L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Quels sont les métiers qui montent et offrent de beaux débouchés à l'aube de 2016 ? Réponse avec une sélection de dix activités établie à partir des notes publiées sur ce blog ces derniers mois.


Métiers qui recrutent et qui montent : le top 10 annuel
Cette année, je ne ferai pas le classement des secteurs qui recrutent le plus, mais un zoom sur quelques métiers qui montent, dix exactement, toujours à l'aune des articles publiés sur l'Actu des débouchés au fil de l'année 2015.

On y retrouve, bien sûr, les nouveaux métiers high tech, fruit de la digitalisation de l'économie et du mariage de la mécatronique et du web : du Data Scientist à l'expert en objects connectés, en passant par le développeur web et l'ingénieur en cybersécurité...


Des métiers neufs et des métiers oubliés

La plupart de ces métiers n'existaient pas il y a dix ans, et c'est leur surgissement soudain qui explique en grande partie la pénurie de compétences sur le marché du travail...

Mais j'ai aussi eu l'occasion cette année d'évoquer bien d'autres métiers "en tension" : ce sont souvent des "métiers de niche" souffrant d'une faible médiatisation. C'est typiquement le cas du cuisinier en restauration collective qui n'a pas l'aura des grands chefs. Pas de Top Chef ou de concours pour les cuistots d'entreprise... alors que ce secteur ne cesse de se développer en technicité et qualité.

De même pour les techniciens de maintenance, très recherchés dans de multiples industries pour entretenir des installations complexes, ou pour dépanner les engins de travaux publics.



Le TOP 10 des métiers de l'Actu des débouchés

Voici donc mon top 10 des métiers qui montent ou qui offriront encore de belles opportunités d'emploi en 2016 :

Métiers qui recrutent et qui montent : le top 10 annuel
- Le Data Scientist
Ce spécialiste de l'analyse des données numériques collectées par les entreprises est la perle rare recherchée par toutes les grandes entreprises. Il est surtout censé exploiter les données : transformer le gisement de la Data en nouveaux services sur mesure à offrir aux clients par exemple.

Le métier, de qualification supérieure (au moins bac+5), peut donc convenir à des ingénieurs, des statisticiens, mais aussi des spécialistes du marketing... On voit ainsi fleurir des formations de Data Scientist et des emplois à la sortie des grandes écoles, mais aussi des universités comme Paris Saclay qui multiplient les spécialisations... De nouveaux établissements se créent comme le Data ScienceTech Institute (DSTI)... Les prochains mois diront si ces attentes sont justifiées.
 

Métiers qui recrutent et qui montent : le top 10 annuel

- Le développeur web reste aussi l'un des métiers IT les plus recherchés par les entreprises, à la fois pour bâtir des sites web mais aussi des applications mobiles.
On s'arrache non seulement les "devs" dans les grandes entreprises qui digitalisent tous leurs services, par exemple les banques, mais aussi dans les startups du numérique.

Résultat : il y a encore pénurie, et cela malgré le lancement de nombreuses formations courtes de développeurs qui tentent de pourvoir aux besoins et cela dans toute la France. L'un des événements de l'année 2015 a aussi été le lancement de formations certifiantes de développeur accessibles entièrement en e-learning comme par exemple celle de la plateforme IONISx

Métiers qui recrutent et qui montent : le top 10 annuel

- Le technico-commercial dans l'industrie souffre lui de son manque d'attractivité. On manque en France de profils ayant la double compétence technique et commerciale requise dans de nombreux secteurs industriels (ou dans le commerce B to B). Le résultat de la dichotomie française entre les filières formant des ingénieurs et techniciens d'un côté et des commerciaux de l'autre.

D'où l'ouverture de l'Esta Lyon, nouvelle école d'ingénieurs d'affaires pour l'industrie. Une étude récente souligne pourtant les belles perspectives offertes aux commerciaux dans l'industrie !

Métiers qui recrutent et qui montent : le top 10 annuel

- Le technicien de maintenance est aussi l'un de ces métiers oubliés de l'industrie.

On manque cruellement de techniciens de maintenance pour entretenir les engins de travaux publics, mais aussi dans l'installation et la maintenance des parcs d'éoliennes, et ce besoin de techniciens de maintenance va augmenter dans tous les secteurs industriels selon l'étude sur les métiers en 2022.

Métiers qui recrutent et qui montent : le top 10 annuel

- Le cuisinier de restauration collective est de plus en plus recherché, que ce soit dans les restaurants en gestion directe ou ceux concédés à des groupes privés. 16000 postes sont à pourvoir chaque année et les besoins vont encore augmenter du fait de nombreux départs en retraite et de l'augmentation du nombre de repas à servir, tant dans les écoles que les maisons pour personnes âgées.
Globalement, la restauration collective crée 2000 emplois chaque année, dans la restauration mais aussi les métiers d'accueil en salle ou la logistique.

Pour les cuisiniers, les difficultés de recrutement s'expliquent par la faible visibilité du métier, et la nécessité de maîtriser des compétences spécifiques, en plus d'un CAP cuisine.
Gros avantage du métier : les horaires de travail laissent les week-ends et les soirées libres, belle exception dans l'hôtellerie-restauration !

Métiers qui recrutent et qui montent : le top 10 annuel
- L'expert en cybersécurité est un informaticien très recherché, tant dans le secteur privé que public, les SSII ou les grands groupes, d'où les nombreuses spécialités dédiées à la sécurité informatique ouvertes par les écoles d'ingénieurs ou d'informatique.

Le terme d'expert désigne bien des compétences pointues et si stratégiques que des salons de recrutement dédiés à la sécurité informatique ont été lancés.

J'aurais aussi pu vous parler d'une nouvelle fonction qui monte dans les entreprises et que l'Union européenne devrait rendre prochainement obligatoire, celle de correspondant informatique et liberté, chargé de la protection des données personnelles ou Data Protection Officer (DPO)... où l'on retrouve la Data.

Métiers qui recrutent et qui montent : le top 10 annuel
Le pilote de drone civil est un métier qui émerge, au fur et à mesure du développement des drones à usage professionnel : les entreprises qui les utilisent ont besoin de recourir à des professionnels formés et la Fédération professionnelle du drone civil estime que plus de 5000 emplois de pilotes de drone ont déjà été créés.

On recrute ainsi des agridronistes pour faire voler des drones à usage agronomique. Et déjà les premières formations à la conception et au pilotage de drones apparaissent, comme à l'IUT d'Aix-Marseille.


 

Métiers qui recrutent et qui montent : le top 10 annuel
- L'éducateur ou animateur sportif n'est pas un métier neuf, mais le développement des sports et des loisirs pour tous, la multiplication des salles de sport et des clubs de vacances se sont conjugués en France à la demande issue de la réforme des rythmes scolaires...

Résultat : toutes les structures recrutent et le monitorat sportif offre des débouchés à condition de détenir un BPJEPS, le diplôme de base que l'on peut préparer dans 28 spécialités, et notamment en alternance dans des structures du type Club Med.

Seul problème : la saisonnalité de ces emplois, d'où le développement de formations à double compétence, sport et commerce, par le CNPC, l'école de commerce du sport.

 

Métiers qui recrutent et qui montent : le top 10 annuel
- Le conseiller clientèle fait partie des la grande famille des commerciaux, une fonction semble-t-il mal-aimée en France et que l'on cherche à revaloriser.

Directement en contact avec des clients, que ce soit en face à face ou au téléphone, pour de la vente, du suivi ou du contentieux, le conseiller clientèle est un métier qui recrute mais qui devrait monter en compétence dans les mois qui viennent. Une filière de formation d'excellence vient en effet d'être lancée par l'Institut national de la relations clients et un premier bachelor relations clients proposé en alternance dans de grandes entreprises.

Métiers qui recrutent et qui montent : le top 10 annuel
- L'ingénieur objets connectés est un spécialiste sachant manier l'outil informatique,  les langages web et la robotique. Montres, appareils médicaux, vêtements, ustensiles domestiques ou professionnels... J'ai évoqué plusieurs fois cette année la percée des textiles connectés et intelligents, une spécialité française. Demain, de plus en plus d'objets ou de machines seront connectés, d'où l'apparition dans de nombreuses écoles d'ingénieurs de spécialités "Objets connectés"...

Une école d'ingénieurs, l'ESEO, ouvre même à la rentrée 2016 un bachelor, formation postbac en trois ans, entièrement centrée sur le développement d'objets connectés. Une nouveauté tant par le sujet que le format du diplôme de la part d'une école d'ingénieur. La preuve, là encore, que les débouchés sont au rendez-vous, même à niveau bac+3 (le titre d'ingénieur exigera cependant toujours une poursuite d'étude).

Rédigé le Mardi 29 Décembre 2015 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Google + Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets