L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi






La profession d'auditeur légal ou commissaire aux comptes doit remplacer près des deux tiers de ses effectifs dans les dix ans. Elle offre donc des débouchés remarquables mais trop peu connus d'autant qu'elle est ouverte aux bac+5 de profils non comptables.


Auditeur légal : 10 000 recrutements en vue dans les dix ans
Commissaire aux comptes, kézaco ? Si l'on vous dit qu'il s'agit d'un métier à responsabilité, offrant de confortables rémunérations, un relationnel riche et varié, avec des possibilités d'évolution dans l'univers du management, de la finance ou de la direction d'entreprise, vous commencez à dresser l'oreille.

Oui, bien sûr, il s'agit d'un "métier du chiffre" : une des spécialités un peu oubliées de la filière comptable, à côté de l'expertise-comptable, profession plus connue sinon plus courue.


10 000 commissaires aux comptes à remplacer

Le commissaire aux comptes a les mêmes compétences et quasiment la même formation mais ses missions sont différentes : il est chargé non pas d'établir les comptes et les documents comptables, mais de les contrôler et de certifier leur conformité à la loi et aux réglementations. Il prête donc serment devant la cour d'appel, sous la houlette du ministère de la Justice et du Haut Conseil du commissariat aux comptes.

Or près de 5O% des commissaires aux comptes sont âgés de 50 ans ou plus : 10 000 commissaires aux comptes (soit deux tiers de l'effectif de la profession) vont partir en retraite dans les dix ans. Voilà de beaux débouchés d'autant plus intéressants que les rémunérations sont confortables et que les voies de formation se sont élargies.


Une profession accessible à tout titulaire de master

En effet jusqu'en 2013, il fallait être issu de la "filière comptable" et détenir le DSCG (Diplôme supérieur de comptabilité et de gestion) ou un master proche validant au moins 4 des 7 épreuves du DSCG pour accéder au certificat d'aptitude aux fonctions de commissaires aux comptes (C.A.F.C.A.C.) après trois ans d'expérience professionnelle sur des fonctions d'audit légal.

Depuis 2013, la profession s'est un peu plus ouverte. Désormais, on peut s'orienter vers le commissariat aux comptes à partir de tout master, diplôme d'école de commerce et d'ingénieur de niveau bac+5. Pour cela, il faut passer à l'issue ou l'année de l'obtention de son master un "Certificat préparatoire aux fonctions de commissaire aux comptes" (CPFCAC).


Les formations au Certificat préparatoire (CPFCAC)

Plusieurs écoles privées (ENOES, INES Expertise) ainsi que des instituts universitaires (IRUP à St-Etienne, l'IAE de Lyon, et l'IAE de Grenoble) assurent la préparation de ce certificat préparatoire dont les épreuves comportent de la comptabilité, des techniques de gestion, des questions juridiques et fiscales et de l'anglais des affaires.

A l'IAE de Lyon, le master 2 "Audit financier et CAFCAC" (accessible à niveau bac+4) est entièrement dédié à la préparation du certificat que les étudiants passent en mars (écrits) et mai (oraux) tout en décrochant aussi leur diplôme national de master.

A Grenoble, c'est l'IAE et l'IUT2 qui proposent le "Diplôme d'université (DU) Fondamentaux comptables, juridiques et financiers de l'auditeur légal.


Formation longue mais débouchés assurés

Et après ? Vous pouvez directement trouver un emploi dans un cabinet d'audit et comptabilité, sachant que 8000 collaborateurs sont recrutés chaque année. Puis au bout de trois ans d'expérience, vous pouvez passer le Certificat d'aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes (CAFCAC) qui vous permet alors d'exercer la profession. Notez que vous pouvez également passer le Diplôme d'expertise-comptable (DEC) si vous préférez ce type d'exercice professionnel.

Une chose est sûre : vu la montée des besoins de certifications, le métier n'est pas prêt de s'éteindre. Ainsi, 9 dirigeants sur 10 estiment que la certification de leurs comptes représente un facteur de confiance dans leurs relations avec leur environnement. Et 225 000 entités (entreprises, associations) sont auditées chaque année.

Pour en savoir plus :
www.devenirauditeurlegal.fr/
Compagnie nationale des commissaires aux comptes (CNCC) : www.cncc.fr/
 


Rédigé le Lundi 27 Mars 2017 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Google + Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets
L'Actu des débouchés : RT @sophielbl: Dream Job Alert : tester des voiliers de croisière et découvrir les plus beaux endroits du monde 🌏 😍 https://t.co/8ASCVn363…
Dimanche 16 Juillet - 22:07
L'Actu des débouchés : #Métiers du vélo : Decathlon recrute en #alternance 50 #commerciaux et techniciens https://t.co/zQTYoPklDw https://t.co/K3FLATy9Ii
Mardi 11 Juillet - 10:58
L'Actu des débouchés : @StephMenegaldo merci de la mention @Actudebouches
Lundi 26 Juin - 15:26
L'Actu des débouchés : Les #métiers de la #Data se diversifient : tous Data Scientists demain ? https://t.co/ngshntvHwJ https://t.co/GW5AZBDIJ3
Lundi 26 Juin - 08:33