L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Le Forum 1er emploi du salon des transports publics, le 12 juin 2014, veut attirer l'attention des jeunes diplômés sur les débouchés du secteur, hélas peu connus. Les grands groupes comme des PME recherchent notamment des bac+3 à bac+5 pour les fonctions transverses et le développement des systèmes de transport intelligents.


#emploi : Jeunes diplômés, embarquez dans les transports publics
"Les jeunes diplômés ont tendance à se tourner vers les entreprises qu'ils connaissent et la filière des transports publics est peu connue en terme de métiers, regrette Sophie Castagné, directrice du GIE Transports publics et commissaire du salon européen de la mobilité 2014. Et pourtant elle recrute !".

Quand on vous dit "transports publics", et pensez sans doute aux conducteurs de trains, de métro, de tram, éventuellement aux agents de maintenance et aux cheminots.

Des profils généralistes de bac+3 à bac+5

"Il est vrai que le plus grand nombre d'emplois du secteur concerne les conducteurs de bus, reconnaît Sophie Castagné, mais le Forum 1er emploi du 12 juin s'adresse plutôt à des jeunes diplômés de profil bac+3 à bac+5, des jeunes ayant fait des études généralistes, écoles d'ingénieurs ou de commerce, informaticiens, spécialistes du marketing et surtout des nouvelles technologies".


De grands groupes et des PME plus spécialisées

Parmi les entreprises qui cherchent ainsi à séduire les jeunes diplômés, on retrouve les grands groupes de la filière comme Transdev, Keolis, des industriels du ferroviaire comme Bombardier, Systra, ou des entreprises plus petites comme Cofely Ineo, spécialiste du génie électrique.

Si toute ces entreprises recrutent sur les fonctions transverses habituelles - "il y a des chefs de produit et des marketers chez Keolis, par exemple, pour étudier les habitudes des voyageurs et les meilleurs services à leur offrir", dit Sophie Castagné - la prime va sans doute aux compétences pour les nouvelles technologies.


A l'heure des systèmes de transport intelligents

A la notion de réseau de transport, s'est en effet superposée celle de "systèmes de transports intelligents", tant la connectique a transformé nos transports collectifs : système d'information des voyageurs en station, billetique par cartes à puce, régulation des réseaux par de puissants logiciels, etc.
Les informaticiens ou les data miners sont donc particulièrement recherchés. Sans oublier les ingénieurs plus spécialisés dans le ferroviaire, la signalisation ou la maintenance.

Il existe aussi des métiers plus spécifiques aux réseaux de transport : ceux de l'exploitation, qui consistent à réguler le trafic, les flottes d'autobus ou de trains. Ainsi l'entreprise suisse Carpostal recrute sur ces métiers. "Mais les jeunes diplômés n'ont pas à s'en faire, ce sont des compétences que l'on peut acquérir", dit Sophie Castagné. L'ensemble des établissements formant à ces métiers seront présents, d'ailleurs, au Forum emploi du 12 juin, avec des cursus en alternance.


Dans l'univers de la mobilité, on ne délocalise pas !

Au final, les jeunes diplômés qui se lancent sur le marché du travail et qui "cherchent leur voie" ont donc tout intérêt à découvrir le secteurs des transports publics : "Ce sont des emplois extrêmement stables, qui ne délocalisent pas, dans une filière qui offre 98% de CDI et offre énormément de formation", fait valoir la directrice du GIE Transports publics.

Encore une fois, je ne saurais trop vous conseiller de faire un tour sur cet événement emploi : non seulement pour rencontrer des recruteurs ("Ils accorderont des entretiens longs, ce n'est pas job-dating", assure Sophie Castagné), mais aussi pour découvrir des entreprises et aussi tout l'univers de la nouvelle mobilité, un secteur porté à la fois par les préoccupations environnementales (développer des transports collectifs) et le souci de l'innovation sociale et technologique.

Petit détail intéressant : pour aller au Forum 1er emploi, il faut s'inscrire en ligne pour obtenir un badge. Mais celui-ci vous donne accès à tout le salon des transports publics, du 10 au 12 juin et à ses conférences. Une autre façon d'affiner sa découverte, et peut-être de se faire des contacts.

Lire aussi :
La SNCF recrute sur les métiers de l'infrastructure
Transports publics : attention, un emploi peut en cacher un autre !

Rédigé le Lundi 9 Juin 2014 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Google + Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda