L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Au sein du grand secteur de l'hôtellerie-restauration, on ignore trop souvent la restauration collective qui recrute pourtant fortement, notamment pour faire face au renouvellement des générations.


Photo : Groupe Elior
Photo : Groupe Elior
En cette rentrée de janvier, bienvenue à la cantine ! Pour parler débouchés bien sûr.

Au chapitre "Hôtellerie-restauration", l'excellent "Guide des secteurs qui recrutent en 2014-2015" publié par le CIDj attire en effet notre attention sur les services de restauration pour les collectivités, une des branches du secteur qui recrute le plus.

Dans les entreprises, les services sont souvent "concédés" à un prestataire extérieur, tandis que d'autre établissements (écoles, maisons de retraite, hôpitaux) ont une restauration autogérée. En tout, cela représenterait 276 000 salariés.


Entre 2000 et 3000 créations d'emplois par an

Or le CIDJ souligne le fait que la restauration collective "doit faire face à un important renouvellement de génération", la moyenne d'âge étant la plus élevée du secteur.

Selon le Syndicat national de la restauration collective (SNRC), elle crée même entre 2 000 et 3000 emplois par an, dont 90% en CDI.


Jusqu'à 30 métiers

Or de gros employeurs comme la Fonction publique hospitalières auraient du mal à trouver les recrues pour renouveler les départs à la retraite.
Quels sont les métiers les plus recherchés ? Cuisinier, chef de cuisine et chef de production.

Une campagne de communication lancée en 2013 mettait toutefois en valeur plus de 30 métiers :
- en logistique : magasinier, chauffeur-répartiteur-livreur, responsable logistique
- en salle : employé de restauration, hôte de caisse, responsable groupe, caissière administrative, gérant adjoint, directeur de restaurant
- en cuisine : plongeur, responsable plonge, commis de cuisine, commis pâtissier, cuisinier, pâtissier, second de cuisine, chef de cuisine, chef gérant, directeur de restaurant...

Les groupes emploient aussi des diététiciens, diététiciens d'exploitation, et responsable de qualité, les normes sanitaires et les exigences de qualité s'étant élevées ces dernières années. Même les grands chefs ont été appelés à la rescousse pour concevoir des menus et changer l'image peu flatteuse de la cuisine de la "cantine" !


Des débouchés à ne pas négliger

En terme d'emploi, cela fait en tout cas des débouchés auxquels on ne pense pas toujours, du niveau CAP (et même sans diplôme) à bac+4/5 (pour les directeurs de restaurant).

Les recruteurs valorisent aussi les nombreuses possibilités d'évolution interne grâce à la formation.  On peut par exemple entrer sans formation ni diplôme et suivre un certificat de qualification professionnelle pour devenir commis de cuisine.
Un cuisinier peut aussi devenir chef de cuisine puis responsable de restaurant grâce aux formations dispensées dans l’entreprise.


Et aussi de l'alternance

La restauration collectivité embauche aussi environ 1000 apprentis chaque année, ainsi que des stagiaires.
C'est le cas du groupe Elior et du groupe Sodexo qui recrute environ 750 apprentis et stagiaires par an dont une centaine à partir du bac+3.


Les entreprises qui recrutent

- Compass Group France : www.compass-group.fr
- Groupe Elior : www.elior.com
- Groupe Sodexo : http://fr.sodexo.com
- Mille et un repas : http://www.1001repas.fr/
- Apetito : http://fr.apetito.com/
- Ansamble : www.ansamble.fr/recrutement/offres.asp
- Dupont Restauration : www.dupont-restauration.fr/

Rédigé le Mardi 6 Janvier 2015 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda