par exemple alors vous n'avez aucune chance!!! c'est stupide ! beaucoup de gens y arrivent et souvent même mieux que ceux qui sortent d'un bac général! il faut être motivé et travailler régulièrement.

19.Posté par Heidi Simon le 03/05/2011 13:53
Help,je suis en première année de droit et mon blocus commence dans une semaine. Je n'ai jamais travaillé de toute l'année, je n'ai aucun cours, je ne suis pas souvent aller aux cours, ni beaucoup noter, du coup j'ai décidé de diviser ma session pour que ça soit plus gérable.
J'étais pourtant une bonne élève en humanité mais cette année je n'ai préférer faire la fête que donner priorité à mes études. Je réalise seulement maintenant que mon année est gravement en danger mais je suis vraiment motiver à bosser pour la réussir.
Pensez-vous que c'est réalisable. Si oui avez-vous des conseils à me donner?

Merci d'avnce!

18.Posté par baran le 05/04/2011 06:10 (depuis mobile)
Bonjour je suis en première sti et je voudrais savoir si j'aurai des difficultés énormes si je me lance en droit?

17.Posté par sophia le 13/01/2011 22:29
Chaque personne est capable de réussir en droit je pense que c'est juste un probléme de méthologie car tu dois avoir les connaissances suffisante.A mon avis tu devrais rendre des dissertations juridiques à tes chargés de td afin qu'ils puissent te dire ce qui ne va pas exactement.

16.Posté par MARINE le 07/01/2011 23:08
Bonjour, je suis également en terminal ES et souhaiterais me diriger sur une licence de droit. Je voudrais savoir s'il y a des conseil particulier a connaitre pour "réussir" son année en L1. De plus avoir de bonnes capacité en langue, orthographe est-ce véritable un avantage?

15.Posté par Audrey le 06/01/2011 19:18
Bonjour,
je suis en 1ère année de droit et j'avoue que je galère. Je suis pourtant très sérieuse et travaille très régulièrement, mais mes notes tournent autours de 8 avec uneou deux grosses chutes à 6... je ne comprend pas comment m'améliorer, est ce possible que je n'ai tout simplement pas l'esprit juridique?

14.Posté par quentin le 25/12/2010 23:48
bonjour je suis élève de terminal economiques et sociales et l'année prochaine si obtention du bac j'ai une grande envie de me tourné vers une license en droit mai j'ai d'énormes apréhentions j'aurais donc aimer savoir a quoi je doit m'attendre et comment m'y préparer
MERCI

13.Posté par jonny le 22/12/2010 16:39
merçi pour vos renseignements

bonne journée

12.Posté par Modératrice le 22/12/2010 12:00
Alors, si vous êtes à Grenoble, vous avez un accès tout trouvé vers l'IAE Grenoble (qui est très réputé et accentue bien la note internationale) en faisant à l'UPMF une licence généraliste "économie-gestion parcours Management et gestion des entreprises" : en effet, l'IAE a conclu un accord avec l'université et garantit aux étudiants qui réussissent cette licence leur accès en M1 dans son master de management :
voir le lien
http://plg.upmf-grenoble.fr/content/licence-g%C3%A9n%C3%A9raliste

et lire aussi notre article sur ce site sur l'IAE de Grenoble qui explique cela.

Cela dit, prenez le temps de bien consulter le programme de ces masters (allez aux journées portes ouvertes) et surtout, le type de carrière d'entreprise vers lequel cela ouvre. La note internationale peut être développée dans le programme "International manager" tout en anglais.
Mais cela ne fera bien sûr pas de vous un "juriste d'entreprise" c'est clair, pour cela il faut en effet faire un cursus qui inclut une licence-master de droit.
Il faut donc voir si votre soudain attrait pour le droit est réel et surtout, si c'est une discipline qui vous correspond mieux en profondeur (au point de vue tournure d'esprit et aptitudes) que la gestion et le management. En effet, le conseil général que nous vous avons donné (finir son DUT) ne peut pas prendre en compte la spécificité de votre profil que nous ne connaissons pas.
Avez-vous déjà assisté à un cours de droit ? mis votre nez dans un livre de droit ? consulter les programmes d'une L1 droit ? Parler avec des juristes, compris "l'esprit du droit" qui exige à la fois précision au niveau du langage, et grande rigueur dans le raisonnement ?
Si après avoir fait cette enquête (profitez des vacances de Noël pour vous documenter et surtout rencontrer des gens), vous êtes emballé par le droit et que vous sentez que cela vous correspond parfaitement, et si, en plus, on vous dit à la fac de Grenoble que vous avez de bonnes chances de réussite (car la licence de droit est assez dure), alors, bien sûr, vous pouvez recommencer une L1 droit. Surtout si vous n'excluez pas l'une ou l'autre des carrières de la justice (notaire, magistrat, etc.)

Il faut donc cerner parallèlement votre profil, votre projet professionnel et vos aptitudes. Dès janvier, vous pouvez aller aux journées portes ouvertes en fac de droit, à l'IAE... Profitez aussi de votre premier stage en entreprise pour observer et discuter bcp avec les gens. Vous pouvez aussi vous aider d'un test en ligne du type "Pour quels métiers êtes-vous fait" (proposé sur notre site en lien avec Central Test qui est intelligent car il mettre votre profil en comparaison de plusieurs types de métiers et cela peut vous aider à choisir).

11.Posté par jonny le 20/12/2010 19:34
Je me suis renseigné sur de nombreux sites internet, il n'y aucune équivalence possible entre un DUT GEA et une licence en droit, c'est-à-dire que même apres le DUT je devrais partir en L1 droit.

Par ailleurs, si je continue mon DUT, je souhaiterais entrer en 3ème année de licence de gestion dans un IAE. Quel est le niveau de sélection pour un étudiant venant de GEA? Quelles notes faut-il avoir environ?
Merçi beaucoup de m'apporter une réponse.
Cordialement.

Bonne soirée.

10.Posté par jonny le 20/12/2010 19:19
J'habite dans la région grenobloise. Je suis à l'IUT 2 de Grenoble qui dépend de l'université Pierre Mendès-France.

9.Posté par Modératrice le 20/12/2010 18:27
jonny,

Nous te conseillons de finir ton année de DUT, voire ton DUT en entier avant de te réorienter. En effet, cela te permet de valider un niveau bac+1 ou bac+2 et de postuler à des formations universitaires ou autres à partir de ce niveau.
En effet, l'abandon immédiat comporte toujours une part de risque, et mieux vaut procéder par étape et affiner son projet peu à peu. Il faudrait donc te renseigner au niveau de ton université (celle dont dépend ton IUT) sur les possibilités d'équivalence avec un bac+1 obtenu après un an de DUT. En janvier ou février vont avoir lieu dans les facs les journées portes ouvertes : tu pourras y discuter avec des profs et demander conseil sur tes chances d'être pris, mais n'arrête pas le DUT avant.
Effectivement, les sections droit-langues sont assez sélectives, spécialement en Ile-de-France (dossier et test de langue en général, à la Sorbonne et à Assas par exemple seuls les candidats bilingues sont admis). Mais quel projet professionnel as-tu derrière ? Une carrière dans le droit international en entreprise ? Le commerce international ? Sache alors qu'avec un DUT GEA (excellent diplôme généraliste qui ouvre sur l'ensemble des métiers de l'entreprise) tu pourrais passer les concours d'entrée en école de commerce orientée sur l'international avec de bonnes chances de réussite.
Autre possibilité si l'entrée en L1 droit-langues ne marche pas, une entrée en L1 (ou L2 si tu valides ta première année de DUT peut-être) langues étrangères appliquées (LEA), orientation qui pourrait aussi te correspondre, ou encore le BTS commerce international (là si tu valides ta première année de DUT, tu pourrais peut-être être pris en deuxième année)
Autre possibilité : obtenir ton DUT et entrer dans un IAE où les langues peuvent être bien mises en avant et où tu peux aller jusqu'au m aster (voir dans notre rubrique orientation le dossier IAE)
Il faudra de toute façon passer dès le 20 janvier par le site admission-postbac (si tu es sur de ne pas faire ta deuxième année de DUT), et pour la fac, il te faudra présenter un dossier d'orientation active où on te donnera un avis sur tes chances de réussite. Dans quelle région habites-tu et quel est ton IUT ?

8.Posté par jonny le 20/12/2010 16:48
bonjour à tous,

Je suis actuellement en 1ere année de DUT GEA et cette formation ne me plaît pas. Certaines matières sont sans intérêt (PPP, SFE). Quant au niveau de langue, il est très insuffisant. C'est pourquoi je souhaiterais arreter ce DUT et m'inscrire en L1 droit-langues l'an prochain. Or, cette formation est sélective. Vu que je ne serais pas un nouveau bachelier, j'ai peur de ne pas être accepté.

Pensez-vous que mes excellents résultats en langues(15-16 en anglais et en espagnol en Terminale; 13 en anglais et 19 en espagnol au bac) eu lycée puissent jouer en ma faveur?

Selon vous, le fait de m'être réorienté peut-il être préjudiciable pour la suite, notamment pour l'admission en M2 plus tard?

je souhaiterais arreter mon DUT dès maintenant pour prendre des cours de droit et de langues afin d'être prêt pour l'an prochain, est-ce possible?

Je suis totalement perdu, pouvez-vous me répondre s'il vous plait. Je vous remercie d'avance.

Cordialement.
Jonny

7.Posté par In Rainbows le 14/12/2010 22:37
Bonsoir à tous, je suis également en première année de licence en droit. Le passage du lycée à la fac n'est en effet pas évident. Il faut dès le premier jour commencer à prendre les bonnes habitudes, et relire au moins une fois son cours. Je dois vous avouez que j'ai fait cela au début, mais avec le temps la fainéantise commence à prendre le dessus ! Jusqu'au jours où on vous dit que dans 15 jours vous aurez une colle ou un partiel dans telle matière ! Donc, petit conseil commencez à réviser tout de suite ! Parce que tout vient d'un coup, et on a du mal à s'organiser dans les révisions !
Bon personnellement, je me suis vite ressaisie, et en général mes examens se sont bien passés !
Pour vous répondre Carlos, il y a pas mal d'étudiants qui viennent de lycées professionnels. Est-ce un avantage ? Hélas non. Car même pour un étudiant ayant suivi un cursus général, l'intégration et l'assimilation des méthodes restent difficiles. Je ne voudrais pas vous découragez, mais faire des études de droit vous mènerez à un échec...
Conseil ? Commencez par revoir votre conjugaison, grammaire, orthographe...
Et je suis d'accord avec mes collègues, il faut suivre les cours de TD !

6.Posté par oumar koundoul le 14/12/2010 13:28
le droit n'est pas du tout difficile;le problème en aie que chaque prof a sa propre méthode ;ce qui bouleverse les étudiants d'avoir une méthode bien déterminer .

5.Posté par Carlos le 10/12/2010 15:37
Bonjour je suis en bac pro comptabilité, et j'envisagerais d'intégrer un licence droit pouvez vous me donné quelque conseille afin de reussir, merci beaucoups

4.Posté par Pedro le 01/12/2010 11:47
Détendez vous les L1!
Le droit n'est pas si dur qu'on vous le fait croire! Prenez les mémentos Dalloz si vous êtes en retard, ils sont largement suffisants en première année!
@Pasfacile: totalement d'accord avec toi concernant la présence en TD. Si tu fais pas bien tes TD, tu vas pas passer!

3.Posté par Pas facile le 23/11/2010 10:49
@ Heidi Simon
prends les plans des cours de tes profs et achètes des livres qui correspondent aux matières que tu étudies ( les livres sont très nombreux donc il y a des bons et des mauvais, je te conseille de demander conseils aux profs, regarder les livres que les autres étudiants ont , ou bien tu vas simplement à la bibliothèque et tu regardes les livres et selon tes goûts tu achètes celui qui te convient le mieux). Je ne pense pas qu'il est tard pour tes cours, mais il est important cependant d'aller en TD, je comprends que ce n'est pas toujours rigolo, mais c'est seulement la que tu apprendras à acquérir une méthode pour les dissertation juridique, commentaire etc. Alors vas y doucement quand même, je pense que tu as pas mal de choses à rattraper, ne t' étouffes pas sous une tonne de travail d'un coup, il faut trouver un rythme de travail constant. Je suis moi aussi en L1 droit, donc je te comprends. Voila bonne chance,

2.Posté par etah le 20/11/2010 01:24
7 trè cool,merci 2 votre part

1.Posté par Heidi Simon le 15/11/2010 15:39
Je suis en première année de droit, nous sommes le 15 novembre, mon blocus est dans un mois , je n'ai pas de super notes, ne suis quasiment jamais allée en cours, et je n'ai encore rien fait.. Est-il encore temps que je me reprenne en main ou est-ce trop tard?

1 2
Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger | Spécial Bac







<






Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "7 clés pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.