L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Toulouse Business School et l'École nationale de l'aviation civile (Enac) lancent à la rentrée 2014 quatre nouveaux double-diplômes et un bachelor de management aéronautique. Des formations qui veulent répondre aux besoins du secteur toujours très porteur pour l'emploi.


Jacques Igalens, directeur de la Business School de Toulouse et Marc Houalla, de l'Enac. Photo : Manuel Huynh
Jacques Igalens, directeur de la Business School de Toulouse et Marc Houalla, de l'Enac. Photo : Manuel Huynh
Toulouse Business School et l'École nationale de l'aviation Civile (Enac) ont eu la bonne idée d'unir leurs forces pour lancer des formations adaptées aux besoins du grand secteur industriel de la région Midi-Pyrénées : l'aéronautique.

En effet, les quatre nouveaux double-diplômes et le nouveau bachelor qui vont démarrer à la rentrée 2014 visent à former des cadres spécialisés dans le management des activités aéronautiques. Elles s'appuient sur l'acquisition d'une double compétence scientifique/technologique et managériale, un profil de formation inédit notamment au niveau bachelor (bac+3).

Tous ces programmes seront dispensés intégralement en anglais, la langue aéronautique par excellence.


Programme Grande Ecole TBS/ENAC : quatre double-diplômes ingénieur-manager dans l'aérien

Ces quatre nouveaux cursus dédiés au management des activités aéronautiques permettront aux étudiants de l'ENAC d'obtenir le diplôme Grande École de la Business School de Toulouse en plus de leur diplôme d'ingénieur aéronautique de l'ENAC.
Après avoir validé les 5 premiers semestres du cycle ingénieur, les étudiants de l'ENAC intégreront TBS pour suivre et valider le M1 puis le M2 de TBS. Les élèves du programme Grande École de Toulouse Business School valideront quant à eux le grade master de leur école et auront la possibilité d'obtenir les diplômes suivants de l'ENAC :
-    le Master IATOM (International Air Transport Operations Management), formation généraliste sur la gestion et l'organisation des opérations aériennes,
-    le Mastère Spécialisé en Management Aéroportuaire,
-    le Mastère Spécialisé en Management du Transport Aérien.

Ces parcours d'excellence s'effectuent en 4 ans, soit un an de plus que la formation de l'Enac et de TBS. Exigeante, la sélection des élèves s'effectuera, au cours de la 1ère ou  2éme année, sur dossier académique par un jury d'admission commun aux deux écoles, "lequel sera particulièrement attentif au niveau scientifique des candidats, en particulier pour le Master IATOM", précise le communiqué des deux écoles. Pour ce master, les étudiants du Programme Grande Ecole suivront, au terme de leurs 2 premières années de scolarité à Toulouse Business School, les deux années suivantes à l'Enac. Pour les deux mastères spécialisés, les étudiants du PGE suivront, après avoir validé leur M2, une année à l'Enac.

Pour tenir compte des différences de programmation entre la Business School et l'école d'ingénieur, les élèves de l'Enac commenceront leur cursus par 2 ans et demi à l'Enac puis 1 an et demi au sein du programme Grande Ecole. Ils intégreront ce dernier en janvier 2014, tandis que les élèves managers feront leur rentrée à l'Enac en septembre 2014.
Une première promotion de 10 étudiants sera accueillie en 2014.
 
 
Bachelor en management : une nouvelle filière aéronautique

Spécialisé en Management, le Bachelor de Toulouse Business School propose depuis 2005 des filières métier (Management International, e-Management, Management de l'Immobilier, Management & commercialisation du Vin et Hospitality Management..).

Dès 2014 et en partenariat avec l'Enac, le bachelor s'enrichira donc d'une nouvelle filière dédiée au management aéronautique et aéroportuaire. Il vise l'acquisition de compétences généralistes en management, via le tronc commun et l'application de ces connaissances au secteur aéronautique au travers d'enseignements spécifiques. Ces derniers seront répartis sur les 3 années d'études du Bachelor : 60 heures la première année, 230 heures en 2éme année et 30 heures en 3éme année.

Les candidats seront sélectionnés sur concours d'entrée dont l'inscription s'effectuera via le portail APB en 2013-2014.

Visé par le ministère de l'Enseignement supérieur, le cursus Bachelor, filière "Aviation Management" aboutira à la délivrance d'un diplôme de niveau bac+3. Précisons cependant que comme tous les bachelors, il ne s'agit pas d'un diplôme d'Etat. Toutefois, vu le dynamisme du secteur en matière d'emploi, notamment en région Midi-Pyrénées, les débouchés devraient être au rendez-vous.


Un bon plan pour les débouchés en Midi-Pyrénées

L'atout majeur de ces formations est en effet de répondre aux besoins de compétences du secteur.

Pour les doubles diplômes ingénieur-manager : "Cette double compétence est très recherchée par les constructeurs aéronautiques, les aéroports, les compagnies aériennes ou les autorités de l'aviation civile partout dans le monde", précise Gilles Perbost, directeur des études et de la recherche à l'Enac.
"Le transport aérien et le management aéroportuaire sont deux domaines où des managers de haut niveau formés sur ces questions sont très demandés à l'international, en particulier dans les pays émergents et au Moyen-Orient", ajoute Isabelle Assassi, directrice du programme Grande École de Toulouse Business School.

Et pour le bachelor de management aéronautique : "Les compagnies aériennes et les aéroports offrent de nombreuses perspectives de recrutement aux middle-managers qui seront formés aux spécificités du monde aéronautique au sein de la filière dédiée du Bachelor, dans les métiers commerciaux, du fret ou de la logistique, par exemple", commente Sylviane Fontana, directrice du programme Bachelor.


Des cursus qui permettent de s'envoler au sens propre, comme au figuré !

Le fait est que TBS et l'Enac ont tous les atouts pour proposer ce type de formation conjointe : la localisation sur un bassin d'emplois porteur, et pour l'Enac, l'immersion dans un environnement multiculturel puisqu'en moyenne 8 nationalités sont régulièrement représentées dans ses cursus.

Ajoutons pour les fanas d'aéronautique, que ces cursus prévoient des possibilités d'initiation au pilotage. Dans le cadre du Master IATOM, il est prévu la possibilité de passer le 1er niveau d'une licence de pilote pour les élèves du programme Grandes Ecoles. Quant à la filière Bachelor, elle offrira, en 4ème année, une option "Pilotage".

Rédigé le Mardi 21 Mai 2013 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Google + Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda