L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





L'Ecole nationale supérieure de Sécurité sociale (EN3S) lance un concours national pour recruter et former les futurs dirigeants de la protection sociale. Un débouché intéressant pour qui veut combiner management et missions sociales de service public.


Un concours recrute des dirigeants de la protection sociale
Qui connait vraiment les métiers de la Sécurité Sociale ? Avec 400 organismes gérant toute la protection sociale en France (maladie, retraite, accidents du travail, famille), il y a pourtant de quoi faire !

En tout, 176 000 personnes travaillent dans ces organismes : pour assurer le versement des prestations, mettre en oeuvre les politiques sociales de l'Etat, traquer les fraudes, suivre le recouvrement des cotisations auprès des entreprises, améliorer les services aux usagers, gérer les ressources humaines, fixer les tarifications et surtout... piloter les délicates évolutions et réformes en cours ou à venir.


L'EN3S : la fabrique des dirigeants de la protection sociale

A la tête de ces organismes, il y a des cadres supérieurs... formés par l'Ecole nationale supérieure de Sécurité Sociale ou EN3S. Basée à Saint-Etienne, l'EN3S a déjà formé plus de 3500 élèves depuis sa création en 1960.

Or elle s'apprête à recruter une nouvelle promotion de 56 dirigeants en lançant un concours. Les inscriptions en ligne sont ouverte du 15 janvier au 31 mars 2020, alors si vous cherchez un job qui allie les responsabilités, l'art du management et le social, cela peut valoir le coup de postuler...


Un concours et une formation pour qui ?

En 2020, pour la première fois, trois modes de recrutement sont proposés :

• un concours externe (29 places) : il est ouvert aux diplômés de l'enseignement supérieur titulaires d'un diplôme sanctionnant trois années d'études post-bac. Concrètement la plupart des diplômés admis ont un bac+5 (de droit, d'affaires publiques, de communication ou de sciences politiques) et beaucoup sortent d'un IEP ou ont suivi une formation aux concours administratifs.

• un concours interne (24 places) : destiné aux personnels des organismes de Sécurité sociale justifiant de quatre années d'ancienneté.

• un troisième concours - une nouveauté 2020 - est ouvert à toute personne justifiant d'une expérience professionnelle de 5 ans hors institution Sécurité sociale (3 places).

Les inscriptions sont à faire en ligne sur le site de l'EN3S : https://en3s.fr/admissions-concours/concours-entree-en3s/


Découvrir l'EN3S en vidéo :



Une scolarité de 18 mois avec 40% de stages terrain

Les candidats admis intègrent ensuite une scolarité de 18 mois qui alterne les stages (40% du temps), les cours magistraux (20%) et les travaux dirigés (40%). Puis ils commencent à exercer des postes de cadres dirigeants au sein de la Sécurité sociale et plus largement dans le champ de la protection sociale (agence régionale de santé, mutuelle, CAF, caisse de retraite, etc).

Les postes sont très variés à la fois par la nature des organismes et des fonctions : pilote de la transformation d'une caisse primaire d'assurance-maladie (CPAM), responsable des relations avec les usagers au sein d'une caisse d'allocations familiales (CAF), directeur/trice d'une caisse de retraite pour un régime spécial, directeur/trice comptable et financier d'une CAF, DRH à la Caisse nationale d'allocations familiales (CNAF), cadre dirigeant dans une agence régionale de santé (ARS)...

Diplômée de cette formation en 2017, Marie Doridant a pris ses premières fonctions en tant que manager stratégique chargée de la tarification des risques professionnels à la Carsat (caisse de retraite) Rhône-Alpes. Elle a tenté le concours de l'EN3S après un master 2 Carrières et actions publiques de l'IEP de Strasbourg. 
 
" J’ai tout de suite été attirée par la dimension managériale, fortement ancrée, pour mettre en œuvre les missions sociales de service public."


"Jusqu’à ma 5ème année d’IEP, je n’avais jamais entendu parlé du concours de l’EN3S, raconte-t-elle sur le site de l'EN3S. C’est durant mon M2 que j’ai donc découvert l’Ecole et ses perspectives de carrières.

Cela m’est apparu d’emblée beaucoup plus attrayant que les autres concours de la fonction publique, du fait de l’importance accordée au management, à la marge d’autonomie et de gestion à la main des organismes. En plus de sa particularité de son statut (salarié de droit privé), j’ai tout de suite été attirée par la dimension managériale, fortement ancrée, pour mettre en œuvre les missions sociales de service public."  
 

Rédigé le Vendredi 17 Janvier 2020 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda