L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Suite de mon tour des formations financées en Ile-de-France dans le cadre du "Plan 500000". Malgré ses pertes d'emplois, l'industrie continue à rechercher des compétences précises : soudure, chaudronnerie, maintenance, robotique, peinture... sur des niveaux CAP à bac+3.


Plan 500 000 : des formations pour des métiers porteurs dans l'industrie
Si l'industrie française a perdu de nombreux emplois, elle s'est souvent repositionnée dans la production de biens à haute valeur ajoutée : pharmacie, chimie, aéronautique, nanotechnologies... Et l'Ile-de-France est une des régions les mieux placées en terme d'innovation industrielle puisqu'elle accueille dix pôle de compétitivité.

Bien sûr, avec le développement de la recherche, la part des cadres a tendance à augmenter au détriment des emplois moins qualifiés. Mais les départs à la retraite et la raréfaction de certaines compétences ont créé des tensions sur certains métiers d'ouvriers et de techniciens.


Se former à un métier recherché de l'industrie... une opportunité

D'où l'intérêt des formations qui permettent en quelques mois de se former à un métier de l'industrie sur lequel les opportunités de recrutement restent fortes. 

La journée organisée par Pôle Emploi à Paris le 13 décembre (article précédent) proposait ainsi de nombreuses formations conventionnées ouvertes aux demandeurs d'emploi. Vous en trouvez la liste complète sur cette page formation de la région Ile-de-France.  Attention : il faut se dépêcher puisque les inscriptions pour ces formations courent normalement jusqu'au 31 décembre 2016...



Quels sont les métiers en tension dans l'industrie ?

J'en ai souvent parlé sur ce blog, mais on peut encore citer ces professions : 

- Soudeur 
Comme de nombreuses régions, l'Ile-de-France manque de soudeurs industriels. 75% des projets de recrutements sont jugés difficiles par les employeurs et un certain nombre d'offres d'emploi chaque année ne sont pas pourvues.   
- Agent de maintenance industrielle 
La maintenance a souffert des départs en retraite et d'une perte de compétences alors que le niveau de technicité des machines s'est élevé. Tous les secteurs (aéronautique, automobile, agroalimentaire, etc.) cherchent donc des techniciens maintenance pour entretenir les lignes, le matériel, les véhicules, les engins de TP, etc. 

Parmi les formations proposées en Ile-de-France, celles de l'AFORP permettent par exemple d'obtenir le titre professionnel de "technicien de maintenance industrielle" en un peu moins d'un an.

 
- Peintre industriel
Voilà une spécialité moins connue et souvent confondue avec la peinture de carrosserie automobile ou la peinture bâtiment, alors qu'elle est requise dans de nombreuses productions.
En Ile-de-France, dans le cadre du "Plan 500 000", un organisme spécialisé, IFI Peinture, propose des formations pour devenir peintre industriel dans trois domaines (au choix) : l'aéronautique, l'industrie générale, et la peinture anti-corrosion (pour peindre sur les chantiers). La formation dure six mois et confère une compétence recherchée. "La plupart de nos stagiaires trouvent un CDI à la sortie", indique une formatrice de IFI Peinture.

 
- Chaudronnier 
J'ai souvent parlé sur ce blog de ce métier pénurique qui consiste à mettre en forme des plaques métalliques ou en composites utilisées notamment dans l'aéronautique, la fabrication d'engins ou de machines. Plus de 75,1 % des recrutements sont jugés difficiles, et le métier, à en croire les nombreux témoignages que j'ai pu recueillir, s'exerce dans un cadre "propre" et de haute technicité. 
L'AFPA propose donc plusieurs formations pour décrocher soit un bac pro soit un titre professionnel de chaudronnier.  

- Dessinateur industriel 
En Ile-de-France, ce profil professionnel est très recherché par des bureaux d'études spécialisés et par des entreprises industrielles.
Le "Plan 500 000" propose donc de nombreuses formations au logiciel AUTOCAD :

 
- Les métiers de la mécanique de précision
On trouve encore des formations pour les métier de la mécanique de précision : Opérateur d'usinage sur machine à commande numérique ou technicien en mécanique, des spécialités très recherchées en région parisienne (et dans d'autres régions industrielles).

 
Des métiers qui émergent

A côté des métiers traditionnels qui résistent bien, certains émergent avec l'évolution technologique : les formations de techniciens pour la pose de la fibre optique, métiers très techniques mais totalement neufs qui n'exigent pas de pré-requis (rien à voir avec le génie électrique par exemple) ou les métiers de techniciens en data center, une formation de technicien support clients étant proposée en lien avec l'IUT de Villetaneuse, dont j'ai déjà parlé.

Pour les techniciens supérieurs, il faut à nouveau signaler les bons débouchés de la mécatronique, spécialité née du mariage de la mécanique et de l'électronique et portée par le développement de la robolique. Ainsi, j'ai pu découvrir le 14 décembre sur le stand de l'IUT de Créteil-Vitry un intéressante licence professionnelle intitulée "Métiers de l'industrie : mécatronique, robotique".

Cette formation d'un an est proposée en alternance (un mois à l'IUT, un mois en entreprise) à des bac+2 de spécialité industrielle, ou à des BTS du secteur mécanique, informatique ou génie électrique ou à des étudiants ayant validé une L2 de sciences de l'ingénieur.

Elle est aussi ouverte en formation continue à des salariés et débouche sur des poste d'assistants ingénieurs dans des secteurs où la robotique est en pleine expansion : aéronautique, équipement médical, automobile... La licence pro se présente comme un "tremplin" pour évoluer dans un domaine très prometteur. Comme quoi l'industrie forme encore à des métiers d'avenir.

Rens.http://iut.u-pec.fr

Rédigé le Lundi 19 Décembre 2016 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Google + Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda