Réussir sa vie : des pistes de réflexion pour construire son projet de vie
Réussir sa vie : des pistes de réflexion pour construire son projet de vie

Le BTS Muc : les bons conseils de Pierre-Antoine



Pierre-Antoine, 22 ans, achève ses étude en école de commerce à l'ESC Brest en option banque finance. Mais il a démarré ses études postbac par un BTS Management des unités commerciales (Muc), une formation généraliste sur laquelle il a créé le site mon-btsmuc.com. Ses avis sur ce choix d'orientation.




Ce BTS MUC est très répandu en France, à qui le conseilleriez-vous ?

Le BTS Muc : les bons conseils de Pierre-Antoine
Pierre-Antoine : "Je le conseillerais soit à ceux qui veulent trouver directement un emploi dans le commerce après leur BTS, soit à ceux qui veulent poursuivre leurs études ensuite.

C'est aussi un diplôme très généraliste, ce qui m'avait séduit après mon bac S car je ne voulais pas me fermer trop de portes. On y étudie à la fois le management (la façon d'animer une équipe), et toutes les étapes du processus commercial : la définition du produit, le marketing, la communication, la mise en vente, la gestion des stocks, la gestion financière...

Un autre BTS commercial, le BTS "négociation relation client" (NRC), est  davantage orienté vers la prospection de clients, alors que le BTS Muc forme davantage des commerciaux sédentaires qui animent un espace de vente. Cela prépare directement à des métiers d’assistant chef de rayon en grande distribution, de chargé de clientèle, d'animateur des ventes, conseiller clientèle…

Après le bac, pourquoi choisir ce BTS plutôt qu'une école de commerce en trois ans ou une licence de gestion à la fac, quels avantages ?

Par rapport à la fac, le gros avantage est l'encadrement : on a 35 heures de cours par semaine, on est dans des classes comme au lycée, avec un examen à préparer, et en plus il y a des stages. C'est une transition plus douce vers l'enseignement supérieur, surtout quand on a un bac techno ou pro.

Par rapport à un bachelor en école de commerce, le gros avantage est le coût : on peut préparer son BTS dans un lycée public où la scolarité est gratuite ! Cela n'empêche pas de rejoindre ensuite une école de commerce après le BTS par la voie des admissions parallèles, et sans avoir fait de classe prépa.

Et puis on peut aussi faire son BTS en alternance : cela permet d'avoir une rémunération mais surtout d'acquérir une expérience professionnelle. C'est vrai que le rythme est soutenu et le taux de réussite à l'examen plus faible, mais sur le CV c'est un gros avantage pour être recruté ensuite.

Sur votre site mon-btsmuc.com, vous donnez des conseils pour réussir ce BTS...

Oui il y a des conseils importants, déjà pour être admis : il faut savoir mettre en avant sa motivation soit en s'appuyant sur les matières que l'on appréciait au lycée, soit en ayant une idée de son futur projet professionnel, en termes de poursuites d'études par exemple.

C'est bien aussi de mettre en avant des qualités utiles dans ce type de formation : par exemple le fait d'aimer travailler en groupe ; vous pouvez faire le parallèle avec une de vos activités scolaires (projet de groupe) ou extrascolaires (joueur dans une équipe de football par exemple). Nous donnons aussi sur le site pas mal de conseils sur l'entretien de motivation.

Ensuite au niveau des études, il faut être attentif en cours et surtout travailler efficacement. C’est souvent sur ce point que beaucoup d’étudiants ont des difficultés, il faut réussir à trouver ce qui marche pour soi-même : faire des fiches détaillées, relire ses cours plusieurs fois, se servir d’exemples pour bien mémoriser…

Le gros avantage de ce genre de BTS, c'est qu'il ouvre un éventail de poursuite d'études ?

Oui la plupart des étudiants poursuivent en bac+3, soit en licence générale à l'université, soit en licence professionnelle. La licence pro permet d'acquérir une spécialisation, par exemple dans le secteur de la banque, et elle prépare directement à l'entrée dans la vie active.

La licence générale permet soit de poursuivre en bac+5 vers un master, soit de passer les concours d'écoles de commerce, ce qu'on peut d'ailleurs faire avec le BTS à niveau bac+2.

Vous-mêmes, vous avez pousuivi vos études en école de commerce, quel concours avez-vous passé ?

J'ai eu un parcours particulier car je me suis en fait réorienté à la fin de ma première année de BTS : j'ai fait un stage en grande distribution et je me suis rendu compte que j'aimerais approfondir davantage la gestion d'entreprise que l'animation commerciale.

j’ai donc décidé de faire un DUT GEA (gestion des entreprises et des administrations), pour aborder davantage la gestion d’entreprise au sens large. On y fait de la comptabilité, des statistiques, des mathématiques financières, du droit des affaires et des sociétés, de l'économie, de la fiscalité… C'est un diplôme encore plus généraliste que le BTS MUC et qui s'oriente davantage sur les données financières. Puis j'ai passé le concours Passerelle 1 (niveau bac+2) et j'ai intégré l'ESC Brest.

Actuellement je suis en dernière année en option banque finance et je travaille en alternance au sein d'une société de gestion. Cela montre que le BTS Muc est un bon tremplin qui peut conduire à pas mal de choses.

Pour en savoir plus :
www.mon-btsmuc.com


Samedi 8 Juin 2013

la rédaction

Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger







S'abonner à la newsletter gratuite




Guides à télécharger