Réussir ma Vie ...
 


Orientation : comment cerner son profil ?



Avant de foncer sur une école ou un métier, prenez le temps de vous interroger sur votre personnalité profonde ! Coach d'orientation, Valérie Laborde explique comment on peut s'y prendre pour éviter l'erreur de casting et s'orienter sans trop de stress.




Orientation : comment cerner son profil ?

On part souvent de ses résultats scolaires en France pour choisir son orientation, qu'en pensez-vous ?

Valérie Laborde : "Vous ne pouvez pas faire un vrai choix d’orientation sur la seule base de vos résultats scolaires car vous n’êtes pas "un carnet de notes à pattes" !

Bien vous orienter, cela commence par la prise de conscience de qui vous êtes vraiment. Puis, à partir de ce socle de personnalité mieux identifié, vous pouvez réfléchir sur les voies de développement de votre potentiel, sur la construction de votre propre parcours (qui n'est pas celui de votre frère, de votre père ou du voisin…). En suivant une telle démarche, vous vous donnez les moyens de faire un choix vraiment personnel.

Y a-t-il une méthode pour faire cette exploration et bien cerner son profil ?

Orientation : comment cerner son profil ?
"Il n'y a pas de méthode unique mais il est impératif de ne pas foncer vers un métier ou une formation sans prendre le temps, en amont, de ce questionnement approfondi :

Qui suis-je ? Qu'est-ce qui me motive dans ma vie ? Quels sont mes centres d’intérêt, mes passions ? Ai-je le désir de les retrouver dans ma vie professionnelle ou les garder comme moyen d’équilibre ? Mes qualités ? Mes fragilités ? Mes valeurs ? Mes rêves profonds ?... 

Et aussi : Quel est mon mode de fonctionnement ? Par exemple : suis-je toujours en retard ou prêt deux heures à l’avance ? organisé ? aimant prendre des décisions ?… Suis-je résistant au stress ? Est-ce que j’aime travailler en équipe ? Seul ? Suis-je ouvert sur le monde ? Utilisateur des technologies nouvelles ? Lecteur de journaux ? Etc.

Une fois ces traits de personnalité et de fonctionnement bien identifiés, il est alors utile et nécessaire de prendre en considération les données scolaires : mes notes, les appréciations de mes professeurs, mes goûts pour telle ou telle matière…"

Quelles autres questions faut-il encore se poser ?

"Il ne faut pas avoir peur de se projeter dans l'avenir et de se poser des questions sur ses aspirations en matière de choix de vie.

Par exemple : suis-je prêt à quitter ma ville pour faire des études ? A partir à l'étranger ? Quelles sont mes attentes en termes de responsabilité, de revenus, d’organisation de ma vie ? Quel équilibre ai-je envie de donner à ma vie ? Quelle place pour ma famille ? Pour des engagements ?...  
Toutes ces questions peuvent vous permettre de partir de vous-même pour choisir une voie qui vous soit propre.

Bien sur, il vous faudra être réaliste et confronter vos traits de personnalité et vos capacités au domaine d’études envisagé. De même, sur un autre plan, il conviendra de prendre en compte les données économiques disponibles (évolution du secteur visé, de la profession, marché du travail connu, etc.)."


Est-ce nécessaire de faire tout cela si l'on sait ce que l'on veut faire ?

"Oui, c'est important de se poser ces questions sereinement, que l'on n'ait pas d'idée d'orientation ou au contraire une idée très précise. Car pour les uns comme pour les autres, se donner le temps d'une réflexion conduite avec méthode est toujours un atout précieux.

Il est vrai que ce travail préalable sur sa personnalité peut sembler superflu à certains, ou même faire un peur à d’autres. Mais l'expérience montre au contraire qu'il est libérateur ! Beaucoup de peurs, de blocages, d'idées fausses, de préjugés, peuvent tomber ou se dénouer".

Quand le projet n'est pas en accord avec la personnalité 

"Une jeune fille, brillante élève en Terminale S, est venue me voir, à contre-coeur car elle avait la certitude de vouloir faire médecine et ne comprenait pas l 'insistance de ses parents pour un travail d'orientation.
Après quelques échanges, je me suis aperçue qu'à aucun moment elle ne faisait part d'un désir de soigner, aider, s'occuper des personnes, travailler "sur l'humain". Je lui ai fait remarquer et lui ai suggéré de se tourner vers des études de pharmacie. Ce qu'elle a fait. Son projet n'était pas en accord avec elle même".
Valérie Laborde
 

Comment être aidé dans cette démarche  ?

Orientation : comment cerner son profil ?
"Le premier conseil, c’est de prendre du temps. Pas de précipitation. Ne cédez pas au stress ! Plus vous aurez pris ce temps précieux pour réfléchir à ce que vous voulez faire de votre vie, meilleur sera votre choix.

 Je  vous incite fortement à rencontrer des personnes dont le métier est de vous écouter et de vous faire parler, avec méthode, pour vous aider à discerner et à poser des hypothèses.

Si vous êtes en 1ère, vous aurez le temps de laisser murir votre réflexion, de rencontrer des amis ou des professionnels de votre entourage et de valider un choix. Si vous êtes en terminale, "chargez" APB et profitez des deux mois qui sont devant vous pour approfondir votre réflexion. Le Bureau d’orientation de votre école vous permettra d’étoffer vos recherches avec de la documentation.

Il existe aussi de nombreux tests en ligne, mais il faut être prudent sur les conclusions que vous pourrez en tirer par vous-même ! Au lieu de vous aider, ils peuvent au contraire vous dispenser de réfléchir et, vous faire oublier que vous avez à poser un acte libre."

Pourquoi les élèves de terminale sont-ils si nombreux à ne pas savoir ce qu’ils veulent faire ?

"Je pense que c’est une sorte d'alibi pour ne pas penser à la suite, par peur de quitter l'ambiance sécurisante du lycée, de se lancer dans un avenir peut être inquiétant. Beaucoup retardent donc le moment de se plonger dans leur orientation.

En même temps, les écoles exercent une  pression importante sans toujours donner les moyens à chacun de trouver ses repères, et cela peut provoquer un véritable blocage. Les parents, dans le souci légitime de la recherche du bonheur de leurs enfants, peuvent aussi parfois contribuer à augmenter cette crispation."

Qu'aimeriez-vous dire aux jeunes pour les encourager ?

"Vous êtes l'acteur – libre et responsable - de votre vie. Les avis de vos professeurs, de vos parents, de vos amis peuvent être importants. Mais il s’agit maintenant de votre vie.

N'oubliez pas non plus que vous êtes porteur d'une excellence : quel que soit votre parcours scolaire, vous avez des points forts qu’il convient d'identifier pour pouvoir les déployer.
 
Demandez-vous où vous serez heureux et où vous rendrez heureux votre entourage !


Et puis, se tromper de voie n'est pas un échec stérile si vous analysez correctement, sans attendre, les causes de votre erreur d’orientation.

Enfin, n'oubliez pas que vous pouvez "voir large" dans cette orientation. Demandez-vous où vous serez heureux et où vous rendrez heureux votre entourage, car vous n’exercerez jamais un métier pour vous seul !"

Orientation : comment cerner son profil ?
Valérie Laborde exerce son activité en région parisienne, dans les Yvelines.

Après avoir été conseillère en insertion professionnelle, elle propose aux lycéens et étudiants un parcours d'accompagnement à l'orientation.

Contact : valerielaborde6@gmail.com

 
la rédaction
Vendredi 17 Mars 2017


Cerner son profil | Bâtir son projet pro | Métiers qui recrutent | Métiers à découvrir | Métiers passion | Expériences de jeunes pros | Sans formation ?








S'abonner à la newsletter gratuite