L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Ce sont des débouchés auxquels on ne pense pas, à tort. Ne négligez pas ce type d'administrations, qui offrent actuellement des postes à des stagiaires, des apprentis ou des jeunes diplômés de niveau bac à bac à bac +5.


Travailler à la Caf ou à l'Urssaf, pourquoi pas ?
Il y a le job dont on rêve, et puis il y a le réel. La preuve avec Martine (je change son prénom), ma nièce de 24 ans, déjà mariée et mère d'une petite fille de 2 ans. Son rêve à elle, quand elle était en terminale S, c'était d'abord médecine, puis elle a pensé à l'enseignement et s'est embarquée dans études de physique-chimie, pour se rendre compte qu'elle n'aimait finalement pas ça. En troisième année de fac, finalement, elle se voit instit et bifurque vers une licence de sciences de l'éducation... pour passer trois fois de suite ce foutu concours, en vain !

Résultats de courses : pour faire vivre sa famille (car son mari travaille en usine et ses parents ne peuvent pas l'aider), elle a dû enchaîner les petits boulots, de Mac Do à la boulangerie du coin, consacrant ses nuits à la préparation du fameux concours, triplement raté. Il faut dire que quand on habite à Moulins, les jeunes diplômés n'ont pas des masses d'opportunités....


Travailler à la Caf, on n'y pense pas !


Trêve de bavardage : voilà qu'au dernier repas de famille, Martine a retrouvé le sourire. Elle a trouvé un CDD à la caisse d'allocations familiales (Caf) de l'Allier et m'annonce qu'elle est sur le point d'obtenir un CDI en passant par un contrat de professionnalisation qui lui permettra d'accéder à un poste de gestionnaire. Une formation de cadre ouverte à des diplômés de niveau bac + 2.

"Et le mieux, me dit-elle, c'est que ça me plaît beaucoup !" Elle y épanouit en effet sa fibre sociale, son sens de l'organisation et son attachement aux valeurs familiales. Les horaires lui permettent aussi de concilier le job avec les horaires de l'école maternelle, c'est parfait, l'instit est battue.
"En fait, ça me convient parfaitement, mais jamais je n'aurais pensé à priori à ce type de boulot. Quand on est adolescent, on a tendance à se projeter dans des métiers qu'on connaît, institutrice, médecin... Travailler à la Caf, on n'y  pense pas et pourtant, c'est tout à fait pour moi.



Et pourquoi pas inspecteur d'Urssaf ?


Là-dessus je tombe dans le Monde de l'Economie sur une petite annonce emploi qui invite à devenir "inspecteur d'Urssaf". L'offre s'adresse soit aux diplômés de niveau bac à bac + 3 des filières administration et gestion des entreprises, comptabilité, droit et ressources humaines, soit aux bac +5 toutes filières confondues.
Le job ? vérifier les déclarations sociales des entreprises, veiller à l'application du droit social, conseiller les chefs d'entreprise.  L'annonce propose 16 mois de formation rémunérés dont 24 semaines de stage en entreprise et dans les Urssaf.
Rémunération : 20 251 euros (annuel brut) pendant la formation, un démarrage à 30 531 euros en début de carrière. 

Là encore, le poste fait partie de ceux auxquels on ne pense pas toujours, mais qui, à la réflexion pourra convenir comme un gant à qui a le goût de l'administratif, du droit social, et cherche la sécurité d'une carrière balisée. Pas si mal non ?


Faire le deuil du projet rêvé


Reste cependant pour y arriver à passer du rêve au réel. "Il faut souvent faire le deuil du projet rêvé pour s'adapter au monde du travail réel", explique Jean Motte, de l'association Entreprendre par vocation.

Cela ne veut pas dire qu'il faut renoncer à valoriser ses talents et à trouver un job adapté à son profil mais qu'il faut élargir le champ des possibles pour aller rechercher l'emploi où il se trouve vraiment : dans les secteurs qui peinent à recruter ou sont en croissance, les grandes structures qui procèdent à un renouvellement générationnel de leur personnel comme la caf de l'Allier, l'Urssaf, les banques, les sociétés d'assurance...

www.urssaf.fr
A savoir : la caf de l'Allier propose également des stages aux étudiants de niveau bac à bac +5 pour l'année universitaire : en ressources humaines, comptabilité, secrétariat de direction ou communication.

Rédigé le Vendredi 6 Novembre 2009 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda