Concours d'entrée en écoles de commerce : réussir l'entretien oral


L'entretien oral a une part capitale dans les concours d'entrée en école de commerce. Clé du succès : savoir dire qui vous êtes et pourquoi vous voulez être admis. Les conseils de Pierre Janicot et Nicolas Wauquiez, anciens étudiants aujourd'hui membres de jurys à l'ESSEC, auteurs d'une méthode ludique pour se préparer.




Concours d'entrée en écoles de commerce : réussir l'entretien oral
Ça y est : vous êtes admissible ! Il ne vous reste qu'à préparer l'oral de langues et... l'entretien. Simple formalité ? Au contraire, cet oral, dit de "motivation" ou de "personnalité", d'une durée de 30 à 60 minutes selon les écoles, représente souvent 20-30% de l'ensemble des coefficients. "Or en comparaison du temps passé à préparer les écrits, l'oral est souvent négligé par les candidats", font remarquer Pierre Janicot et Nicolas Wauquiez, auteurs de 40 heures pour se préparer à l'entretien de personnalité (Ed.: Ellipses).

Tous deux anciens de l'ESSEC, ces jeunes entrepreneurs sont aussi enseignants en prépas commerce et membres de jury d'oraux : ils connaissent donc les deux côtés de l'épreuve. Clé de leur "méthode" : une série de petits exercices, interactifs et ludiques, pour vous permettre de mieux vous connaître. "La réussite commence par un minimum de connaissance de soi : de ses envies et de ses capacités", insiste dans la préface Nicolas Bordas, autre ancien de l'ESSEC aujourd'hui président de l'agence de pub TBWA. Il ne suffit pas en effet de vouloir faire une grande école, encore faut-il savoir dire pourquoi et pour quoi faire.

Savoir se présenter et dire qui l'on est

Concours d'entrée en écoles de commerce : réussir l'entretien oral
"Qu'avez-vous à nous dire ?... sur vous !" C'est en effet la question centrale qui vous sera posée, sous une forme plus ou moins directe. Parfois, en effet, on pourra vous demander de commencer par présenter un sujet de culture générale, ou de réagir à un sujet d'actualité, ou de présenter d'emblée votre projet...

"L'important est d'aborder l'entretien en sachant ce que vous voulez dire et quelles cartes vous voulez jouer", explique Pierre Janicot. Quelles qualités les jurys apprécient-ils ? "Toutes du moment qu'on peut mettre des mots dessus et les justifier par des réalisations concrètes. Il y a de la place pour tous les profils dans ces écoles, pour les timides comme pour les gens très à l'aise à l'oral, de même qu'en entreprise il faut des créatifs, des financiers, des commerciaux..."

Inutile donc de vous inventer des qualités idéales ("dynamique, organisé et persévérant" était à la mode il y a quelques années, disent les auteurs). Soyez authentique, mais précis. Les petits exercices d'introspection proposés par la méthode "40 heures" sont à cet égard bien utiles. "Nous proposons par exemple, de rechercher dans son enfance les expériences positives que l'on a eues et de rechercher à quelle actions cela correspondait", explique Pierre Janicot. Autre conseil : interroger ses proches sur l'image qu'ils ont de vous.

Témoigner d'une ouverture sur le monde économique

A travailler également, la connaissance du monde professionnel. Attendez-vous à être interrogé peut-être sur un sujet lié à l'entreprise, à l'actualité, ou questionné sur votre projet. "Pour autant, on n'attend pas de vous un projet professionnel fini", indiquent Pierre et Nicolas qui conseillent de naviguer entre deux écueils :
- Ne pas dire : "Je n'ai encore aucune idée de ce qui m'intéresserait, j'attends d'être dans l'école pour voir vers quelle spécialité j'irai". Voilà qui semblera bien paresseux au jury. Pour vous préparer, allez donc interroger quelques professionnels sur leur job, en suivant la méthode proposée dans l'ouvrage.
-Ne pas arriver non plus avec un projet professionnel de conquérant tout ficelé ("Je veux travailler dans le marketing du luxe"), qui pourrait agacer le jury.

Sachez plutôt dire comment vos stages, vos rencontres ou vos expériences diverses ont éveillé en vous un intérêt pour certaines fonctions, ou certains métiers, tout en restant ouvert.

Connaître l'école pour laquelle on postule

Enfin, préparez-vous à répondre à des questions du style : "Parmi les écoles auxquelles vous êtes admissible, laquelle préférez-vous ?" Il faut pour cela creuser votre connaissance des différentes écoles, toujours en lien avec votre profil. "Le bon entretien est celui dans lequel vous expliquez au jury ce que vous pouvez apporter à l'école, et ce qu'elle peut vous apporter, explique Pierre Janicot. Vous témoignez ainsi de votre bonne connaissance de l'école, et de votre maturité."

On comprend pourquoi les deux auteurs conseillent d'étaler ces petits exercices de préparation sur plusieurs semaines pour une meilleure efficacité. "Mais on pourra toujours les faire quelques jours avant". Conçue au départ pour les concours d'entrée en écoles de commerce, la méthode peut d'ailleurs aider tout étudiant ou jeune diplômé à mieux se connaître, en vue d'un entretien de motivation ou d'un premier entretien d'embauche.

 



Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par gestecoblog le 31/07/2012 04:11
Salut ! J'ai trouvé une liste de 13 conseils et astuces pour bien passer les entretiens oraux des écoles de commerce sur ce site :

http://gesteco.blogspot.com/2012/07/13-astuces-et-conseils-pour-bien-passer_18.html

Profitez-en et bon courage =)

2.Posté par PGE PGO le 29/05/2013 18:53
Bonjour,

Nous proposons des vidéos d'entretiens de motivation (des vraies) aux futurs candidats : http://www.youtube.com/watch?v=Ew69o7O76TE . Les membres de ce jury-ci le sont aussi à l'ESCP, à l'Edhec et à Grenoble EM.

Bon courage!

3.Posté par Anna le 17/09/2015 23:23
merci

4.Posté par Groupe Réussite le 10/07/2016 19:56
L'entretien de motivation est une épreuve codifiée qui nécessite une préparation tout au long de l'année et non les deux dernières semaines avant les oraux. Le projet professionnel est notamment à affiner et une préparation aux questions pièges est importante pour ne pas être destabilisé le jour J

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger








S'abonner à la newsletter gratuite