Les métiers de la finance et de la compta-gestion : des chiffres et de la stratégie




Les fonctions financières ne recrutent pas seulement des passionnés de chiffres. Ces métiers comportent une dimension stratégique et offrent une grande variété de débouchés : dans les services financiers de toute entreprise, mais aussi la banque, le secteur boursier, les assurances, les cabinets d'audit, de gestion de patrimoine ou d'expertise-comptable.




Les métiers de la finance et de la compta-gestion : des chiffres et de la stratégie
Commençons par les métiers qui s'exercent à l'intérieur de l'entreprise, dans ses services comptables et financiers.

Là encore, selon la taille de la structure, le périmètre des postes peut varier. Dans une PME, un seul cadre peut occuper le poste de responsable financier avec un ou plusieurs comptables, alors que dans un groupe il y a divers services (comptabilité, gestion, trésorerie, recouvrement, etc.) et un directeur qui chapeaute l'ensemble.

Contrôleur de gestion

Les métiers de la finance et de la compta-gestion : des chiffres et de la stratégie
Il est chargé de suivre les principaux indicateurs économiques et financiers de l’entreprise. Pour cela, il rencontre les responsables des différents "centres de profit" (magasins, départements, zones géographiques), et synthétise l'ensemble des données (ventes, bénéfices, dépenses, etc.), à l’aide de tableaux de bord, de grilles de suivi mensuels ou trimestriels.

Il analyse ensuite les écarts par rapport aux budgets et objectifs fixés. Il apporte alors son expertise et son conseil à la direction financière ou au dirigeant pour l'aider à établir les nouveaux objectifs des années à venir : prix, marges à prévoir, budget achats, etc.

Quels talents?
Il faut une bonne aisance dans le maniement des chiffres et les logiciels d'analyse, avoir de la rigueur, de l'organisation, une capacité de travail et de concentration, mais aussi de la diplomatie et de la discrétion.

C'est un poste que peut occuper un jeune diplômé formé en gestion. Il peut évoluer vers le contrôle d’une activité (achats, stocks, usine) ou après plusieurs années, devenir directeur financier.

Salaires par an
Débutant : entre 25 000 et 30 000 €
5 ans d’expérience : entre 30 000 et 50 000 €
10 ans d’expérience : entre 50 000 et 80 000 €



Trésorier

Le métier s'exerce dans les sièges sociaux des grandes entreprises, sous le contrôle de la direction financière. Le trésorier est chargé de gérer les flux financiers qui entrent et sortent des "caisses" de l'entreprise. Il doit rentabiliser les liquidités en faisant des placements judicieux, éviter les coûts dus à des déficits... pour cela, il est l’interlocuteur des banques et suit la gestion des comptes.

Quels talents ?
Il faut avoir de la rigueur, de la vigilance (surtout avec des clients non solvables), être réactif, diplomate avec les divers interlocuteurs (banques, clients, fournisseurs) et avoir une bonne culture économique et financière.

Salaires annuels :
Entre 30 000 et 76 000 €

Comptable

Les métiers de la finance et de la compta-gestion : des chiffres et de la stratégie
Il a pour mission d'enregistrer l’ensemble des mouvements et opérations financières de l'entreprise (salaires, factures, règlements, frais d’entretien, loyers) et de tenir les "comptes".

Une fois par an, il établit des documents récapitulatifs obligatoires (comme le bilan) qui doivent être enregistrés. Ces documents comptables permettent d'évaluer la situation financière de l'entreprise et permettent à la direction de faire ses choix stratégiques.

Selon la taille de l'entreprise, il peut être comptable unique (dans une PME) et mettre en place des outils de gestion financière (comme un contrôleur de gestion), ou aussi établir les fiches de paie. Dans une grande entreprise, plusieurs comptables travaillent sous l'autorité d'un chef comptable : les tâches sont partagées et l'on peut gravir des échelons.
Au sommet de la pyramide, l'expert-comptable (de niveau bac+8) est le conseil permanent du chef d'entreprise et peut devenir directeur financier. Mais de plus en plus d'entreprises sous-traitent leur comptabilité à un cabinet indépendant d'expertise-comptable, autre forme d'exercice du métier.

Quels talents ?
Il faut une grande capacité de travail, surtout en période de bilan (ne pas compter ses heures), de la rigueur, une bonne connaissance de l'actualité économique et juridique, mais aussi un bon relationnel car le comptable doit traiter avec tous les services de l'entreprise. Egalement savoir gérer son stress et avoir des aptitudes en informatique.

Salaires :
Débutants : entre 20 000 et 30 000 €. Après 10 ans : entre 42 000 et 70 000 €
 

La filière comptable, des métiers qui ne connaissent pas le chômage

Au sein des métiers financiers, la comptabilité constitue une filière à part car elle on ne peut l'exercer que si l'on détient des diplômes spécifiques : le comptable doit avoir au moins le DCG, diplôme d'Etat de niveau bac+3, et dans les grandes entreprises le DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion), de niveau bac+5. Un diplôme de grande école de commerce ne confère pas automatiquement ces diplômes, même si l'on a choisi la spécialité compta-gestion : il confère des équivalences pour certaines épreuves et il faut préparer les autres (de même en IAE, en IEP et en master Comptabilité, Contrôle, Audit).
Le diplôme d'expert-comptable correspond à un bac+8 et on ne peut l'obtenir qu'après trois an d'exercice professionnel dans un cabinet.

Les débouchés de la comptabilité sont excellents car toutes les entreprises doivent avoir un comptable. Ils sont également très variés car l'on peut exercer en entreprise ou en cabinet indépendant.
Lire : La comptabilité, des métiers d'avenir qui cherchent des experts
 

Directeur financier

C'est le poste de direction qui chapeaute tous les services comptables et financiers de l'entreprise. Le directeur financier ou DF doit bien sûr assurer la bonne santé de l'entreprise, s'assurer qu'elle gagne de l'argent ou s'oriente dans cette voie.

C'est surtout un stratège : il doit proposer les investissements nécessaires aux autres dirigeants, faire des budgets prévisionnels, parfois monter des plans pour éponger les pertes ou améliorer la rentabilité. Il travaille pour cela avec le PDG, le directeur commercial, le DRH... C'est un poste qu'un cadre ne peut occuper qu'après plusieurs années d'expérience dans l'entreprise, ou bien en cabinet d'audit ou d'expertise-comptable.

Quels talents ?
Il faut à la fois connaître son entreprise mais aussi son marché et son secteur d'activité pour anticiper les tendances. Le DF doit avoir une forte capacité d'analyse, un sens stratégique, mais aussi un bon relationnel car il doit travailler en équipe avec les autres cadres supérieurs et tous les services comptables de l'entreprise.

Passons maintenant aux métiers financiers qui s'exercent dans des structures spécialisées, souvent au service des autres entreprises ou des particuliers.

Auditeur financier

L'auditeur est chargé de contrôler les comptes et la situation financière des entreprises. Il est en général externe à l'entreprise et travaille pour un cabinet d'audit.

Il doit passer au crible tous les comptes fournis par les dirigeants et les différents services financiers et vérifier leur conformité avec la législation (notamment fiscale). Il rédige ensuite un rapport pour les dirigeants de l'entreprise.

Quels talents ?
Il faut une expertise en comptabilité-gestion, une bonne capacité de travail et d'analyse. Les jeunes diplômés (bac+5) qui débutent dans l'audit peuvent ensuite évoluer à la tête des cabinets d'audit ou bien entrer à la direction financière d'une grande entreprise.

 


Gestionnaire de patrimoine ou conseiller financier

Les métiers de la finance et de la compta-gestion : des chiffres et de la stratégie
Il est chargé d'assurer la gestion et le suivi du patrimoine de ses clients qui peuvent être des particuliers ou des entreprises. Il travaille en général dans les banques mais peut aussi s'installer à son compte en ouvrant un cabinet indépendant.
Il écoute la demande de ses clients puis leur propose les produits financiers qui pourraient leur convenir. Il les informe aussi des dispositifs d'exonération fiscale du moment et oriente leurs placements vers les filières les plus rentables.

Quels talents ?
Il a un très bon sens du contact, de l'écoute, et doit inspirer confiance. Il maîtrise parfaitement la fiscalité, se tient au courant de son évolution et a souvent un bagage juridique. Les banques et les organismes de banquassurance recrutent sur ce poste de jeunes diplômés et les forment en interne pour leur présenter tous leurs produits financiers.

Salaires annuels :
A l'embauche : entre 30 000 et 40 000 €

Trader

Les métiers de la finance et de la compta-gestion : des chiffres et de la stratégie
A partir de sa connaissance très pointue des entreprises cotées en bourse, il vend et achète des actions pour le compte de clients d'une banque ou d’une société de bourse. Il a l'œil rivé sur de multiples écrans qui l'informent des tendances boursières mondiales.
Il doit savoir prendre des risques mesurés, son objectif étant de faire le plus de profit grâce à ses transactions. Il doit connaître la situation financière des entreprises, l'actualité internationale, les rumeurs, et réagir avec rapidité. Il travaille beaucoup au téléphone avec les courtiers du monde entier.

Quels talents ?
Rigueur, rapidité et esprit vif, bonnes connaissances des techniques de cotation et de gestion des produits financiers... Il faut être bon en maths et en informatique, aimer "se battre" avec les autres traders mondiaux, mais savoir résister au stress (on peut brasser des millions) et ne pas se prendre pour un joueur de casino !

Salaires annuels :
Les jeunes sont majoritaires. A l’embauche entre 30 000 et 80 000 €. Les traders bénéficient aussi de primes et de bonus liés à leurs résultats. Les diverses crises financières ont toutefois révélé la fragilité de leurs gains et de leur emploi.

Lire aussi :




Cerner son profil | Bâtir son projet pro | Métiers qui recrutent | Métiers à découvrir | Métiers passion | Expériences de jeunes pros | Sans formation ?







S'abonner à la newsletter gratuite










Guides à télécharger






Un blog sur les débouchés

Métiers du paysage : de beaux horizons pour les recrutements

Les entreprises du paysage recrutent et cherchent à attirer des jeunes sur des métiers qui vont de...