chausson et potiron

 
devenir maman...

Boîte à outils

Incontournable ! Le plus simple objet qui existe et sert absolument à tout ! d'où ses sobriquets les plus farfelus , "le martyr" , le "kipu", le "doudou", le "nin-nin", ou encore le "truc"...


Le carré de lange

1. Un usage originel qui reprend vie…

A l’origine depuis dés lustres jusqu’aux années 80, comme son nom l’indique le carré de lange servait à... langer les nourrissons.

Large carré de coton, résistant aux multiples bouillons des lessives, il prenait sa place bien calé, en triangle, aux fesses de bébé. Puis il faut bien le dire, la couche jetable, a soulagé la vie des mamans actives de nos belles années. Au revoir les lessives quotidiennes (… bonjour les déchets en benne !)

Depuis quelques années, les élans écologistes venus du nord est de l’Europe, nous rapporte cette habitude, ce retour aux sources… heureusement fini le lavoir , vive le lave-sèche-linge (encore que les puristes s’en passent bien !…du sèche linge… ) a l’appui de leur choix quelques arguments non négligeables :
- Ergonomie : meilleur confort pour bébé avec ces matières naturelles, plus d’érythème, plus d’allergies, et propreté acquise plus vite.
- Economie (environs 200 euros d’investissement de départ, puis après ne reste plus que la lessive, l’eau et l’électricité à rajouter… contre environ 250 euros par ans pendant trois ans en moyenne…)
- Ecologie (je fais évidemment référence au problème de recyclage que pose les couches jetables et à leur contenu nocif pour nos bébés )

Et puis il ne s’agit plus tout à fait du carré de lange comme nous le connaissons, mais il existe toute une panoplie de couches en tissu réalisables sois-même ou à acheter à de bonnes adresses bio, avec culottes étanches, serviettes de change, dans des coloris tous plus attrayants les uns que les autres … Que ceux et celles qui ont fait le pas n’hésitent pas à laisser un commentaires… j’ai pour ma part souvent eu cette velléité , mais mon rythme de lessives a eu raison de ma bonne volonté !

Le carré de lange

2. Aujourd’hui on le retrouve un peu comme le tissu à tout faire des néo-parents.

Notre fameux « tissiou » comme disent les anglais pour évoquer les mouchoirs en textiles un peu délaissés eux aussi, a donc repris sa place dans les rayons de supermarché au cotés des tétines, bavoirs, et autres soutien- gorges d’allaitement… tient ! y aurait-il un lien ?

Pour les périodes d’allaitement, et de façon plus générale quand l’enfant est encore un nourrisson, ce « truc » présente certains avantages :

- Epinglé au t-shirt, ou posé sur le nez de bébé, il permet de rendre la tétée plus discrète pour la maman , et votre enfant y trouve un peu de tranquillité et moins de distractions qui coupent la tétée et font avaler de l’air au bébé.
- Après la tétée, posé sur l’épaule pour le rot le carré vous évite de tâcher votre jolie robe.
- Parfois il finit par servir aussi de mouchoir, et les coins sont pratiques pour nettoyer les petites oreilles.
- Toujours rangé au cas où, aux pieds de bébé dans sa nacelle, il sert aussi de parsoleil ou de paravent.
- Enfin je l’ai souvent utilisé aussi posé sur les genoux pour changer bébé sur les jambes à l’improviste…


3.Il a enfin pris sa place dans le cœur des enfants.

Peut-être à cause de l’odeur de maman qui l’a tout le temps prés d’elle, et parce que le coton est une matière agréable à manipuler et à mâchonner, … beaucoup d’enfants l’adoptent enfin comme doudou, parfois il l’appellent encore nin-nin, « tichu », pour les parents cela devient le « kipu », « le machin », ou le « martyr » (pour son utilisation salvatrice et variée !)…

Le carré de lange reste donc un petit cadeau de naissance dont on est sûr qu'il servira!

Et vous comment l’utilisez-vous ?


Rédigé par Milène Rapp le Vendredi 19 Février 2010 à 14:38

Boîte à outils

Commentaires (0)

Un concert est organisé par Fidesco et ses partenaires pour financer le projet de reconstruction d'une école à Haïti.


Un concert pour une école à Haïti !
http://www.fidesco.fr/concert.htm


La FIDESCO lance cet appel:
Le groupe Safran qui est l’un des principaux partenaires de Fidesco a décidé de financer un concert pour Haïti le 22 mars prochain, salle Gaveau à Paris. A l’occasion de cette soirée exceptionnelle, l’orchestre de l’Alliance qui rassemble les plus jeunes talents lauréats des plus grands conservatoires européens, jouera sous la baguette de son chef Pejman Memarzadeh avec la présence exceptionnel de Svetlin Roussev au violon.


La totalité de la recette de la soirée sera intégralement reversée pour le projet de reconstruction de l’école. Nous sommes extrêmement touchés par la sollicitude de notre partenaire, de l’orchestre, de son chef, de tous les musiciens et de toutes les personnes qui agissent pour faire de cette soirée à la fois un grand moment de communion avec nos frères et nos sœurs d’Haïti et en même temps un événement pour mobiliser toutes celles et tous ceux qui veulent s’associer à ce projet. Voila pourquoi, nous vous lançons un appel urgent et pressant pour cette soirée.

Concrètement nous devons absolument remplir les 1000 places de la salle Gaveau à paris !!!!

Comment nous aider ?


- En bloquant cette date sur vos agendas et en réservant vos places (plan de la salle Gaveau) rapidement grâce au tract ci joint ;

- En annonçant cet événement autour de vous ( familles, amis, entreprises…) ; faites passer le tract par courriel à tout votre réseau avec un petit mot sympa de votre part ;

- En proposant à votre entreprise d’acheter des places pour ses salariés !

- En prenant toutes les initiatives pour nous aider à remplir la salle malgré le « handicap » des vacances en région parisienne du 19 février au 7 mars 2010 !!!!!

FIDESO
http://www.fidesco.fr/concert.htm


La totalité de la recette de la soirée sera intégralement reversée pour le projet de reconstruction de l’école. Nous sommes extrêmement touchés par la sollicitude de notre partenaire, de l’orchestre, de son chef, de tous les musiciens et de toutes les personnes qui agissent pour faire de cette soirée à la fois un grand moment de communion avec nos frères et nos sœurs d’Haïti et en même temps un événement pour mobiliser toutes celles et tous ceux qui veulent s’associer à ce projet. Voila pourquoi, nous vous lançons un appel urgent et pressant pour cette soirée.

Concrètement nous devons absolument remplir les 1000 places de la salle Gaveau à paris !!!!

Comment nous aider ?


- En bloquant cette date sur vos agendas et en réservant vos places (plan de la salle Gaveau) rapidement grâce au tract ci joint ;
- En annonçant cet événement autour de vous ( familles, amis, entreprises…) ; faites passer le tract par courriel à tout votre réseau avec un petit mot sympa de votre part ;

- En proposant à votre entreprise d’acheter des places pour ses salariés !

- En prenant toutes les initiatives pour nous aider à remplir la salle malgré le « handicap » des vacances en région parisienne du 19 février au 7 mars 2010 !!!!!

FIDESO
http://www.fidesco.fr/concert.htm

- chèques à l'ordre de :
"ACE - Urgence Haïti"
55 Bd Lannes 75016 Paris
Un concert pour une école à Haïti !

Rédigé par Milène Rapp le Jeudi 18 Février 2010 à 13:40

Solidarité

Commentaires (0)

Ces vacances d'hiver s'annoncent froides et pluvieuses, pas un temps à mettre un petit bout dehors (pas trop longtemps en tous cas...) Si on dessinait? ...pas trés original, certes, mais une activité qui a fait ses preuves et qui, si elle bien organisée fait passer de longues heures aux enfants et aux mamans...


Organiser le coin dessin.
Organiser l'activité dessin

Cela vous fera gagner du temps et de l'énergie au quotidien.

A chaque début de vacances je range et rafraîchit "le coin dessin".

Si comme moi vous avez des petits d'âges différents, et donc avec une capacité d'autonomie variable , il vous faudra réfléchir à la mise en place d'un système ibride, entre le libre service (dés 4 ans) et la semi-autonomie (dés 2 ans , 2 ans et demi).
Je vous propose un système que j'ai mis en place progressivement et que j'ai fait évoluer en fonction de l'âge de mes enfants.


Organiser le coin dessin.
Choisir le lieu

Chez nous, il s'agit d'une étagère installée à proximité de la cuisine (lieu stratégique dans notre maison car c'est à la fois le lieu des repas mais aussi un lieu de passage, et où les enfants passent beaucoup de temps ...a dessiner justement, même s'ils ont des pupitres dans leur chambre ...)
L'avantage, ils aiment être autour de moi quand je prépare le dîner, que je trie mes papiers, etc... et quand les grands travaillent, les petits dessinent... Cela me permet d'avoir un oeil sur eux aussi.

Celle-ci nécessite un tri régulier (une fois par trimestre au minimum).
Aprés le tri , les plus beaux dessins sont accrochés dans la chambre des enfants, à l'aide d'un fil et de pinces à linges , ou sur le frigo avec un aimant adhésif en rouleau, que vous trouvez sur :
http://www.123famille.com/A-24607-devidoir-adhesif-magnetique.aspx

Organiser le coin dessin.
L'installation

Une étagère présentant le matériel nécessaire en tout ou partie selon le degrés d'autonomie acquis.

- Le papier
J'ai récupéré des boîtes de rames A4 ( au secréatariat de votre travail ou dans les boutiques de copies) La grande boîte sert à recueillir le papier brouillon de récupération en libre service sur l'étagère. Le couvercle sert à concacrer un espace personnalisé de rangement pour chaque enfant. ( y mettre son nom en GROS et le laisser la décorer , avec serviettes, peintures, gommettes, selon votre disponibilité et votre goût pour le bricolage)

- Les feutres
J'ai testé deux solutions:
- Ayant quatre enfants, j'avais d'abord pensé, à acheter des feutres bon marchés que j'avais disposé dans un bac de glace d'un litre (format idéal) . Et j'avais mis cela en libre service. Problèmes, les feutres tâchent, les bouchons sont vite perdus, et il y a beaucoup de perte, et la boîte tombe curieusement quasiment à chaque fois par terre ...
- Des feutres de trés bonne qualité (voir photo : feutres pinceaux DJECO), en libre service avec autorisation pour les grands (et en hauteur !)
sur demande pour les petits. Ils prennent plus de plaisir avec de bons feutres , et s'appliquent d'avantage, et surtout en prennent soin plus volontier, les feutres s'usent moins vite : tout bénéf'!
- J'ai laissé tombé les craies de cire, qu'on retrouve cassées ou écrasées dans tous les coins de la maison et les crayons de couleur peu attractifs pour les petits (effort de pression et taillage nécessaire...) ...en temps de crise (nerveuse) j'opte pour la facilité!



Organiser le coin dessin.
Le matériel supplémentaires

En libre service,
- Deux valises, l'une avec des ciseaux en plastique crantés différents,l'autre avec des perforatrices à forme. Les deux en libre service.

- Une caisse avec divers coloriages, livrets de jeux, sudoku, etc ...
Vous pouvez aussi télécharger un tas de colloriages sur internet, un exemple de sites parmis tant d'autres : http://www.coloriez.com/coloriage.html
- Des paquets de gommettes que chacun gère personnellement et range dans sa propre panière.

- Des livres pour apprendre à dessiner. La collection Fleurus "J'apprends à dessiner" est très bien faite. Elle accompagne le geste de l'enfant dans la construction d'une représentation, en utilisant des formes de bases. Les thèmes les plus variés sont disponibles, les princesses, le sport, les chateaux forts, les chevaux, la ville, et c...


Rédigé par Milène Rapp le Dimanche 14 Février 2010 à 15:48

S'organiser

Commentaires (0)

Dans son essai Elisabeth Badinter reprend l’étendard féministe du combat.
Dés avant sa sortie ( prévue le 12 février ) la polémique ferait déjà rage. Et pour cause elle met le doigt sur une question qui est bel et bien au cœur de la société mais avant tout au cœur de chaque femme : Puis-je être une femme (sous-entendu « libre », sous-entendu « comme un homme ») et une mère ?


Femme et mère, un conflit insoluble?
Un constat.
La crise met en évidence que les femmes souffrent toujours de cette différence de traitement de la part des milieux politiques, économiques et professionnels. La femme doit aujourd’hui faire face à la précarité, au chômage, ou aux longues journées de travail non reconnues ($) à leur juste valeur, tout en gérant cette éternelle question, femme (active) et/ou mère ? Les allemandes auraient fait leur choix en renonçant à la maternité.

Un combat.
A l’antenne de Nicolas Demorand (France Inter), lors de la promo de son livre, Elisabeth Badinter met en évidence deux aspects de son combat :

-la responsabilité d’une part des choix politiques ne permettant pas à la mère de résoudre ce problème (manque de crèches et coût des modes de garde, congés maternité trop court, partage de la parentalité avec les père déséquilibrée, …).

-une idéologie naturaliste qui revendiquerait i[« une sagesse primitive (…) où il faudrait avoir une attitude de soumission face à la nature et où on ferait passer la nature avant la liberté féminine. (…) Cette obsession du respect de la nature [serait] si grand qu’on est prêt à une régression radicale de la vie féminine. »]i

Ainsi, cette idéologie se cristalliserait autour d‘épiphénomènes telles que le retour à l’allaitement , et l’hésitation face à la pilule contraceptive ou au bénéfice de la péridurale... Progrès dont les conséquences néfastes seraient essentiellement politiques. (Les cancers, migraines, maux de dos, brutalité de la séparation mère/enfant , ... n'étant que des arguments idéologiques empêcheurs d'égaliter en rond !)
Et voilà comment depuis des millénaires la femme est victime d’un partage des tâches lié au fait de son obligation de mettre au monde les générations suivantes.

« Dés qu’elle est mère la femme est coupable. » Coupable d'allaiter, ou non selon les époques, coupable de travailler, ou de rester chez elle, car non productive. Il est certain qu’aucune ne sera insensible à ce discours.



Femme et mère, un conflit insoluble?
La solution d’Elisabeth Badinter

Devant le constat que dans l’histoire, tous les combats n’ont trouvé de solution que dans la culpabilisation, Elisabeth Badinter évoque rapidement la culpabilisation des autorités politiques régionales comme mode d’attaque, et finit par s’entendre dire, avec un sourire gêné, au micro de Nicolas Demorand que ce conflit devait trouver son issue par la "seule arme", l’unique moyen de la culpabilisation des pères.

Pour l’anecdote, elle répondait ainsi à une auditrice condamnant la discrimination des femmes à travers une publicité présentant un assouplissant doux …comme une maman ! et souhaitant voir légifèrer à ce sujet … (sans commentaire).



Mais tournons nous un peu vers nos fameux papas , méchants pas beaux !

Nous avons à nos côtés ce fameux bonhomme. Monsieur rentre du boulot, il embrasse toute sa petite famille (et il pique ! ben oui quoi c’est un mec et Soupline n’y peut rien !), après ses - au mieux 8 heures, au pire 14 heures - de travail, où on lui a demandé d’être compétent, autoritaire, efficace, rentable, intelligent, drôle (c’est vendeur !) mais aussi humain, à l’écoute, compréhensif… (y a pas de raison et l’égalité des sexes alors !)
Et alors il va falloir le culpabiliser de ne pas avoir donné le sein, changé les couches, fait la purée, donné le bain, passé l’aspi, appelé la nounou et j’en passe…
Ah ça c’est sûr … ça ne va pas être dur de le culpabiliser ! Vous avez ainsi trouvé le meilleur moyen au mieux d’en faire un misogyne, ou encore un homo, au pire de lui ouvrir grand les portes de la liberté … Et là vous serez fière d’être enfin, une femme et une mère libre !
Seule… mais libre ! Quoi que ...

Merci à Gaëlle une auditrice ayant rappelé que dans le sein et dans la purée de brocolis bio ou non, il y a avait aussi … de l’AMOUR !


Femme et mère, un conflit insoluble?

Suite du débat à venir sur chausson et potiron.
La femme et la mère (2). Un conflit: quelles solutions?

Rédigé par Milène Rapp le Vendredi 12 Février 2010 à 12:26

Pas uniquement pour les surgelés, le congélateur reste un allier pour manger seinement et gagner en temps, et en stress...


Pour gagner du temps, misez sur le congélo.
Revenons sur notre petite histoire de soupe au potiron ou autre d'ailleurs...

Voilà un moyen tout simple de gagner du temps et un peu d'argent, de s'économiser du stress au quotidien...

En période d'hiver, où la soupe revient au menu à peu prés deux fois par semaines, un bonne solution consiste à se consacrer une heure de cuisine, pour disons 15 minutes le soir , et c'est bien meilleur que Knor... Comptez pour à peu prés trois semaines de tranquilité, selon la taille de votre famille...

En ce qui me concerne je fais mes courses de légumes au marché, ou dans une sucursalle de produits frais ou encore chez LeaderPrice (bon rapport K/P) , et là je prends 3 kilos de poireaux, mes pommes de terres, 3 hilos de carrottes, 2 navets, un potiron, un celeri branche, etc ... enfin vous affinez à votre goût.
Je consacre une bonne heure à tout éplucher, couper , et je conditionne le tout en petits sachets de congélations de 3 ou 5 litres. (je prends les moins chers puisque je n'ai pas besoin de les rouvrir plusieurs fois...)
Dans chaque sachet, une base poireau + carottes+ pomme de terre+navet, puis selon les sacs
je rajoutte ou non un élément (potirons, courgette, choux, ou encore céleri...) pour varier un peu les plaisirs.
Un conseil, pour une cuisson plus homogène, coupez les légumes qui mettent plus de temps à cuire, en plus petits morceaux (carottes, navets...) et pour les autres en plus gros (poireaux, potiron, ...).

Les soirs un peu speed, une noix de beurre au fond de ma cocotte, je vide le sac dans une passoire, un petit coup d'eau rapide pour décoller le tout, et hop , je fais revenir 2 minutes, je couvre d'eau , 1 1/2 Cube OR , 15 minutes de cuisson, un petit coup de mixer, un peu de pain et de fromage, et le dîner est prêt!


Pour gagner du temps, misez sur le congélo.
Pour Bébé,

Le jour de ma grande cuisine, j'en profite pour faire une grosse soupe et là , j'en garde une partie pour remplir de petits bacs à glaçons souples .
J'ai ainsi des petits galets de soupe que je peux faire rechauffer à la casserole (ou au micro-onde si vous êtes adepte) .
Pour le tout petit, direct dans le bib, pour les plus grands, une cuillère de mousseline, et ma purée est prête en 5 minutes !


Pour gagner du temps, misez sur le congélo.
Enfin si vous êtes à la maison avec votre petit bout (de scotch) qui s'impatiente à côté, vous pouvez le mettre à contribution selon son âge... c'est un trés bon exercice de micro-motricité que de couper des petits bouts de pomme de terre en deux . Bien sûr uilisez un couteau pas trop dangereux même s'il ne coupe pas trés bien...

Si vous hésitez encore, vous pouvez toujours l'installer prés de vous avec de la pâte à modeler et un couteau en plastique. Si non, il existe des légumes en bois et velcro à couper, les enfants en rafollent !

Vous les trouvez dans les bonnes boutiques de jouets en bois ou de jeux éducatifs - environ 15 euros, la plupart des ludothèques en disposent aussi ...

Ou sur le net:
http://www.123famille.com/A-29510-fruits-et-legumes-a-couper.aspx

http://www.priceminister.com/offer/buy/91105763/fruits-et-legumes-a-decouper-jouet.html

http://www.amazon.fr/dp/B0001VUNS2?m=A1X6FK5RDHNB96&tag=idealocom-21


Rédigé par Milène Rapp le Lundi 8 Février 2010 à 14:01

S'organiser

Commentaires (0)

c'est doux, c'est neuf?


chausson et potiron
Les chaussons confortables, douillets et chauds, ce marient à merveille avec le potiron délectable, velouté et chaud.
Leurs points communs ?
Ils me projettent directement un tas de souvenirs émus du monde de l'enfance, et pourtant...
et pourtant, de l'autres coté...oui de l'autre coté de la barrière, ils projettent immédiatement certaines angoisses, elles beaucoup plus contemporaines...

Mais où t'as (encore) mis tes chaussons?...
Avale ton potage, sinon t'as pas de fromage !!!

Y aura t-il dans ce "cyber sweet home" un lieu pour rabibocher nos souvenirs attendris et les insaisissables petits quotidiens des jeunes mamans parfois découragées?
Essayons un peu, pour voir...


Premier petit truc gratos (c'est les soldes !) :

Si comme moi, malgrés les grimaces paternelles retenues et celles beaucoup plus expressives des gnomes affamés autour de la fameuse tablée du soir, vous aimez servir en ces temps grisâtres , une bonne souplette d'hiver ... (Encore de la soupe !!!) Et que en plus, autour de cette même tablée il y a un petit bout agés de 6 à ...aller disons 30 mois ... Ne vous évertuez pas à forcer Monsieur à finir la dernière louche qui reste au fond de la Seb (comprendre cocotte qui a fait ses preuves )...
Non non ! Gardez-là, vous avez là votre déjeuner de bébé pour le landemain, deux cuillères à soupe de purée mousseline, une noix de beurre ( vous pouvez même rajouter un oeuf) et hop c'est réglè...

C'est ce que nous allons faire... essayer de se simplifier un peu la vie, parfois flippante et bizarre et pourtant tellement naturelle et identique de toutes les jeunes mamans...

Prochain billet, je vous dirai comment préparer une soupe maison en 15 minutes ! (tant que c'est encore la saison, aprés promis je change de sujet...)


Rédigé par Milène Rapp le Vendredi 5 Février 2010 à 15:50
1 ... « 9 10 11 12



Profil
Milène Rapp
Milène Rapp
Je partage à qui veut bien, astuces, outils d'organisation, bons plans dressing, sorties, éveil, littérature jeunesse, infos, billets d'humeur ...
Devenir maman c'est peut-être naturel, mais ensemble, c'est plus facile !



Recherche

Vie perso - vie pro des 16-25 ans





RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile


referencement gratuit - bonbons enfants - rencontre - créer une sci