L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Comme en 2013, l'équipementier automobile Valeo prévoit d’embaucher près de 1000 ingénieurs et techniciens en 2014, dont 400 en France. Le groupe met les gaz sur l'innovation pour concevoir la voiture de 2030.


Valeo poursuit les recrutements d'ingénieurs et techniciens en recherche et développement
Le groupe Valeo sait que pour rester dans la course, il lui faut concevoir les systèmes qui équiperont l'automobile d'après-demain. Il met donc le paquet sur la conception de technologies liées à la réduction d'émissions de CO2, et dédie 9,5% de son chiffre d’affaires première monte à l'innovation !

Un effort qui lui a permis d'entrer pour la première fois au palmarès des 100 entreprises les plus innovantes au monde d'après le classement Top 100 Global Innovators 2012 de Thomson Reuters.

Cet effort ne va pas, bien sûr, sans le recrutement des talents nécessaires pour renflouer ses 21 centres de recherche et ses 40 centres de développement dans le monde.


400 embauches par an en France

Dès la fin 2012, Valeo annonçait qu'il allait recruter 1 000 ingénieurs et techniciens par an (dont 400 en France). Et le régime monte en puissance puisque le groupe annonce aujourd'hui 15 000 recrutements dans le monde "à l'horizon 2015", avec "priorité aux régions en forte croissance".

Au mondial de l'automobile 2013, le groupe a confirmé sa priorité donnée à l'innovation en lançant un ambitieux concours ouvert aux étudiants scientifiques du monde entier : le Valeo Innovation Challenge.

969 équipes d’élèves ingénieurs issues de 55 pays et provenant de 455 universités se sont inscrites en soumettant leur projet, soit 1 412 étudiants du monde entier. Ils doivent imaginer l'équipement qui rendra, entre aujourd’hui et 2030, la voiture plus intelligente et plus intuitive en développant "des solutions audacieuses et révolutionnaires pour l'automobile de 2030".


100 000 euros pour le gagnant du Valeo Innovation Challenge

Le premier prix, qui sera décerné au Mondial de l'automobile 2014, se verra doté de 100 000 euros ! Et d'ici là, une soixantaine d’experts de Valeo ainsi que des scientifiques indépendants vont étudier chacun des projets envoyés, afin de sélectionner (le 15 avril 2014) les 20 équipes finalistes.
Un moyen sans doute de glaner au passage une belle moisson d'idées.

En tout cas, pour ce qui est de l'emploi et des débouchés dans la filière automobile, la stratégie de Valeo confirme bien le dynamisme des emplois d'ingénieurs dans la R&D. Notez au passage que les jeunes femmes ingénieurs ont une belle carte à jouer car le groupe s'engage aussi pour une plus grande parité dans un secteur traditionnellement masculin : les femmes représentent déjà 33% des collaborateurs, et Valeo est partenaire d'associations comme "Elles bougent", qui tentent de susciter davantage de vocations d'ingénieurs chez les filles.

Plus globalement, l'exemple de Valeo confirme aussi combien les jeunes talents doués pour l'innovation sont précieux pour les grands groupes industriels, que ce soit dans l'automobile, l'aéronautique, les biotechnologies, l'énergie ou l'informatique. Plus que jamais, c'est un bon plan de choisir une orientation scientifique et technique. Qu'on se le dise.

Pour en savoir plus :
www.valeo.com/

Rédigé le Vendredi 21 Février 2014 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda