Les métiers de la communication : séduisants mais gare à la concurrence



Ce sont des métiers qui séduisent et peuvent s'exercer dans des cadres variés : en entreprise, en agence, dans le secteur public ou privé. Les candidats sont nombreux mais le multimédia et le numérique ont diversifié les débouchés et créé de nouveaux métiers.




Les métiers de la communication : séduisants mais gare à la concurrence
Voilà des métiers qui séduisent chaque année des milliers de candidats issus d'écoles de commerce mais aussi d'école spécialisées dans la communication, la publicité, le journalisme, ou venant de cursus littéraire ou généraliste du type IEP (Institut d'études politiques).
De là l'embouteillage pour accéder à certains postes. D'autre part, en entreprise, les postes dédiés à la communication sont souvent les premiers supprimés en temps de crise.

Pourtant, depuis quelques années, l'ascension fulgurante des nouveaux médias et canaux de communication (web, web mobile, réseaux sociaux) a poussé les entreprises à rechercher de nouvelles compétences. De nombreuses agences spécialisées ont ouvert leurs portes et de nouveaux métiers liés au numérique sont apparus, souvent au frontière de la communication et du marketing digital.

Les quelques métiers présentés ci-dessous donnent seulement un aperçu d'un paysage professionnel en transformation permanente. Si vous visez ces métiers, mieux vaut donc être souple et prêt à actualiser en permanence vos compétences !

Attaché de presse ou chargé des relations avec les médias

Les métiers de la communication : séduisants mais gare à la concurrence
Il s'agit d'un métier de mise en relation qui peut s'exercer soit à l'intérieur d'une entreprise, d'une association ou d'une structure publique, soit dans une agence spécialisée dans les relations presse ou les relations publiques.

Sa mission est de communiquer aux médias des éléments d'information sur l'entreprise cliente pour que ceux-ci soient relayés. Il faut amener les médias à parler de l’entreprise (ou de l'organisme), de ses produits, de ses réalisations ou des événements qu'elle organise.

Pour cela, l'attaché de presse collecte les informations à l'intérieur de l'entreprise, puis rédige des communiqués et des dossiers de presse qu'il fait parvenir aux médias (journaux, radios, télés, etc).  Il relance ensuite régulièrement les journalistes par téléphone. Il organise aussi pour eux des rencontres, conférences de presse, petits-déjeuners pour entretenir de bonnes relations, leur donner des idées de sujets et répondre à leurs questions.

En entreprise, le poste peut permettre d'évoluer vers un autre poste du service communication, voire de responsable de la communication.

Quels talents ?
Il faut avoir une bonne aisance à l'oral et à l’écrit, un bon contact, une connaissances des médias, de l’audace et de la réactivité pour répondre rapidement aux demandes des journalistes.

Salaire :
Débutant entre 24 000 et 30 000€
Confirmé entre 37 000 et 48 000€


Directeur de la communication

Rattaché à la direction d’une grande entreprise, il a en charge sa politique globale de communication et sa réputation, ce qui comprend la communication interne (intranet, lettre aux salariés) et la communication externe (site Internet, communiqués, relations avec les médias, les partenaires économiques, le secteur public, le monde boursier, le fisc, etc.). Il établit la stratégie de communication et suit sa mise en œuvre.

Quels talents ?
Il a une bonne connaissance de l'entreprise, ses valeurs, son image, et de son environnement. Il a une bonne connaissance des canaux de communication, est lui-même un bon communicant (bon relationnel, agilité numérique), a un esprit de synthèse et des qualités de persuasion. Il parle l’anglais et est à l’aise à l’écrit comme à l’oral. Il a du sang froid et sait gérer la communication en temps de crise.

On accède à ce poste avec une expérience d’au moins 5 ans. Le métier très prenant, est riche et valorisant ; il peut évoluer vers la direction d’entreprise ou vers la création d’agence.

Salaire :
Débutant entre 45 000 et 90 000 €
Après 5 ans d’expérience entre 90 000 et 155 000 €

Conseiller relations publiques

Il travaille en général dans une agence ou un cabinet de conseil aux entreprises. Son rôle : aider l'entreprise à gérer sa communication en direction de ses divers publics : ses diverses catégories de clients, ses partenaires, ses interlocuteurs publics, ses salariés...

Il s'agit de définir une stratégie de communication pour chacune de ces cibles, et de préconiser des outils, des méthodes pour les rejoindre : créer un site web, activer une page sur Facebook, inventer une série d'événements...

Certaines agences sont spécialisées dans le conseil pour le monde politique ou les institutions publiques. La plupart ont plusieurs départements : un service relations presse, un service politique qui peut faire du lobbying pour ses clients, un service web multimédia, un service événements... On peut donc pratiquer au sein de ces agences plusieurs autres métiers décrits dans cette page.

Le consultant peut évoluer en créant son propre cabinet de conseil, ou en entrant dans le service com d'un de ses clients.

Quels talents ?
Il doit maîtriser à la fois les techniques marketing, connaître les divers outils de communication notamment digitaux et avoir un très bon relationnel. Il faut aussi avoir un bon sens stratégique pour percevoir les enjeux de ses clients, être organisé, avoir confiance en soi et inspirer confiance. Il doit être en veille permanente sur le plan technologique, avoir une bonne culture générale, suivre l'actualité...


Chef de projet multimédia

Il est employé par une agence ou une entreprise spécialisée dans les nouvelles technologies qui réalise des produits multimédias pour des entreprises, des groupes ou des institutions.

Son travail consiste à concevoir le projet en fonction de la demande des clients et de leur budget : site Internet, application mobile, serious games, webdocumentaire, brochures, etc. Après accord du client, il coordonne la réalisation : il doit alors animer et diriger une équipe de spécialistes et de techniciens. Il continue à faire le lien entre le client et les équipes techniques jusqu'au bout.

Quels talents ?
Il sait animer des équipes, a un bon sens de l’organisation et sait être diplomate avec les équipes techniques et les clients. Il est bien sûr compétent sur le plan technologique et au courant des avancées récentes.
C'est un poste auquel préparent bien les nouvelles écoles des métiers du web qui ont ouvert des cursus de "chef de projet multimédia". L'évolution peut se faire vers le service communication d'une entreprise cliente  ou la création d'entreprise.

Salaire :
Débutant entre 22 000 et 30 000€
Confirmé entre 45 000 et 50 0000€

Des débouchés variables en agence et chez les annonceurs

Les professionnels de la "com" ont généralement à opter entre deux types de débouchés :
- Travailler dans une agence spécialisée sur des missions confiées par plusieurs entreprises clientes,
- Prendre un poste au sein d'une seule entreprise pour contribuer à sa communication (que ce soit pour assurer la communication interne, ses relations presse, son "community management", pour créer des contenus multimédia, etc.)

La digitalisation de l'économie a fait fleurir les agence de communication plus ou moins spécialisées (il y a des agences web, des agences de lobbying, des spécialistes des contenus numériques, etc.), ce qui a créé des emplois.
Toutefois les postes en agence sont moins stables (le taux de CDI est moins élevé) et les salaires plus modestes qu'en entreprise comme l'indique une étude récente sur les métiers de la communication. La moyenne d'âge est aussi plus basse en agence.

Community manager ou animateur de communauté

C'est l'un des nouveaux métiers apparus avec les réseaux sociaux. Le community manager se charge d'assurer une présence et une animation sur ces réseaux pour le compte d'une entreprise ou d'une institution.

Il anime le compte Facebook, Twitter (et autres réseaux) de l'entreprise, interagit avec les clients et les partenaires de la marque, promeut les événements, répond aux questions, etc. Il relaye ainsi la politique de communication de l'entreprise sur ces nouveaux médias en restant fidèle à l'image de marque ou la ligne éditoriale de l'entreprise.
Il peut travailler au sein du service communication d'une grande entreprise, ou dans une agence spécialisée dans les relations publiques (lire le témoignage de Raphaël, social media manager dans une agence de pub). Il peut évoluer vers les métiers du marketing, ou un autre poste dans la communication.

Quels talents ?
Il faut être à l'aise à l'écrit, être réactif, et bien sûr avoir une bonne "agilité numérique". La créativité est bienvenue. Mieux vaut aussi avoir un bon relationnel, être à l'aise avec le travail d'équipe notamment pour rester en prise avec la vie de l'entreprise, ses opérations marketing, ses lancements de produit. De l'autre côté, il faut bien connaître sa "communauté" c'est-à-dire la cible vers laquelle on veut communiquer, ses centres d'intérêt, ses habitudes, etc.


Dimanche 10 Avril 2016
Marie-Emmanuelle Galibert

Cerner son profil | Bâtir son projet pro | Métiers qui recrutent | Métiers à découvrir | Métiers passion | Expériences de jeunes pros | Sans formation ?






Un blog sur l'actu des débouchés

Métiers du paysage : de beaux horizons pour les recrutements

Les entreprises du paysage recrutent et cherchent à attirer des jeunes sur des métiers qui vont de...

Le ministère de la justice recrute 500 greffiers sur concours

Le ministère de la Justice a lancé les inscriptions au concours 2017 de greffier pour lequel près...

Les métiers de la compta : toujours mal-aimés et pourtant ils recrutent

Les métiers du chiffre représentent 250 000 emplois en France et l'on a besoin de 10 000 nouveaux...