L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





L'IMT, organisme de formation des industries pharmaceutique et cosmétique, a ouvert un nouveau site au Genopole d'Evry. Il y délivre des formations de techniciens en biotechnologies et bioproduction, de niveau bac à bac+3.


Le centre de formation de l'IMT au Genopole d'Evry
Le centre de formation de l'IMT au Genopole d'Evry
Les biotechnologies ne sont pas seulement l'apanage de quelques startup et laboratoires de pointe. Les industriels du secteur pharmaceutique les intègrent de plus en plus à leurs dispositifs de recherche et de fabrication, ce qui affecte bien sûr tous les métiers de la filière.

C'est sur ce constat que l'IMT, organisme de formation professionnelle des industries pharmaceutique et cosmétique, a ouvert en mars 2014 un nouveau centre de formation au Genopole d'Evry. Il est orienté vers les métiers de la bioproduction et prépare à des emplois d'ouvriers et de techniciens chez les industriels utilisant les biotechnologies.

Sur un plateau technique de 750 m2 organisé comme une unité de production pharmaceutique, les  "apprenants" (étudiants, salariés ou demandeurs d'emploi) peuvent ainsi se familiariser avec un matériel de pointe, apprendre les bonnes pratiques, respecter les exigences réglementaires dans des conditions proches du réel.


Quatre formations de niveau bac à bac+3

Concrètement, 4 formations sont proposées au nouveau centre IMT d'Evry :

- Le titre de technicien en pharmacie et cosmétique industrielles (TPCI), débouche sur un titre professionnel inscrit au RNCP de niveau 4 (niveau bac).
Il permet d'être opérateur sur des lignes de production de médicaments ou de cosmétiques, un secteur auquel les demandeurs d'emplois pensent peu.

- Le titre de technicien supérieur en pharmacie et cosmétique industrielles est homologué au RNCP au niveau 3 (bac+2). L'accès se fait à bac+1 validé (dans le domaine).
Il permet d'être animateur d'équipe ou technicien supérieur au niveau de la production, des méthodes, de la qualité, etc.

- Le titre de technicien spécialisé en bioproduction industrielles (TSBI). C'est la formation la plus récente, qui devrait être homologuée prochainement au RNCP au niveau 2 (bac+3). Elle est ouverte à des bac+2 scientifiques et les forme pour travailler spécialement sur des sites de production utilisant les biotechnologies.
"C'est là que les débouchés augmentent le plus, les premiers diplômés se sont faits embaucher très rapidement", indique Nathalie Rocheteau, conseiller en formation à l'IMT.

- Enfin, l'IMT d'Evry propose aussi le titre de technicien spécialisé en maintenance des équipements de bioproduction (TSMEB), une formation accessible à des bac+2 déjà formés ou expérimentés en maintenance qui souhaitent se spécialiser dans les industries utilisant les biotechnologies.


Un bon filon pour l'emploi

Les deux formations de technicien spécialisé sont proposées en contrat de professionnalisation, les autres peuvent être financées par Pôle Emploi ou les Fongecif.

Selon Patrick Bourdy, président de l'IMT, "98% des jeunes formés à l'IMT trouvent un CDI dans les six mois". Au vu de l'évolution scientifique et du gisement d'emplois que représentent les biotechnologies, il s'agit sans nul doute d'un bon filon à un moment où les industriels du secteur pharmacie, cosmétique, mais aussi les startups vont rechercher des compétences et du personnel formé à la bioproduction.


Une formation pré-qualifiante

Un bon filon pourtant à peu près méconnu : "Nous travaillons avec les missions locales et Pôle Emploi pour faire connaître ce secteur neuf", explique Nathalie Rocheteau.

Une formation pré-qualifiante a ainsi été mise en place pour aider des demandeurs d'emploi ou des jeunes sans diplôme à accéder à la formation pour le titre de technicien de niveau bac. Une première promotion de 10 personnes a été formée à Evry, grâce à un financement de la région Ile-de-France. "La sélection se fait sur un test de positionnement et un entretien lors duquel nous sommes très sensibles à la motivation des candidats", indique Joëlle Dumas, responsable de l'établissement IMT d'Evry.

Pour les formations de techniciens supérieurs, des accords cadre ont été passés avec des universités.


Une industrie propre et tournée vers l'avenir

Si la bioproduction souffre sans doute de la désaffection des jeunes pour l'industrie en général, elle garde pourtant un avantage indéniable par rapport à d'autres secteurs : un environnement propre à l'image futuriste, qui exige des qualifications professionnelles de pointe sur des métiers d'avenir.
Au Genopole d'Evry, les surface de bioproduction sont appelées à tripler dans un avenir proche.

Un atout très sensible sur le nouveau centre de l'IMT, comme le montre cette vidéo.

Pour en savoir plus : www.groupe-imt.com
 

Rédigé le Mercredi 4 Février 2015 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Google + Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda