L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Le spécialiste du recrutement en ligne StepStone publie les résultats d'une étude sur le recrutement via les réseaux sociaux réalisée en mars 2013 dans sept pays. Ils montrent que les réseaux sociaux ne constituent pas encore un canal de recrutement direct mais sont utilisés par les recruteurs pour compléter leur enquête sur un candidat.


Recrutement : à quoi servent vraiment les réseaux sociaux ?
Dur parfois de se faire une opinion sur le juste poids des réseaux sociaux dans les processus de recrutement. Entre ceux qui vous assurent "que tout se fait" sur les réseaux sociaux quand on cherche un job, et ceux qui, au contraire, les ignorent superbement, on finit par ne plus savoir ce qu'il faut faire.

Faut-il travailler son identité numérique jour après jour, identifier ses "cibles" (recruteurs potentiels) et montrer une activité régulière dans divers groupes de pros, ou se concentrer sur les outils classiques de la recherche d'emploi ?

Les résultats de l'enquête fournissent des éléments de réponse intéressants. En gros, on peut dire que si les réseaux sociaux ne servent pas encore de canal de recrutement prioritaire (les annonces publiées sur les job-boards et les sites d'entreprises conservent leur suprématie), ils interviennent pourtant largement dans la sélection et l'appréciation des candidats par les entreprises.


2% seulement des postes vacants pourvus par les réseaux sociaux
L'enquête révèle que généralement les réseaux sociaux ne permettent pas aux entreprises de recruter.

Le nombre de candidats qui répondent à des offres d’emploi postées sur les réseaux sociaux est assez faible et ne répond pas aux besoins de recrutement des entreprises. Si l'on compare les canaux, les réseaux sociaux ne pourvoient que 2% des postes vacants, contre 24% pour les sources internes et 21% pour les sites d’emploi.

Seuls 24% des employeurs sont satisfaits du nombre de candidatures reçues après y avoir diffusé leurs offres d’emploi.


Des éléments qui peuvent jouer en votre faveur ou votre défaveur
L'enquête montre toutefois que les réseaux sociaux sont plutôt utilisés en complément d’autres supports de recrutement. Ainsi, 73% des entreprises exploitent les réseaux sociaux pour estimer le profil des candidats : dans la moitié des cas, les informations publiées par ces derniers ont influencé positivement la décision d’embauche, tandis qu'un quart du temps, elles ont représenté une raison de rejeter les candidatures.

Sur les pages profil, les recruteurs s'attachent à la description des qualifications, aux recommandations de tierces personnes et aux compétences en communication.

La publication de commentaires ou d’images inappropriés est le premier motif de rejet des candidatures. La contradiction entre les informations contenues dans le CV du candidat et celles qui sont publiées sur ses profils sociaux, ainsi que la démonstration de médiocres aptitudes en communication sont également rédhibitoires.


De la nécessité de bien gérer son image numérique
Moralité : si vous êtes en recherche d'emploi, il est donc nécessaire de bien maîtriser son comportement sur les réseaux sociaux.

Or, seul un tiers des personnes interrogées adaptent leur communication en conséquence. L'enquête montre aussi que 23% des répondants ne savent pas comment changer leurs paramètres de confidentialité sur les réseaux sociaux et qu'un grand nombre n'ont jamais tenté de "googliser" leur nom (taper votre "prénom-nom dans un moteur de recherche). Or c'est bien la première chose qu'un recruteur fera si votre candidature l'intéresse.

Pour en savoir plus, télécharger les résultats complets de l'enquête en pdf :

Rédigé le Lundi 9 Décembre 2013 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets