Réussir ma Vie ...

PCB à Air France : le job étudiant qui vous fait voler loin




Air France recrute souvent pour l'été des étudiants pour être "personnel complémentaire de bord" ou PCB sur ses vols longs courriers. Un job de rêve à côté des hôtesses ou stewards de la compagnie... si vous passez avec succès la rude sélection de recrutement.



Un Airbus A380 d'Air France, appareil long courrier sur lequel des PCB peuvent embarquer. © Air France
Un Airbus A380 d'Air France, appareil long courrier sur lequel des PCB peuvent embarquer. © Air France
Dakar, Los Angeles, Shanghaï, Hong Kong, Osaka, Séoul, Naïrobi... Cela vous dirait de faire certains de ces voyages ? Eh bien les étudiants recrutés pour être "personnels complémentaires de bord" ou PCB peuvent en enchaîner 4 par mois, et cela du 1er juin au 30 septembre, à bord des vols Air France longs courriers ! De quoi étancher sa soif de voyage...

Il s'agit pourtant d'un vrai job au sein d'une grande compagnie aérienne qui recrute les "PCB" pour renforcer les équipages d'hôtesses et de stewards au moment des vacances estivales en Europe. Et se constituer par la même occasion un vivier pour d'éventuels recrutements ultérieurs.

Pour qui aime le voyage, l'aérien, l'international, ou pour un étudiant qui se verrait bien travailler un jour chez Air France - sur tout type de poste - c'est donc un bon filon...

Des milliers de candidats pour quelques dizaines de places de PCB

Mais le rêve se mérite. Les heureux étudiants qui peuvent embarquer dans l'aventure sont issus d'un dispositif de recrutement très sélectif qui démarre plusieurs mois à l'avance. Il y a des milliers de candidats pour quelque 200 à 400 places au final, et certaines années, en 2013 et 2014 par exemple, Air France n'a même recruté aucun PCB.

Pour postuler, il faut déjà avoir au moins 18 ans au jour du dépôt de la candidature, être ressortissant d'un Etat membre de l'Union européenne, avoir le bac ou un diplôme équivalent, être étudiant(e) et être disponible au moins deux mois consécutifs dont obligatoirement juillet et août de l'été suivant. 

Autres conditions : parler l'anglais couramment ou avoir un niveau B1  certifié par un test comme le TOEIC ( ou TOEFL, Bulats, Cambridge, IELTS, Telelangue)  et avoir eu une expérience professionnelle commerciale ou un job d'au moins 1 mois.

Une offre d'emploi publiée plusieurs mois à l'avance

Tout cela est indiqué noir sur blanc sur l'annonce qui parait plusieurs mois à l'avance sur le site d'Air France Emploi, parfois lors du dernier trimestre de l'année qui précède entre octobre et décembre, parfois même dès août ou septembre.

Mais l'annonce ne reste en ligne que quelques jours, juste le temps pour le service RH de recueillir un nombre de CV suffisant. Pour la saison d'été 2019, l'offre de PCB a été publiée début septembre et n'est restée en ligne que trois jours, vu l'afflux rapide de milliers de candidatures !

Pour ne pas rater la parution de l'annonce, mieux vaut donc déposer une "job alert" et dégainer illico en envoyant CV et lettre de motivation, car la compagnie examine les CV dans l'ordre d'arrivée... Première étape du voyage donc, créer son espace candidat sur le site de recrutement Air France.

Vous pouvez aussi préparer votre CV et votre lettre de motivation en ayant soin de mettre en valeur vos atouts par rapport au "profil recherché".

Les qualités appréciées : relationnel, esprit d'équipe, ponctualité

Personnels navigants commerciaux (PNC) - hôtesse et steward - au service des passagers © Air France
Personnels navigants commerciaux (PNC) - hôtesse et steward - au service des passagers © Air France
Il suffit en effet de lire attentivement l'offre d'emploi - ce que beaucoup de candidats négligent - pour comprendre les premiers critères de sélection.

Voilà ce qu'indiquait l'annonce publiée en 2016 pour l'été 2017 : "Doté(e) d’un excellent relationnel et d’un réel sens de l’écoute, vous savez répondre aux demandes particulières des clients. Adaptable, vous vous intégrez aisément et rapidement à de nouvelles équipes. Rigoureux(se), vous respectez les réglementations et vous êtes ponctuel(le). Représentatif(ve), vous veillez à valoriser l’image de l'entreprise".

La même annonce présentait aussi la mission... Il s'agit d'assurer le "service du client", le passager, en respectant une charte qualité. Les PNB assistent les hôtesses et stewards - le personnel navigant commercial ou PNC - dans toutes leurs missions exceptées toutes celles liées à la sécurité (qui exigent une certification particulière) : service des repas, aide au confort, ventes de produits...

Il faut donc avoir à peu près les qualités requises pour ce métier : sens du service et du contact avec la clientèle, goût du travail d'équipe et... discipline, car derrière l'ambiance feutrée qui règne dans un avion, l'équipage obéit à une organisation sans faille sous les ordres du commandant de bord et du (de la) chef de cabine.

Paroles de recruteurs Air France

"Nous apprécions les jeunes qui ont déjà une première expérience professionnelle, explique une chargée de recrutement à Air France : cela leur donne de l'aisance. Les expériences de relations avec le client, dans la restauration rapide par exemple, leur ont appris à travailler vite, bien, dans le respect des règles d'hygiène et de la hiérarchie, tout ce qui est important pour nous."

"Le fait d'avoir déjà travaillé prouve aussi que l'on est autonome, explique la responsable communication à la direction emploi de la compagnie : pour être prêt à partir à l'autre bout de la planète, il faut de la maturité." Vous comprenez que votre envie de voyager et votre admiration pour Air France ne peuvent donc suffire...

L'étape des entretiens : un dress code à respecter

Si votre candidature est retenue, vous êtes convoqué au siège d'Air France, à Roissy Charles-de-Gaulle, pour passer les entretiens. Si vous n'êtes pas en région parisienne, sachez que les frais de déplacement et de logement ne sont pas pris en charge... et qu'Air France ne pratique pas les entretiens via Skype.

Pour les candidats, c'est souvent le stress avec une ronde de questions : "Je suis convoquée demain matin, j'ai super peur ! Savez-vous comment il faut s'habiller ? Faut-il mettre un tailleur, attacher ses cheveux ?"

Pour la présentation, aucune mention de taille n'est éliminatoire a priori, mais rappelez-vous que le job comprend une partie de représentation. Il y a donc un dress code et un minimum de soin à apporter à se tenue : pour les filles, maquillage, cheveux attachés, tailleur jupe ou pantalon ; pour les garçons, chemise et veste, chaussures cirées, cheveux courts et barbe rasée... Puisque vous postulez pour revêtir l'uniforme d'Air France, il faut aider les recruteurs à vous y voir.

La sélection : un test d'anglais pour commencer

Et c'est parti pour les entretiens ! Premier round, le test oral d'anglais. Si vous avez un test certifié (TOEIC ou autre) depuis moins de deux ans, vous en êtes dispensé. Sinon, c'est un test de compréhension qui exige un bon niveau. Dès la fin de cette première étape, les noms des candidats ajournés s'affichent sur un écran... le stress monte et c'est le soulagement pour ceux qui restent.

La deuxième épreuve est un exercice de groupe. Avec une 6-7 autres candidats, vous devez "jouer" tous ensemble une situation professionnelle : par exemple, vous travaillez pour une agence de voyage et devez concevoir un voyage pour des 25 à 60 ans, ou bien il faut créer un nouvel uniforme pour une chaîne de restaurants, etc.

Entretien collectif : les points de vigilance

Briefing d'un équipage de navigants avant un vol © AirFrance
Briefing d'un équipage de navigants avant un vol © AirFrance
"Dites-vous que le sujet n'a aucune importance, ni les solutions que vous trouvez d'ailleurs, précise un candidat. Ce qui compte, c'est votre comportement au sein de l'équipe". Durant ce jeu de rôles, deux membres du service RH d'Air France évaluent en effet la capacité de chacun à travailler en équipe et donc à agir après avoir écouté et tenu compte de l'avis des autres.

"Soyez discret sans être effacé, conseille une candidate sur un forum. Moi perso, j'ai pas sorti un mot, un mec dans mon groupe non plus; on s'est fait recaler. Trois personnes du groupe donc 2 filles et 1 mec ne faisaient que parler tout du long, ils s'imposaient prenaient toujours les devants, donnaient les directives, ils étaient vraiment à fond dedans, c'était impressionnant. Pas de bol, ils ont été recalés. Les autres filles sélectionnées ont parlé un peu, mais vite fait, quoi, et elles ont été prises..."

Même si vous parlez peu, faites tout de même attention à votre langage : une sélection se joue parfois sur quelques mots...

L'entretien individuel : savoir présenter ses atouts

Après l'entretien collectif, nouvel écrémage. Puis les sélectionnés sont reçus en entretien individuel. A vous de démontrer que vous avez les qualités humaines et les compétences requises. Rappelez-vous qu'on attend de vous une certaine aisance relationnelle. 

"Je me souviens d'une jeune fille qui n'avait fait que du baby-sitting mais qui a su orienter tout son entretien sur ce qu'elle avait tiré de cette expérience : elle a été sélectionnée", raconte une chargée de recrutement.

Quelques jours ou semaines plus tard (le service RH est parfois un peu saturé), un mail vous indique si vous êtes retenu ou pas.

Une formation aux aspects commerciaux du métier

© Air France
© Air France
Les candidats retenus doivent ensuite suivre six jours de formation, en général durant des vacances scolaires, largement consacrés aux aspects commerciaux du métier, les étudiants PNB ne touchant pas dans l'avion aux tâches de sécurité du métier de PNC (personnel navigant commercial).

Trois journées sont aussi consacrées aux visites médicales et aux démarches administratives. "Il faut en effet être en bonne santé et avoir une bonne résistance à la fatigue, car en plus des décalages horaires, vous êtes la plupart du temps debout", expliquent les professionnels.
D'où le checking médical très complet qui ne laisse rien passer : coeur, poumons, analyse d'urines (gare aux substances illicites), ouïe et vue. Malgré tout, le port de lunettes n'est pas éliminatoire à condition d'avoir au moins 7/10è à chaque oeil après correction.

Puis, vous recevez votre uniforme, votre premier planning et dès le courant du mois de juin suivant, si tout va bien, c'est le premier décollage. Sachez simplement que la compagnie se réserve le droit d'annuler le job si ses besoins de personnel venaient à chuter brutalement. Ainsi en 2009 et 2010, les étudiants sélectionnés n'ont pas pu s'envoler pour cause de crise économique et de baisse du trafic aérien.

Dakar, Los Angeles, Bombay... Un étudiant témoigne

Alors, et le job en lui-même ? Les  étudiants qui ont eu la chance d'être PCB sont assez enthousiastes en général.

"Durant mon premier mois, j'ai déjà fait Dakar, Los Angeles et Naïrobi au Kenya, Séoul et Bombay, raconte Kevin, étudiant en droit. Nous connaissions notre planning le 25 du mois pour le mois suivant et les destinations sont extrêmement variées. On ne vole jamais deux fois avec le même équipage mais, en général, les PCB sont plutôt bien accueillis."


Et le boulot ? "Il faut arriver 1h30 avant le vol et surtout ne pas être en retard, poursuit Kevin, ensuite on prend son badge et tout l'équipage se retrouve pour un briefing. Chaque PNC se voit attribuer des tâches dans l'avion : l'accueil, le service des plateaux, la surveillance des toilettes, les démonstrations de sécurité, les annonces au micro... Nous PCB pouvons tout faire sauf les tâches de sécurité. Puis nous partons préparer l'avion pour l'arrivée des passagers. Comme job étudiant d'été, c'est tout simplement génial".

Visiter les villes d'escale en 24 ou 48h chrono

Mais a-t-on le temps de visiter les villes d'escale ? Oui, si vous n'avez pas de gros besoin de récupération de sommeil :

"On a 24 à 48 heures d'escale, sachant que plus le voyage a été long, plus nous avons de temps pour récupérer et visiter, se souvient Kevin. Il y avait juste quelques destinations où l'insécurité est telle qu'on ne pouvait pas sortir de l'hôtel. Mais pour un étudiant, séjourner dans des hôtels de ce standing, c'est déjà bien agréable."...

"En général, en escale, les hôtesses et stewards sont contents de nous faire découvrir l'endroit. On a le petit déjeuner à l'hôtel et en plus une somme pour les dépenses de restaurant dans le journée. Pour un étudiant, encore une fois, c'est royal, et cela permet de ne pas dépenser tout son salaire sur place".

Pour un été voire plus si affinités

Les PCB peuvent être recontactés l'été suivant.
Les PCB peuvent être recontactés l'été suivant.
L'aventure est donc belle à tenter, et pas seulement pour faire des voyages. Les services RH n'hésitent en effet pas à reproposer le job aux étudiants, qui leur ont donné entière satisfaction, l'été suivant ou même dès les vacances de Noël si le trafic l'exige.

En deuxième année, certains se voient aussi proposer d'assister les familles voyageant avec beaucoup d'enfants. "Un étudiant qui postule au début de ses études peut ainsi avoir trouvé son job d'été pour les cinq ans à venir", indique le service emploi. Cela pour un salaire mensuel de base de 1700 euros bruts qui peut monter à 1900 avec les primes de vol et les frais de déplacement.

Le job est aussi un moyen de découvrir Air France pour postuler sur d'autres postes à la fin de ses études, comme nombre d'anciens PCB l'ont fait. "Personnel complémentaire de bord", un job qui peut décidément vous mener loin.


Vendredi 11 Octobre 2019


Jobs et stages | Réussir son CV | Chercher un emploi | Réussir son entretien d'embauche










Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "7 clés pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.
















Liens utiles




Découvrez la première plateforme d'emploi aide soignante et recrutement infirmier