L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





L'agro-alimentaire et les activités liées au monde agricole recrutent de plus en plus en alternance. Il y a donc des débouchés méconnus pour les alternants notamment dans l'agroéquipement, l'agroalimentaire et le conseil aux entreprises agricoles.


Secteurs agricole et agroalimentaire : bonne insertion des formations en alternance
A l'occasion du salon de l'agriculture 2016, le magazine La France Agricole publie un hors-série Emploi & Carrières intitulé "Osez l'alternance ".

On y apprend que les filières agricoles et agroalimentaires apprécient beaucoup l'alternance. De plus en plus de formations sont donc ouvertes à l'apprentissage dans l'enseignement agricole, et cela du niveau CAP au titre d'ingénieur. C'est même aujourd'hui la voie  privilégiée de recrutement dans des secteurs assez spécialisés où la connaissance du terrain est capitale.

Moralité : 86% des apprentis de l'enseignement agricole trouvent un emploi directement après leur formation (contre 62% dans l'enseignement général) ! Certains secteurs rivalisent pour séduire les candidats.


Des débouchés méconnus

Alors qu'on ne cesse de nous parler des difficultés du monde agricole, il y aurait donc des débouchés dans nos campagnes pour les jeunes ? C'est l'un des paradoxes de notre économie : si de nombreux exploitants peinent à se maintenir à flot, il y a de belles opportunités à saisir dans les entreprises et les structures qui gravitent autour d'eux pour leur fournir des équipements, des machines, des fournitures ou même des conseils techniques.

La technicisation favorise aussi l'offre de nouveaux services et l'on voit germer des startups qui boostent l'innovation agronomique. L'industrie agroalimentaire reste aussi recruteuse dans les métiers de la production (voir l'exemple de Nestlé) car moins délocalisable que d'autres activités industrielles.


L'agroéquipement, secteur le plus recruteur

Le secteur lié à la fourniture et l'entretien d'engins agricoles est l'un des plus friands de nouvelles recrues. Si les exploitations sont moins nombreuses, elles sont de plus en plus équipées. Dans ce domaine, le hors-série de La France Agricole confirme les besoins de recrutement déjà repérés en 2015 : les industriels et les concessionnaires d'agroéquipement recrutent et le secteur monte en compétence.

Les technico-commerciaux sont particulièrement appréciés du fait de la technicité des produits.
Le BTS Génie des équipements agricoles (GDEA) est un bon diplôme, mais pour faire face à la pénurie de candidats, la filière a créé  trois CQP (certificats de qualification professionnelle) qui permettent à tous les titulaires de BTS de se former en un an en alternance comme négociateur en matériels agricoles et d'espaces Verts, inspecteur pièces de rechange, et support technique clientèle. Des idées pour les diplômés qui voudraient vivre et travailler au vert !

Le témoignage d'Elodie, 24 ans, responsable commerciale chez un fabricant de machines agricoles


L'agrofourniture et le conseil aux entreprises

D'autres entreprises commercialisent des produits, des semences, du matériel de stockage : regroupées dans la Fédération du commerce agricole et agroalimentaire (FC2A), ces entreprises de commerce agricole recherchent des chauffeurs-livreurs, des technico-commerciaux et des profils logistiques.

Enfin, on apprend dans le hors-série de la France Agricole qu'il y a des besoins dans le conseil aux entreprises agricoles. Qui sont les recruteurs ? Les banques, les centres de gestion et les coopératives.

Le hors-série publie le témoignage d'Emilie, 20 ans. Après un BTS Action, conduite et stratégie de l'entreprise agricole (Acse), elle prépare une licence professionnelle Conseil et développement agricole en apprentissage en travaillant dans une agence de CERFrance (cabinet d'expertise-comptable) à Vivonne, dans la Vienne. "Je passe la plupart de mon temps avec les conseillers spécialisés (agricoles, gestion de patrimoine, etc.). Emilie travaille sur le thème de la diversification des exploitations. "En alternance, au moins, c’est concret, c'est la réalité", explique-t-elle.


Ecologie et environnement : prudence

L'alternance est donc un bon filon pour accéder à toutes ces filières avec une seule réserve toutefois pour les formations étiquetées "Environnement", ou "agro-écologie". En la matière, les candidats sont plus nombreux que les offres d'autant que les débouchés sont encore en gestation.


Les startups et l'innovation

On note par contre l'éclosion de nombreuses startups dans les  filières du commerce agricole ou de l'équipement technologique des exploitations. J'ai déjà évoqué la belle aventure d'Airinov.

La France Agricole fait dans son hors-série le portrait d'un jeune diplômé d'école d'informatique qui a cofondé Agriconomie une plateforme de e-commerce qui propose aux agriculteurs de trouver tout ce dont ils ont besoin pour leur exploitation (engrais, semence, produits phytosanitaires, pièces détachées…).
Comme par hasard, ses parents sont viticulteurs dans l’Aube. Et ses deux autres associés sont aussi petit-fils d'éleveur, fils d'agriculteur et diplômés de HEC. Comme quoi le secteur agricole peut offrir de belles opportunités à ceux qui le connaissent de l'intérieur et n'ont pas peur de lui apporter leurs compétences.

Pour en savoir plus :

- Chercher une formation dans le secteur agricole :
http://enseignement-agricole.agriculture.gouv.fr/formations.html
- Présentation des métiers au salon de l'agriculure : https://www.salon-agriculture.com
- La France Agricole : www.lafranceagricole.fr/

Rédigé le Mercredi 2 Mars 2016 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda