Réussir sa vie : des pistes de réflexion pour construire son projet de vie
Réussir sa vie : des pistes de réflexion pour construire son projet de vie
Reussir ma vie



Réussir ma Vie ...

Suivez-nous sur
Facebook
Twitter
Rss



Questions sur l'épilation laser


Tags : beauté

L'épilation laser vous tente, mais vous vous posez des questions.




En combien de séances serai-je glabre ?

Trois à cinq passages sur une peau claire, de préférence, et sur des poils foncés (les blondes comptent pour des prunes, là ça se vérifie) sont suffisants pour anéantir le bulbe, générateur du poil “maudit”. Pour la moustache, les poils étant plus fins et le cycle pilaire plus rapide, cinq à dix séances sont nécessaires. Il faut savoir souffrir pour être belle…

Est-ce définitif ?

Avec le laser, exit rasoirs et autres cires, vos jambes resteront douces et lisses à faire pâlir un œuf. Ne perdez pas de vue que les poils ont des cycles de repousse qui diffèrent. Ceux qui n’auront pas été traités, et ceux qui sont retors seront là, mais très fins. Dans le meilleur des cas, à la fin du traitement, environ 80 % des poils ne repoussent pas. Vos jambes ne seront de toutes façons pas celles de Barbie Princesse. Na ! Sachez par ailleurs que la pilosité évolue avec l’âge et les hormones changeantes. Les mamies d’autrefois qui nous effrayaient avec leur barbe au menton ne sont pas une légende éteinte. Le poil migre et se loge à des endroits insoupçonnés lorsque l’on a 18 ans : il passe des mollets au menton et/ou à la moustache. Alors si vous pouvez jouer les Kim Bassinger des jambes avec le laser, gare à votre décolleté, qu’il ne soit pas ombragé par une … barbe naissante. Sinon, vous trouverez bien un rasoir dans le tiroir de la salle de bains !

Combien ça me coûtera ?

Menton / lèvre supérieure : de 76 à 110 € la séance. Aisselle / maillot : de 122 à 153 € la séance. 1/2 jambes / cuisses : de 305 à 380 € la séance. Dos : de 580 à 730 € la séance.

Qui contacter ?

Prenez rendez-vous avec un dermatologue, c’est conseillé. Non seulement le traitement sera effectué sous contrôle médical, mais en outre ces spécialistes de la peau sont habitués à manier le laser. Sachez que seuls les médecins sont habilités à travailler avec un laser. Les salons d’esthétique qui proposent une épilation définitive n’utilisent pas un laser, mais une lampe. Si les résultats ne se comparent pas (la lampe n’empêche pas la repousse des poils), les risques de brûlures sont en revanche très réels !

Y a-t-il des précautions à prendre ?

S’abstiendront : les peaux mates (risque de dépigmentation) et les femmes blondes ou rousses, leurs poils trop clairs n’arrêtant pas le faisceau du laser. Le laser exige l’hiver : le soleil étant l’ennemi numéro un. En effet, pour éviter de vous retrouver dépigmentée par tâches, il ne faut pas commencer le traitement si vous êtes encore bronzée. D’autre part, après le traitement, patientez un bon mois avant de retourner au soleil : votre peau étant fragilisée, des tâches brunes peuvent y apparaître. Enfin, le laser est à proscrire, si vous suivez un traitement médicamenteux photo-sensibilisant.

Vendredi 4 Septembre 2009
Valérie cantin

Permis de conduire | Logement | Loisirs | Cabine d'essayage | Conso