Réussir ma Vie ...
 


Développeur : le métier du numérique qui recrute le plus




Qu'ils programment des sites web ou des logiciels, ce sont un peu les rois du marché du travail. On chercherait 20 000 développeurs en France pour assurer la transformation digitale : codeurs, intégrateurs web, programmateurs informatique... Cap sur la planète Dev !




Développeur : le métier du numérique qui recrute le plus
Vous pensiez que pour trouver un job il fallait envoyer son CV ? Sur la planète Dev, c'est un peu différent. "S'il y a bien un métier où l'on n'a plus besoin de CV, c'est celui de développeur, explique Alexandre Zana, lui-même développeur et créateur de la startup Coding Days. Quand un candidat se présente, je préfère lui demander de m'envoyer son "GITHUB" c'est-à-dire tous les projets qu'il a développés".

Autre particularité : "Pour devenir développeur, il n'y a pas une voie mais une multitude de filières de formation. Vous pouvez avoir fait un bac+2, un bac+5, une formation intensive de trois mois ou même être autodidacte", explique Kevin Dejour, développeur web.

Tiens, une planète où les compétences compteraient davantage que les diplômes, où la pratique l'emporte sur la théorie, où la diversité des profils et des parcours est une réalité... Cela vous intéresse ? Une exploration plus poussée s'impose donc. 

De quels métiers parle-t-on ?

Et d'abord, de qui parle-t-on ? Codeur, développeur web, développeur informatique, intégrateur, programmateur... Pourquoi toutes ces appellations ? Au quotidien, tous ces pros manient des langages de programmation informatique. Mais quels langages et pour quoi faire ? Sur le terrain, on distingue :

- Le développeur web
Il écrit le code qui permet de créer un site web. Pour cela, il utilise les langages de développement web (html, PHP, SQL, Java, ASP...). Parfois on distingue le développeur front-end ou intégrateur qui paramètre le design du site, ce que l'internaute voit à l'écran, en suivant le projet du webdesigner, et le développeur back-end, qui paramètre les serveurs et les bases de données.
Certains développeurs web réalisent des sites en installant et en paramétrant des CMS comme Wordpress... D'autres conçoivent des applications mobiles. Le passage par une formation informatique n'est pas forcément nécessaire.

- Le développeur de logiciels
Lui aussi écrit des lignes de code, mais pour créer des logiciels propres à une activité économique : cela peut être un logiciel de comptabilité ou un espace numérique de travail pour une université... Il utilise donc des langages informatiques divers : Fortran, COBOL, C, C++, C#, Java, Ruby, Objective-C, Perl, Python...
Du fait de la complexité de ces langages, une formation en informatique est très recommandée.


Les qualité à avoir : curiosité, rigueur, passion, veille permanente

Que ce soit pour créer des sites web ou des logiciels, le job requiert de nombreuses qualités : curiosité, capacité d'adaptation pour répondre dans les temps aux demandes des clients, rigueur, logique et précision - car un simple point-virgule oublié peut casser votre code !

Avec cela, mieux vaut être prêt à se remettre en question. "On passe des heures à écrire des lignes de code, c'est vrai, mais ça bouge tout le temps !, explique Kevin Dejour. Il y a sans cesse des innovations technologiques alors il faut rester en veille permanente pour pouvoir proposer de nouvelles solutions aux clients".

Lui-même a beau être diplômé de l'excellente école Epitech, il a déjà dû suivre plusieurs formations complémentaires. "Il faut vouloir devenir meilleur, dit-il. Et pour nous, être meilleur, c'est être plus rapide. Mon premier site web, je l'ai créé en trois mois quand j'étais au collège. Aujourd'hui je pourrais le faire en un jour !"

De beaux salaires et un CDI garanti

Développeur : le métier du numérique qui recrute le plus
Débouchés
Pour ceux qui ont toutes ces qualités, pas de souci de débouchés ! Les développeurs sont en effet recherchés à la fois par les acteurs du web, de l'informatique, les PME-PMI, les entreprises de service numérique qui proposent des prestations technologiques aux autres entreprises, les grands groupes (dans la banque, l'industrie, le commerce)...

- les développeurs web peuvent travailler à leur compte en free-lance, ou bien dans des agences de communication ou de transformation digitale ou de conseil technologique. Mais ils sont aussi "chassés" par les startups du numérique qui ont besoin d'eux pour bâtir leur plateforme de commerce ou d'échange.

- les développeurs logiciels sont recrutés par les éditeurs de logiciels, les grandes entreprises qui développent leur propre outils informatique, et les entreprises de service numérique (qu'on appelait autrefois SSII). 

Salaires
Du fait de la pénurie de candidats (et candidates) par rapport aux besoins, les salaires sont attrayants : comptez 35 000 euros mensuels par an pour un développeur débutant sur Paris.
La somme peut s'élever très vite en fonction de l'expérience et du profil du candidat. Ainsi, le salaire peut aller d'emblée jusqu'à 48 000 euros annuels si vous avez en plus des compétences de gestion, de marketing, un diplôme d'école d'ingénieur ou de commerce.

Evolution
Avec de l'expérience, on peut exercer des fonctions d'encadrement comme Développeur senior ou Lead développeur, ou bien évoluer vers des postes de chef de projet ou bien monter sa startup. A nouveau, tout dépend de votre profil et de vos talents : certains peuvent aller vers le webdesign, d'autres les métiers de la Data, d'autres le conseil...

Des formations de bac à bac+5 pour divers profils

Si le choix est vaste, tout n'est pas équivalent. Pour vous aider à vous orienter, prenez en compte deux repères majeurs : votre profil (scientifique, technique, commercial, artistique) et le temps que vous voulez consacrer à votre formation. On peut en effet arriver à ces métiers par diverses portes d'entrée, et trouver dans chaque filière des formations plus ou moins longues.

Profils scientifiques et techniques
Si vous aimez l'informatique et les mathématiques, choisissez d'emblée des études d'informatique. C'est la voie qui conduit notamment aux carrières de développeur de logiciels.

- Si vous êtes prêt(e) à faire des études longues, visez les écoles d'ingénieurs orientées vers le numérique comme Epita, l'Ensta, le Cesi, 3iL, l'Enib, l'ISEP, l'EFREI, les Polytech, l'INSA, ECE Paris, etc. Beaucoup proposent des cursus en alternance ! Avantage : vous décrochez un titre d'ingénieur qui vous offre de vastes débouchés dans le développement informatique avec de fortes possibilités d'évolution.

Découvrez le portrait de Cécile, diplômée d'une école d'ingénieur, développeur d'applications mobiles chez Atos, entreprise de services numériques 

- Vous pouvez aussi faire une école d'informatique pour décrocher un master en 5 ans : Etna, Epsi, IPI, IMIE, Epitech, Supinfo... Les débouchés sont excellents également.

 - L'université propose quelques masters de programmation informatique, comme par exemple :
  • le master pro conception et développement de solutions informatiques intégrées (Angers)
  • le master pro ingénierie logicielle pour l’internet (Artois),
  • le master pro système d’information sur le web (Rennes 1),
  • le master pro informatique professionnelle parcours langages et programmation (Paris 7)

- On peut aussi faire des études plus courtes par exemple un bac+2 (un DUT d'informatique ou un BTS SIO) ou bien un bachelor (bac+3).  A l'université, après un bac+2, on peut faire une licence professionnelle (bac+3), par exemple :
  • la licence pro développeur informatique multisupport (Aix-Marseille 2, Lille 1),
  • la licence pro développeur web pour l’entreprise (Grenoble 1),
  • la licence pro développeur et administrateur de systèmes d’information (Lyon 1)
 
Profils commerciaux et gestionnaires
On peut aussi se former sans être un scientifique pur jus et sans aimer les maths ! Vous pouvez ainsi faire une école de commerce et compléter votre formation en apprenant à coder. Quelques écoles ont introduit des cours de code dans le cursus (EM Normandie, ESCP Europe, IPAG, ESC Troyes...) et cela devrait se généraliser. Dans le public, l'IAE de Montpellier propose un master de management de projet web.
Toutefois n'hésitez pas à affûter vos connaissances techniques en suivant des Moocs, des cours en ligne sur OpenClassrooms, des formations courtes comme celles proposées par Coding Days. 
Vous pouvez aussi participer à des hackhatons et viser des stages chez des acteurs du numérique.


Profil créatifs et tout numériques
Vous êtes sûr(e) de vouloir être développeur et vous voulez plonger tout de suite dans la piscine ? Choisissez une école des métiers du web :

Hétic, WebSchooFactory, IIM, EEMI, Supdeweb, Sup'Internet proposent toutes des bachelors en 3 ans et des masters en 5 ans avec des spécialisations pour les métiers du développement. Elles ont l'avantage de faire découvrir progressivement tous les métiers du web à partir d'un tronc commun et de vous conférer une "culture du numérique".

- Certaines écoles sont entièrement consacrées aux métiers du développement : c'est le cas de 42, école ouverte par Xavier Niel à Paris, qui propose une formation à tous les métiers du développement informatique sur trois ans selon une pédagogie par projet laissant beaucoup d'autonomie.
(Lire le témoignage : Pauline, étudiante à 42)

- Enfin, il y a de plus en plus de formations intensives de moins d'un an pour apprendre à coder : Simplon.co, Webforce3, Devschool, Wild Code School, La Piscine, La Capsule, le Wagon... Avantage : en quelques semaines, vous apprenez les langages de programmation et vous les mettez en pratique sur des projets. Selon les formules, vous pouvez faire un stage ou une alternance.
Beaucoup de ces formations ont obtenu le label "Grande école du numérique" et il y en a dans toutes les régions. Alors si le métier et ses perspectives vous tentent, foncez !

Et si vous hésitez entre plusieurs voies, privilégiez toujours celle qui vous fournira le plus de mise en pratique. Pour apprendre à développer, exercez-vous, créez des sites web, des applications mobiles, testez de nouveaux langages... Car sur la planète Dev, on se développe en développant...
 



Cerner son profil | Bâtir son projet pro | Métiers qui recrutent | Métiers à découvrir | Métiers passion | Expériences de jeunes pros | Sans formation ?










S'abonner à la newsletter gratuite










Guides à télécharger




Un blog sur les débouchés

Deux nouvelles formations courtes aux métiers du numérique

La Capsule Academy propose une formation de développeur web en 10 semaines sur le modèle Bootcamp....