chausson et potiron

 
devenir maman...

Aujourd'hui tous nos enfants sont capables de nous faire un cours magistral sur la signification de la fête d'Halloween, jusqu'à nous préciser que cela ne vient pas de chez nous, et c. Mais qu'on dise, "c'est la fête de la Toussaint,aussi..." ils sont nettement plus perplexes... Qu'est-ce donc que cette réminiscence souvent confondue avec la fête "des morts" (dont le souvenir est en réalité célébré le 2 novembre)?


La fête de la toussaint, qu'est-ce que c'est au fait ?
Et bien il suffit de dire que c'est le jour (le 1er novembre)  où nous sommes en fêtes avec tous les saints du ciel ! Et en particulier nos saints patrons.
Voilà une belle occasion d'aller googliser Marguerite, Gaspard, Erwan,Pétronille ,  Matthieu ... et de découvrir ce personnage sous le patronage duquel nous sommes né !

Mais qu'est-ce qu'un saint au juste ?

J'aime l'explication de Mme Geneviève F. publié sur le cite du diocèse de Marseille :

" Un extra-terrestre ? un sur-homme ?
Comment le devenir ? Faut-il réaliser des guérisons, avoir des apparitions ? être canonisé tout simplement ???Non.
Les saints ne sont pas des héros. Ce ne sont pas des hommes parfaits, mais ils sont appelés à la perfection. Ce sont des hommes et des femmes ordinaires qui ont dit oui à Dieu. Le saint est pour nous un exemple vivant de ce que nous pouvons faire : marcher à la suite du Christ, et que notre vie soit une vie sainte.
Pour devenir saint, que faire ? Marcher à la suite du Christ et vivre pleinement l’évangile : "Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés".
Comme le dit le Père Facelina, supérieur de la maison des Lazaristes :" Il y a du divin dans chaque homme. De temps en temps l’Eglise désigne tel ou tel. Aujourd’hui on pense à l’abbé Pierre ou à Mère Teresa. Mais cela ne signifie pas que telle petite soeur qui fait la cuisine depuis soixante ans dans son couvent et que personne ne connaît, n’est pas aussi sainte. L’Eglise propose des "tops-models" en quelque sorte. Il ne faut pas les imiter tels quels, mais s’en inspirer. Celui que nous devons imiter, c’est le Christ, comme les saints ont essayé de l’imiter. C’est un appel. On y répond, ou pas."



Pour découvrir son/votre saint patron : http://nominis.cef.fr/

Joyeuse Fête de la Toussaint!

Rédigé par Milène Rapp le Vendredi 28 Octobre 2011 à 20:08

Aujourd'hui est l'occasion de (re)découvrir une artiste dont le pinceau a bercé quelques générations déjà, au sein des studios Disney. Une mère de l'animation classique.


Mary Blair aurait 100 ans
"Mary Blair (née le 21 octobre 1911; McAlester, Oklahoma - 26 juillet 1978, Soquel, Californie) est une artiste américaine. Elle est surtout connue pour son travail au sein des studios Disney mais aussi pour son œuvre de dessinatrice de livres pour enfants. Sa carrière d’aquarelliste a été très influencée par la Grande Dépression.

Le 3 mars 1934, Mary épouse Lee Blair qu'elle a rencontré à Chouinard. En 1938, lorsque Lee est engagé aux studios Disney comme superviseur de la couleur pour Pinocchio, Mary est engagée par le département animation des studios Metro-Goldwyn-Mayer pour le remplacer.

Dans les années, sur les conseils de son mari, elle rejoint les studios de Disney. Elle débute sur la séquence Babby Ballet pour la seconde version abandonnée du long métrage Fantasia. Elle réalise également de nombreuses aquarelles de recherche pour le premier projet de La Belle et le Clochard écrit par Joe Grant.

En 1941, elle accompagne Walt Disney et quelques membres de son équipe pour un voyage d'étude de trois mois en Amérique du SudAdmiratif du travail réalisé par Mary à cette occasion, Walt Disney lui confie la supervision artistique de Saludos Amigos (1942) et Les Trois Caballeros (1944). La séquence de La Piñata de Les Trois Caballeros est une nouvelle occasion de découvrir son style graphique particulier. Par la suite, elle influence la plupart des longs métrages d'animation Disney de la période 1943-1953

Mary Blair change de technique, adoptant la gouache. Au cours des années 1950, son travail relève de ce qu'on nomme en anglais concept art : elle assure la direction artistique des principaux projets de dessins animés, réalisant des centaines d'études préliminaires qui serviront de source d'inspiration aux décorateurs. Son empreinte se retrouve, tant par le style que par les couleurs vives caractéristiques, dans les films classiques de Disney tels que Cendrillon (1950), Alice au Pays des Merveilles (1951), Peter Pan (1953)


Mary Blair aurait 100 ans
Elle fut aussi au sein de Walt Disney Imagineering l'artiste responsable de It's a Small World. Les couleurs, les poupées et surtout la façade sont issues de ses œuvres, que ce soit la version blanche de Disneyland ou celle colorée de Parc Disneyland.

Elle a réalisé un mur en céramique de Tomorrowland à Disneyland qui fut caché pendant plusieurs années[1]. De même une immense fresque orne le hall du Disney's Contemporary Resort, un des hôtels de Walt Disney World Resort, dernière œuvre de l'artiste pour Disney, réalisée en 1970

Elle illustra aussi quelques livres pour enfants.

Mary Blair est décédée en 1978, à Soquel en Californie.

En 1991, elle est nommée Disney Legends."

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mary_Blair

Pour aller loin :

The illusion of life - Disney animation

Rédigé par Milène Rapp le Vendredi 21 Octobre 2011 à 09:54

A l'occasion du colloque « Familles et Société : quels choix pour demain »*, la Croix et le Conseil Famille et Société de la CEF présentent les résultats d'un sondage Ipsos / Logica Business Consulting sur l'importance accordée par les Français à la famille. Les résultats mettent en évidence une évolution des mentalités : la stabilité familiale est à nouveau plébiscitée. L'engagement politique au service des familles aura du poids dans le cadre de la Présidentielle.


Sondage Ipsos / Logica

• 77% des Français souhaitent construire une seule famille en restant avec la même personne. Ils sont même 89% chez les 25-34 ans. Ce désir traverse toutes les générations, tous les milieux sociaux, dépasse les clivages politiques ou religieux (pas de différence entre les catholiques pratiquants et les autres).

• Pour 55% des Français (et 73% des catholiques pratiquants réguliers) , les propositions des candidats en matière de politique de la famille pèseront dans leur vote à l’élection Présidentielle 2012.

• Pour expliquer l’augmentation du nombre de séparations, les Français avancent que :
- « Les gens font moins d’efforts pour rester ensemble » (pour 50% des Français).
- « Les femmes travaillent davantage et sont plus indépendantes » (pour 43% des Français – 50% pour les femmes et 35% pour les hommes).
- « Il y a moins d’hypocrisie, les gens ne se forcent plus à rester ensemble » (pour 36%).
- « Il y a plus de difficultés matérielles (logement, chômage) » (pour 33%).
 
• Pour remédier à cette situation, les Français comptent avant tout sur un « changement global des mentalités » (33%) ou encore d’une « aide extérieure » pour que les couples puissent discuter de leurs problèmes. L’importance d’un soutien matériel (pour le logement, pour concilier vie professionnelle et vie privée) est également citée par 25% des Français.

Sondage Ipsos / Logica Business Consulting pour la Croix et la Conférence des évêques de France – Echantillon de 940 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogés par téléphone les 16 et 17 septembre 2011. Méthode des quotas.

 

Rédigé par Milène Rapp le Vendredi 30 Septembre 2011 à 16:35

nouveau look !


Après quelques essais peu fructueux, CHAUSSON & POTIRON fait peau neuve !
Tous les crédits photos sont pour moi et Steph. the husband.
Avec en tête d'affiche Jeanne, Matthieu, Gabriel, Samuelle et Pierre !
Spécial bisou au clan Rapp.


Rédigé par Milène Rapp le Mardi 27 Septembre 2011 à 14:50

Ne loupons pas une occasion de "créer du lien", ...tant que ça rapporte...


Mon petit garçon rentre d'un anniversaire les mains pleines comme si ç'avait été le sien !
"On était dix ! y'avait une lotterie, on s'est fait maquiller ..." "et j'ai eu un gros oeuf en chocolat et des bonbons, et des gateaux et des sucreries, et des friandises et des ..."
J'ouvre grand les bras pour le débarrasser, dans le tas de chouettes machin-choses : un gros paquet de biscuits épinglé d'une petit carte de visite des parents traiteurs...

Moi qui, optant toujours par une convivialité dépouillée, commençait à faire mon examen de conscience,... me suis trouvée bien décompléxée par cette belle intention (gratuite?)...

Partagée entre un désir sincère d'accueil et un petit air de désillusion.
Allez optons pour la première ...

Prochaine anniversaire: atelier maquette avec la carte bien placée de mon archi de mari :) ...
Cynique moi ? jamais!


Rédigé par Milène Rapp le Lundi 26 Septembre 2011 à 14:59
La rentrée scolaire en chiffres
- Plus de 12 millions d'élèves entament une nouvelle année scolaire dans les écoles (6,7 millions), collèges (5,4 millions) et lycées (2,1 millions) publics et privés de France.

- Ils vont être pris en charge par 840.000 enseignants, dans 65.000 établissements publics et privés (dont 53.800 écoles primaires,  7.000 collèges et 4.200 lycées).

- Après les 16.000 postes supprimés en cette rentrée (dont 10% dans l'enseignement privé), 14.000 sont encore prévus dans le budget 2012, soit 80.000 entre 2007 et 2012.

- 212.640 élèves handicapés vont être scolarisés en milieu ordinaire (c'est-à-dire dans l'école de leur quartier), soit 11.250 de plus qu'à la rentrée 2010, selon le ministère de l'Education nationale.

- En moyenne, à la rentrée 2010, l'encadrement des élèves était de 25,7 élèves par classe en maternelle, de 22,7 élèves par classe en école élémentaire, de 24,2 en collège, 28,5 en lycée général et technologique et 19,1 en lycée professionnel, précise le ministère.

- La dépense moyenne par élève et par an est de 5.690 euros dans le premier degré, 8.020 euros par collégien, 11.400 en lycée général et technologique et 11.810 en lycée professionnel (année civile 2009).

- Neuf nouveaux internats d'excellence sont créés en cette rentrée, s'ajoutant aux douze existants.

- Cinq nouveaux "établissements de réinsertion scolaire" (ERS) sont créés, ce qui porte leur nombre à 16.

- L'Allocation de rentrée scolaire (ARS) est cette année de 284,97 euros  pour les 6-10 ans, 300,66 pour les 11-14 ans et 311,11 pour les 15-18 ans.

- Le coût de la rentrée scolaire a augmenté en moyenne de 3,1% par rapport à septembre 2010, selon la Confédération syndicale des familles (CSF), soit 122,62 euros pour un enfant entrant en CP, 356,96 euros en 6e, 579,36 euros en 2nde générale, 829,10 euros en 2nde "technologique et industrielle" ou encore 725,80 euros en 2nde "bac pro industriel".

- En juin 2011, les taux de réussite ont été de 83,3% au diplôme national du brevet (DNB) et de 85,6% au baccalauréat.

http://info.france3.fr/france/retour-en-classe-pour-12-millions-d-eleves-70258344.html

Rédigé par Milène Rapp le Lundi 5 Septembre 2011 à 22:53

Les inscriptions à la deuxième session des concours externes organisées dans le cadre de la réforme du recrutement et de la formation des enseignants et des personnels d’éducation se sont closes le 12 juillet dernier.


Inscriptions aux concours 2012 : les metiers de l'enseignement restent attractifs.
Luc Chatel, ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative, se réjouit que les métiers de l''''''''enseignement continuent d''''''''attirer les jeunes diplômés ; en effet, cette année, les inscriptions ont augmenté de près de 7 %.  Pour les concours externes du second degré, 69.351 candidats se sont inscrits pour 8 600 places proposées, ce qui correspond à un taux de 8,1 inscrits par place. Les inscriptions à l’agrégation progressent de 11,3 % et celles au Capes externe de 5,3 %. A noter, en mathématiques, une augmentation substantielle de 20 %, après plusieurs années de perte d’attractivité. Ces résultats garantissent un taux de couverture très correct et apportent l’assurance que la qualité du prochain recrutement sera maintenue.
Pour le premier degré, les inscriptions sont au même niveau que l’année dernière avec 42 260 inscrits aux différents concours externes (43 259 à la session précédente). Le taux de sélectivité est donc maintenu avec près de 8,5 inscrits pour une place, compte tenu des volumes proposés au recrutement pour 2012.
Après l’année de transition, et sous réserve d’une analyse plus complète faite sur plusieurs sessions, il apparaît que la réforme de la formation des maîtres, avec l’exigence du master, de la préprofessionnalisation et un concours rénové, se met en place de façon satisfaisante. Les améliorations apportées pour l’année 2011/2012, comme, par exemple, l’ouverture à titre expérimental de masters en alternance, ne pourront que conforter ce mouvement.

Source : http://www.education.gouv.fr/cid56917/inscriptions-aux-concours-2012-luc-chatel-se-rejouit-du-maintien-de-l-attractivite-des-metiers-de-l-enseignement.html

Rédigé par Milène Rapp le Mercredi 27 Juillet 2011 à 14:26

Le ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative a présenté les résultats des évaluations des acquis des élèves de CE1 et de CM2 en français et en mathématiques pour l'année 2011.


Conseil des ministres du 29 juin 2011. Les résultats de l'évaluation des élèves de CE1 et de CM2.

 

Personnalité, fonction : CHATEL Luc.
FRANCE. Ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative
 Ces évaluations correspondent aux étapes de validation du socle commun de connaissances et de compétences institué par la loi d'orientation sur l'école de 2005. Elles prennent toute leur place dans la réforme de l'enseignement primaire mise en oeuvre depuis 2007.
Les résultats des évaluations de CM2 montrent une légère amélioration du niveau des élèves en français : le groupe des élèves ayant de bons ou très bons acquis a progressé de 73 à 74,2 %. L'amélioration est plus nette en mathématiques avec une progression de 66,3 à 69,5 %.
Les élèves de CE1 constituent la première cohorte à avoir bénéficié de la réforme depuis la grande section de maternelle. Les résultats obtenus sont encourageants, puisque près de 80 % des élèves arrivent en fin de CE1 en ayant de bons acquis en français et en mathématiques. Plus précisément :
- 78,4 % en français, en progression de 3,8 points par rapport à l'année 2010 et de 5,6 points par rapport à l'année 2009 ;
- 78,7 % en mathématiques, contre 77,4 % en 2010 et 74,8 % en 2009.
Ces résultats devront être confirmés l'année prochaine. Ils laissent espérer que la réforme de l'enseignement du premier degré portera ses fruits et permettra enfin d'atteindre l'objectif de réduire considérablement le nombre des élèves qui entrent au collège en ayant d'importantes difficultés de lecture et de calcul
 

Rédigé par www.discours.vie-public.fr le Lundi 11 Juillet 2011 à 09:31

Aujourd'hui, une femme a permis à toute une génération de petites (et moins petites) filles de rêver, n'ayons pas honte de l'avouer , cette jolie Kate Milddleton a apporté aujourd'hui à beaucoup d'entre nous ce que nous avons besoin, un peu de rêve , de brillant, de bling-bling mais aussi l'espérance que l'engagement en public a encore un sens !


Rêve de princesse ...
SAR Kate of wales, ouvre des perspectives à nos jeunes amies encore "dans l'attente", elle a prouvé au monde entier que tout est possible ! ... et à la France que la monarchie offre ce que la révolution nous a enlevé, une identité nationale fondée sur le rêve... pourquoi pas - après tout - nos fameux droits de l'homme, auraient bien besoin de redorer leur blason, mais le problème c'est que tellement bafoués, ils ne font plus rêver et ils sont loin de fonder l'unité nationale dont l'hexagone aurait bien besoin...

Je ne suis pas une fan invétérée de la courrone britannique, de la viande à la menthe, et du tea time... mais je dois bien avouer que ce jeune couple m'a bien mise en joie aujourd'hui... bon un peu court le rêve, ... après s'être coltiné deux heures de préliminaires pompeux, en compagnie de Stéphane Bernes and co. , un hymne - et sans transition - l'échange des consentements, ...aussi court que dans les drama hollywoodiens! Le rite catholique à au moins l'avantage de faire durer le plaisir.

ah.... La sortie en carosse , pardon en "landeau" ! avec ma puce sur les genoux (qui est trop fière pour avouer que le jeune Harry n'est pas mal non plus... elle le laisse volontiers à sa petite soeur ) nous a bien laissées rêveuses. Un papa goguenard passant par là nous lança un "moment historique!" cynique. Et pourtant, notre histoire contemporaine n'a t-elle pas besoin d'images réconfortantes, remettant la place au sacré, au beau, au repect des usages, (qui devraient être ) base de notre vie sociale ? Si en plus c'est pour mettre l'amour et l'engagement à l'honneur alors je veux bien avoir l'air ridiculeusement romantique et savourer avec mes filettes ce rêve de princesse !




Les politiques français , pleins de spontanéité, debordent de joie , et présentent leurs voeux...

Rédigé par Milène Rapp le Vendredi 29 Avril 2011 à 17:48

Pas toujours simple aujourd'hui pour les femmes de se faire une place dans le milieu encore souvent masculin des directions des entreprises. Celles-ci l'ont désormais compris et comptent parmis leurs dirigeants de plus en plus de collaboratrices. C'est ce que souhaite Orange qui lance une campagne de sensibilisation sur l'accès pour les femmes à des postes décisionnaires.


Entreprise, une vrai place pour la femme, la mère.
Les femmes à la barre...

Nous ne nous plaindrons donc pas que le groupe Orange surfe sur la vague pour mettre en avant les efforts du groupe sur le managment "pro-maternel" qu'il entend favoriser. Delphine Ernotte directrice executive d'Orange France , se fait l'embassadrice du projet de Stéphane Richard (directeur générale de France Telecom depuis le 1er mars 2010) qui souhaite que 35 % des femmes rejoignent les instances executives du groupe. (proportion actuelle des femmes dans l'ensemble de l'entreprise.) Elle était présente à la 7ème édition du Women's Forum à Deauville et livre une interview au corner orange sur la place des femmes dans l'entreprise, l'équilibre vie professionnelle vie privée et l'évolution des pratiques managériales pour permettre aux femmes de concilier leurs univers, sans contrainte de choix. Voir la vidéo en marge droite


Entreprise, une vrai place pour la femme, la mère.
Les conseils d'administration cherchent à se féminiser.

Ainsi ces dames commencent même à faire leur trou au sein des conseils d'administrations et des directoires de grands groupes, telles que Yseulis Costes, 38 ans, entrée au conseil d'administration de PPR en mai dernier et Aliza Jabès élue entrepreneur de l'année et PDG du groupe de cosmétiques NUXE qui serait courtisée par Vivendi... L'Entreprise nov. 2010

Des solutions concrètes pour que la femme trouve sa place dans l'entreprise

D'après Delphine Ernotte, elles sont simples à mettre en place , cela passe par exemple par le respect d'horaires decents des réunions qui prennent en compte la charge de conduite des enfants en classe ; l'attention particulière portée au besoin que peuvent ressentir les femmes dans l'entreprise, un soutient, moins de pression, ... En somme il s'agit quand même d'une véritable révolution qui permettrait enfin aux femmes de se réapproprier et de faire profiter l'entreprise de sa véritable valeur ajoutée, sa feminité, exprimée à travers notamment, plus de douceur, de la simplicité, une humanité et une qualité d'écoute plus naturelle...


Pour aller plus loin

Un petit guide est proposé par La Documentation Française pour permettre aux femmes de connaître leurs droits en matière de maternité au prix de 9 Euros.

Entreprise, une vrai place pour la femme, la mère.


Rédigé par Milène Rapp le Mercredi 10 Novembre 2010 à 14:33
1 2 3 4



Profil
Milène Rapp
Milène Rapp
Je partage à qui veut bien, astuces, outils d'organisation, bons plans dressing, sorties, éveil, littérature jeunesse, infos, billets d'humeur ...
Devenir maman c'est peut-être naturel, mais ensemble, c'est plus facile !



Recherche

Vie perso - vie pro des 16-25 ans





RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile


referencement gratuit - bonbons enfants - rencontre - créer une sci