Les métiers du marketing : cap sur le digital et la Data !




En entreprise, le marketing doit concevoir des produits et services adaptés aux cibles de clientèle. Depuis les études de marché jusqu'au packaging et à la promotion, les "marketeurs" doivent être dynamiques, créatifs et surtout maîtriser les nouveaux outils du marketing digital...



Les métiers du marketing : cap sur le digital et la Data !
C'est une des fonctions les plus prisées à la sortie des écoles de commerce, sans qu'on ait toujours une idée claire des métiers du marketing. Tentons donc la présentation de quelques postes clés, tout en sachant bien sûr qu'ils varient dans leur périmètre selon les entreprises.

L'environnement de travail peut aussi être très différent selon le secteur d'activité et le type de produits commercialisés ; de la mode à l'industrie en passant par la cosmétique ou la banque, le choix est vaste alors, un conseil : choisissez un univers dont vous aimez les produits.

Point commun cependant à tous les secteurs : la digitalisation de l'économie souffle fort tous les métiers du marketing, transformant les outils ou créant, parfois, de nouvelles spécialisations très porteuses.

Assistant et chef de produit

Les métiers du marketing : cap sur le digital et la Data !
C'est un des métiers de base, souvent celui qu'exerce un diplômé d'école de commerce à la sortie de l'école.

Le chef de produit et son assistant sont chargés de "la vie d'un produit" de A à Z. Ils interviennent donc à toutes les étapes, de sa conception à sa fabrication et à sa mise en vente. Leur travail débute par une étude de marché.
Avec le service Recherche et développement, ils définissent les caractéristiques techniques du produit à fabriquer, ses performances, son packaging. Ils établissent ensuite un plan marketing qui met en place une stratégie de lancement, une politique de prix et éventuellement de promotion.

Ils suivent ensuite les ventes et les performances commerciales, imaginent des offres promotionnelles.

Quels talents ?
Ils sont à la fois experts, bons commerciaux et créatifs. Il ont le sens du travail en équipe, et des idées et parlent l’anglais. Ils supportent la pression car les délais sont courts mais le poste est très varié et riche en contact.
Une évolution est possible vers un poste de chef de groupe, de directeur marketing

Salaire :
Débutant entre 25 000 et 30 000 €
Après 10 ans entre 35 000 et 45 000€


Chargé d’études marketing

C'est un métier d'analyse et de synthèse. Le ou la chargée d'études marketing peut travailler pour une grande entreprise, ou bien souvent pour un cabinet spécialisé dans les études ou un institut de sondage.

Il regroupe le maximum d’informations concernant un produit et fait une synthèse pour proposer des actions commerciales.

Quels talents ?
Il doit maîtriser l’anglais ainsi que les outils d'analyse statistique et numériques. Il doit rester en veille dans son domaine.

Salaire :
Débutant entre 25 000 et 35 000€
Confirmé entre 39 000 et 45 000€

Nouveau : la montée des Data Analysts

Avec la digitalisation de l'économie, les grandes entreprises récoltent de plus en plus de données sur les habitudes de consommation ou les profils de leurs clients. Ces abondantes données numériques (ou Big Data) ouvrent des opportunités pour cerner de nouveaux besoins... Mais il faut savoir les analyser.

D'où l'apparition des nouveaux métiers de la Big Data : Data Analyst ou Data Scientist, souvent rattaché au service marketing et doté d'une double compétence (informatique et marketing). Une école d'informatique, l'Epsi, et une business school, l'Idrac, ont ainsi lancé en 2014 un double-diplôme de spécialisation accessible à bac+4 et intitulé "MBA en Management Stratégique de l’Analyse de données Marketing Massives ".

Responsable Merchandising

Les métiers du marketing : cap sur le digital et la Data !
Son job consiste à trouver la bonne mise en place du produit dans les magasins, en général la grande distribution.

Il partage son temps entre le terrain et son bureau. Il s’assure avec les chefs de rayon et les vendeurs de la bonne présentation des produits et cherche à comprendre les comportements des clients. Ensuite, il rédige un plan d’action marketing efficace pour assurer la règle des 5 B : bon produit, bon prix, bon emplacement, bonne période, bonne quantité.

Il a des compétences de commercial, et est doté de sens créatif et artistique. Il connaît parfaitement ses produits ainsi que ceux de la concurrence. Il peut travailler dans l’urgence et à horaires décalés. Mais le poste est varié, riche en déplacement et très formateur. Il peut ensuite évoluer vers des responsabilités commerciales ou marketing.

Salaire :
Débutant entre 25 000 et 35 000 €
Confirmé entre 45 000 et 55 000 €


Directeur Marketing

Il doit définir une stratégie et une image de marque. Il occupe un poste clé puisqu'il détermine la stratégie de lancement de produits. Il crée du sens pour la marque.

C'est un poste de cadre supérieur qu'on n'atteint bien sûr qu'après quelques années d'expérience. Il est en relation permanente avec les directeurs financiers, les directeurs de production et le responsable de la communication.
Il a acquis une vraie expérience dans le même domaine, mais doit rester en veille permanente pour suivre les nouveautés et les tendances.

Quels talents ?
Il conjugue rigueur, compétence, conduite d’équipe, prises de décisions et forte capacité de travail. Il est soumis à une pression forte car il est soumis à des objectifs. Il est proche des dirigeants et a un rôle influent.
Certains ensuite évoluent vers la création d’entreprise.

Salaire : débutant entre 60 000 et 90 000 €
Confirmé : entre 120 000 et 150 000 €


D'autres métiers qui se développent

- le responsable du marketing digital ou l'expert en webmarketing est responsable de l'image de marque sur les réseaux sociaux et internet en général. Dans la mode, le luxe, l'hôtellerie, le tourisme et le e-commerce, c'est une fonction qui prend de plus en plus d'importance et qui recrute sur des postes aux intitulés variés (community manager, expert en communication digitale, social media manager, etc.)

- le business developer est un métier à mi-chemin entre le commercial et le marketing : il est chargé d'identifier de nouveaux segments de croissance, en terme de produits, de services, d'investissement... Il peut travailler dans une startup ou un grand groupe.

Débouchés : comment se démarquer ?

Le marketing attire beaucoup les jeunes diplômés, en particulier ceux qui sortent d'écoles de commerce puisque c'est la fonction vers laquelle se dirigent plus de 20% d'entre eux.

Mais attention à l'embouteillage ! On se bouscule pour entrer dans les grandes entreprises car les diplômés d'écoles de commerce sont en concurrence avec les candidats ayant des formations numériques en webmarketing (spécialisation proposée par les écoles des métiers du web), des masters universitaires, des diplômes d'écoles spécialisées dans la communication ou la publicité...

Alors si vous rêvez d'un poste de chef de produit chez L'Oréal à Londres, il faut sans doute élargir et diversifier vos entreprises cibles (à moins de jouer la carte digitale).

Des pistes pour s'insérer plus rapidement

- Acquérir une bonne formation en marketing digital ou en Data Science soit en complétant sa formation par une spécialisation dispensée dans une école du numérique (mastère spécialisé, MBA, master), soit en choisissant des stages permettant d'acquérir une expertise.

- Penser aux secteurs moins glamour que la mode ou la consommation de masse, par exemple à l'industrie, à l'informatique, la banque, l'assurance... Les startups (par exemple du e-commerce) sont aussi prêtes à recruter des jeunes diplômés bien formés, sur des postes à mi-chemin entre le business development et le marketing.

- Parier sur l'alternance ou les stages longs en entreprise : cela augmente vos chances d'être recruté à la sortie et vous donne une expérience terrain très apprécié dans un domaine où l'on attend des résultats et où les outils ne cessent d'évoluer.

- Soigner son image sur les réseaux sociaux et rester en veille active si l'on vise un secteur spécifique, en n'hésitant pas à contacter des professionnels des entreprises qui vous intéressent. Inspirez-vous de Thomas Welsch, qui a décroché son stage marketing chez L'Oréal, et son poste dans les produits de luxe chez Lagardère et qui a pratiqué une recherche d'emploi hyper-active, preuve de son dynamisme !

- Créer sa startup ? De plus en plus de jeunes entrepreneurs se lancent directement après leurs études. Rien de tel pour apprendre à faire un business plan, trouver son marché, définir un plan marketing... Que la startup décolle ou pas, vous prouvez ainsi votre compétence et votre dynamisme à d'éventuels recruteurs.

L'exemple de Félix, Trade marketing & Digital Luxe chez L'Oréal !



22 Mars 2016
Marie-Emmanuelle Galibert

Cerner son profil | Bâtir son projet pro | Métiers qui recrutent | Métiers à découvrir | Métiers passion | Expériences de jeunes pros | Sans formation ?







S'abonner à la newsletter gratuite