L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Pour faire face à la demande de développeurs web et de compétences numériques, des formations courtes, en e-learning ou en présentiel, se multiplient. Jeunes en réorientation, adultes en reconversion, décrocheurs, demandeurs d'emploi, il y en a pour tous les goûts !


Photo : Simplon.co
Photo : Simplon.co
Le numérique recrute, ce n'est pas un scoop puisque ce blog se fait régulièrement l'écho des offres d'emplois et des besoins de compétences émanant des entreprises (startups, grands groupes ou consultants du secteurs IT).

Or à côté des nouvelles formations longues ou des écoles qui ont ouvert ces derniers mois, on voit aussi fleurir des offres plus courtes, voire accélérées, destinées à des jeunes, des salariés ou des demandeurs d'emploi en quête de réorientation rapide.


Simplon.co : la fabrique sociale des codeurs

C'est la démarche adoptée ainsi par Simplon.co qui a lancé en 2013 à Montreuil (93) une formation accélérée en six mois au développement web. La proposition est  plus qu'originale puisqu'elle est destinée à des "néophytes" de plus de 18 ans, plutôt en difficulté sociale (la formation est rémunérée !) et souhaitant eux-même développer des projets "solidaires"...


J'avoue avoir été dubitative et j'avais tort, car non seulement cette première offre de formation a fonctionné mais Simplon a multiplié les autres offres de formation, les événements et l'innovation. Le lieu se présente aujourd'hui comme une "fabrique sociale de codeurs" qui veut "mettre le code à la portée de tous" et ça marche !


Des écoles Simplon en province, une formation à Marseille

La diversification est d'abord géographique, puisque Simplon.co s'est implanté dans 4 zones rurales là où les entreprises ont du mal à trouver des compétences numériques, et où nombre de salariés cherchent en vain des débouchés.

Simplon.co vient aussi de s'associer avec Centrale Marseille, pour
développer SIMPLonMARS : une formation innovante aux métiers du numérique pour les jeunes des quartiers prioritaires de Marseille.
La formation débutera pour 25 jeunes le 2 mars dans les locaux de Centrale Marseille.


Des formations Simplon très courtes

Simplon développe aujourd'hui des formations très courtes à destination des salariés, et qui sont éligibles au "compte professionnel de formation" (le nouveau Dif) ou du plan de formation d'une entreprise :  ainsi "Code it Yourself " vous propose de réaliser le prototype de votre application mobile avec un développeur de Simplon ;
"Spartup " vous apprend à mobiliser tous les nouveaux outils numériques au service d'un projet, Culture numérique est destiné aux producteurs de contenu numérique, Culture Tech vous fait découvrir les fondamentaux de la programmation informatique
...

Innovants dans l'âme, les formateurs jouent à fond le "learning by doing" et les tarifs peuvent aussi s'adapter aux demandeurs d’emplois et aux porteurs de projet.


Webforce3 : une formation intensive en trois mois

Créée par des professionnels du numérique via le syndicat professionnel Syntec Informatique, Webforce3 est une formation plus classique dans la forme, mais très orientée métier puisqu'elle propose de former en trois mois au métier de développeur web.

Le programme est très intensif, le coût est de 3 300 euros (prise en charge possible par Pôle Emploi), mais les débouchés sont là. Résultat : un deuxième centre a été ouvert à Paris et plusieurs régions devraient ouvrir leur centre Webforce3.


Openclassrooms : des parcours métiers en e-learning

Le e-learning a aussi sa carte à jouer et le site Openclassrooms, spécialiste des cours d'informatique pour les autodidactes, vient de créer une formule Parcours destinée à permettre une professionnalisation : en fonction du métier visé, le "parcours" vous indique la série de cours qu'il faut suivre pour acquérir toutes les compétences nécessaires, comme nous l'a expliqué le fondateur d'OpenClassrooms Mathieu Nébra. Une certification est accordée à la fin de chaque cours et un processus de reconnaissance de ces parcours par l'Etat est en cours.

Un Parcours "d'intégrateur web", un autre de "développeur web PHP / Symfony" sont d'ores et déjà disponibles. Celui de "développeur Java" devrait suivre...


Et toujours les écoles des métiers du web

Plus d'excuse pour ceux qui veulent se mettre à coder ou qui cherchent une formation, sans oublier bien sûr, pour les plus jeunes, les nombreuses écoles postbac aux métiers du web créées depuis le début des années 2000. (Lire : Quelles écoles pour les métiers du web)

J'avais évoqué ici l'une des dernières en date, le projet d'école de webmarketing de LDLC.com qui doit ouvrir à la rentrée de septembre 2015. Son fondateur, Laurent de la Clergerie vient d'annoncer dans un communiqué que les frais de scolarité s'élèveront à 1996 euros, "un montant volontairement accessible et une somme symbolique puisque LDLC.com a été créé en 1996", indique-t-il.
Les inscriptions sont à faire sur le site de www.lecole-ldlc.com/

Rédigé le Mercredi 21 Janvier 2015 | Commentaires (1) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda