L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Le secteur ferroviaire a décidément de l'avenir si l'on en juge par le diplôme de haut niveau créé en 2008 par la prestigieuse École des Ponts et Chaussées. Un bac + 6 créé pour donner aux industriels du rail les cadres qui leur manque tant.


Un mastère ferroviaire qui confirme l'avenir du secteur
Quand je vous disais, dans un premier post, que le ferroviaire faisait partie des secteurs qui recrutent et filent toujours sur les rails de l'expansion !

La prestigieuse École nationale des Ponts et Chaussées (ENPC) s'est associée à d'autres écoles d'ingénieurs dont l'Ensiame de Valenciennes, Centrale Paris, Centrale Lille et l'ENTPE, pour lancer en 2008 le mastère "Systèmes de transports ferroviaires et guidés". Et ceci en partenariat avec vingt grands industriels du secteur comme Alstom, Bombardier, Siemens et, côté opérateurs, la SNCF, la RATP ou Réseau ferré de France.
Ces leaders du secteur manquent en effet de cadres "disposant de compétences pointues sur l'ensemble de la chaîne afin de jouer un rôle de d'interface entre les constructeurs de matériel roulant et les spécialistes des infrastructures", explique Françoise Manderscheid, responsable du mastère.


La formation, qui dure 1 an dont 4 mois de mission d'études, sert donc de sas de recrutement aux entreprises partenaires de la formation. Qui n'hésitent d'ailleurs pas à envoyer leurs propres salariés se former au tarif de 15 000 euros l'année (13 000 euros pour les particuliers).

L'admisssion se fait à niveau bac + 5 pour des ingénieurs (par exemple de l'industrie automobile) mais aussi des logisticiens ou des cadres du transport.
Faute d'avoir le profil pour suivre ce type de formation, on pourra reporter son attention sur toutes les formations du transport ferroviaire, et celles du secteur transport logistique qui continuent à exiger des compétences techniques pointues mais assez accessible par le biais de la formation continue ou par apprentissage.
Le magazine Logistiques Magazine de novembre 2009 qui présente le mastère ferroviaire de l'ENPC retrace d'ailleurs le parcours d'un trentenaire qui a suivi cette formation, et occupe un poste de cadre chez  Réseau ferré de France en ayant débuté... par un BTS transport. Il a enchaîné les expériences pro et les formations pour obtenir ensuite une maîtrise de logistique à l'Institut européen de la logistique, puis un DESS (ex-master) Développement des systèmes d'organisation au CNAM, et enfin le mastère ferroviaire de l'ENPC (financé par des indemnités licenciement d'un poste  précédent).
Beau parcours qui illustre l'appel d'air dans ce secteur.

Mastère ""Systèmes de transports ferroviaires et guidés". www.enpc.fr

Rédigé le Jeudi 19 Novembre 2009 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda