L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Le constructeur avait annoncé en février qu'il allait recruter 1000 personnes en France en 2015 et 1000 alternants. Il a détaillé le profil des postes recherchés dans un point presse.


Renault précise le profil des 1000 recrutements en cours
Les recrutements engagés par Renault en France en 2015 résultent de l'accord de compétitivité signé en 2013 avec les syndicats.
Le constructeur s'était à l'époque engagé à conserver 5 usines en France et à recruter 760 personnes, contre un effort des salariés sur les salaires et le temps de travail. Les bons résultats 2014 ont permis de monter à 1000 postes.


Plus de 500 postes sur les chaînes de production

Plus de la moitié de ces emplois, soit 540 postes vont être dédiés directement à la production en usine : il s'agit de postes d'opérateurs, de conducteurs de ligne et de techniciens d'atelier. Les profils de niveau CAP à bac pro ou même BTS industriels sont concernés.

Sur le plan géographique, 183 recrutements seront faits pour l'usine de Sandouville, 104 pour Flins et 100 pour Cléon. On savait déjà que sur Cléon, les 100 postes vont servir à produire le nouveau moteur électrique de la Renault Zoé.


300 recrutements d'ingénieurs

Les autres recrutements sur la France en 2015 vont être répartis entre 300 postes d'ingénierie et 160 de fonctions tertiaires.

Dans les fonctions techniques (ingéniérie, informatique, design), Renault recrutera sur "des compétences et expertises ciblées", notamment en matière de nouvelles technologies stratégiques pour développer véhicules "connectés", "autonomes" et à "zéro émission". Cette campagne de recrutement confirme la reprise de l'emploi dans l'industrie automobile pour les ingénieurs, une tendance déjà sensible au dernier salon de l'automobile en octobre 2014.

"La voiture s'électrifie, se connecte, s'automatise", explique le constructeur qui va miser sur des ingénieurs capables de développer toutes ces innovations.

Sur ces postes techniques, le groupe automobile souhaite recruter 30% de femme, un vrai challenge pour un secteur très masculin, une opportunité à saisir pour des candidates.

Les recrutements vont s'effectuer au fil de l'eau d'ici la fin 2015, plus de 130 ont déjà été effectués.

D'autres recrutements doivent être annoncés dans le réseau commercial des concessionnaires. Le groupe va également recruter en 2015 un millier de jeunes alternants.

Pour suivre les offres d'emplois :
http://group.renault.com/travailler-chez-renault/

Rédigé le Lundi 25 Mai 2015 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda