chausson et potiron
 
devenir maman...

Jusqu'à l'âge de 6 ans, Hugo Horiot, petit garçon que l'autisme condamne au silence, reste muet, refuse de mâcher et ne trouve pas dans les institutions françaises le soutien qui lui permettrait de s'ouvrir enfin au monde. C'est grâce à la détermination de sa mère qu'il trouve la force de sortir du silence. Témoignage.


Autisme : Journée mondiale 2013, témoignage de Hugo Horiot.
Une maman sauve son fils de l'autisme grâce à sa determniation. Car elle voit en lui plus qu'une maladie. A cette époque la seule solution offerte aux enfants tel que lui est la psychanalyse, méthode de guérison par la parole, alors même que l'autisme consiste à une difficulté, voire à incapacité de communiquer!
Elle donne à Julien, par cette engagement l'espérance de trouver dans le monde quelque chose à partager avec l'autre. Au regard de cet amour maternel inconditionnel,  Julien, décide de faire mourir ce petit muet et demande à la femme qui lui a donné la vie, la permission de changer de prénom. "Julien est mort ! - Comment veux-tu t'appeler ? Hugo (son deuxième prénom) ? oui. " Une nouvelle vie commence pour lui.

Aujourd'hui, le gouvernement, propose des classes spécialisées pour les enfants autistes dès la maternelle,  Hugo Horiot, lui se bat pour que la France permette à ces enfants de pouvoir trouver leur place avec le soutien d'une aide personnalisée dans les classes classiques. "En France, on refuse de confronter les enfants à la différence !" confie-t'il à l'antenne de Fance Info en cette journée Mondiale de l'autisme.


Rédigé par Milène Rapp le Mardi 2 Avril 2013 à 11:50



Profil
Milène Rapp
Milène Rapp
Je partage à qui veut bien, astuces, outils d'organisation, bons plans dressing, sorties, éveil, littérature jeunesse, infos, billets d'humeur ...
Devenir maman c'est peut-être naturel, mais ensemble, c'est plus facile !



Recherche

Vie perso - vie pro des 16-25 ans





RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile


referencement gratuit - bonbons enfants - rencontre - créer une sci