L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Le pôle de compétitivité Cap Digital et Multiposting ont publié fin janvier 2015 le premier baromètre des métiers du numérique. Il va prendre chaque trimestre la température de ce marché de l'emploi en plein boom pour cerner les compétences les plus demandées.


Métiers du numérique : un baromètre pour mieux cerner l'emploi
Bonne idée que ce baromètre pour entrer dans le détail des besoins de compétences numériques. Même si l'on a bien compris que le secteur recrute énormément, la confusion règne en effet quant aux métiers couverts par ce grand tout qu'est "le numérique".

Le premier avantage de ce nouveau baromètre est déjà de classer les métiers du numérique en six grandes familles :

- les administrateurs : ce sont les métiers de tous ceux qui gèrent les réseaux et systèmes informatiques, que ce soit dans la conception, la maintenance ou la gestion. On y retrouve nos classique "informaticiens" d'entreprise.
- les chefs de projet : ceux qui sont chargés de la conception ou de la gestion de projets numériques.
- les développeurs : ceux qui programment et conçoivent les logiciels ou les applications web ou mobiles, ou bien qui conçoivent les interfaces graphiques.
- Marketing, communication et vente : ceux qui mettent en avant la présence des entreprises et des marques sur le web, s'occupent de la publicité en ligne, etc.
- les spécialistes : les acteurs qui favorisent l'accès et la sécurité aux services numériques ; ce peut être des experts de la cybersécurité, mais aussi des juristes internet ou des experts des données personnelles.
- Analyse de l'information : tous les acteurs qui sont chargés du traitement des données, de la recherche, de la production et de la gestion éditoriale des contenus (texte, vidéo, image, animation, etc.).

Ces six familles "englobent toutes les compétences du secteur", précise les auteurs de l'enquête.

Alors, selon vous, quels sont les métiers qui recrutent le plus ?


Un baromètre trimestriel des offres d'emploi et de leur attractivité

Pour ce qui est de l'outil, le nouveau baromètre se base sur l'analyse des offres d'emplois publiées sur Multiposting sur un trimestre. Le premier baromètre a été appliqué au dernier trimestre 2014 et a analysé 9,5 millions d'annonces.

Il a examiné pour chaque catégorie de métiers : le nombre d'offres d'emplois publiées, l'évolution de ce chiffre sur un an par rapport au dernier trimestre 2013, et l'attractivité de la profession.


Profils les plus demandés : développeurs et spécialistes

En terme de volumes d'offres, l'infographie ci-dessous est saisissante : Les métiers de développeurs représentent 2/3 des offres d'emploi (38%) et celles-ci ne cessent d'augmenter.

Juste derrière, on trouve une forte demande de spécialistes. "Elle accompagne l'augmentation de la présence du numérique dans tous les secteurs où des problèmes de plus en plus spécifiques apparaissent, expliquent les éditeurs du baromètre, comme les questions relatives aux données personnelles dans l'assurance, ou la sécurité des serveurs d'entreprises dans l'énergie par exemple".

Une évolution qui confirme l'analyse de Perrine Grua, du cabinet de recrutement Aquent, pour qui "on cherche des profils de plus en plus pointus".

Métiers du numérique : un baromètre pour mieux cerner l'emploi

Marketing, vente : un basculement vers le traitement de l'information

La chute des offres dans la catégorie "Marketing, communication et vente" est aussi impressionnante : elles ont diminué par rapport à 2013 et ne représentent plus que 1% de l'ensemble. "Cela s'explique par le basculement des compétences classiques demandées vers des compétences plus digitales, prises en compte dans la catégorie 'Traitement de l'information'".

Ainsi dans le secteur numérique, on ne va plus chercher de "responsable marketing" mais de "responsable webmarketing", SEO ou référencement. Une évolution que les écoles auraient intérêt à intégrer rapidement, et que j'avais déjà signalée à propos du virage des métiers de la com vers le digital.


L'attractivité des métiers auprès des candidats

C'est un autre facteur mesurée par ce baromètre, intéressant pour les recruteurs mais aussi les candidats qui ne savent pas toujours s'ils sont en concurrence avec 3, 5, 10 ou 100 autres personnes.

Le nombre de candidats pour un poste a été situé par un indice d'attractivité, de 0 à 10. Un indice 0 indique peu ou pas de candidats, un indice 10 de nombreux candidats. L'indice pour l'ensemble des annonces est de 5/10 ce qui correspond à 29,9 candidats pour un poste.

Or on voit sur les graphique ci-dessous que l'indice d'attractivité pour les six catégories est toujours en-dessous de 5 : il y a moins de candidats pour un poste que pour d'autres métiers.

Globalement, tous les métiers du numérique sont en manque de candidats.

Métiers du numérique : un baromètre pour mieux cerner l'emploi

 

Malgré le grand nombre d'offres d'emploi, les métiers de développeurs sont ceux qui ont le moins de candidats : un retard que le lancement de nouvelles formations va sans doute combler peu à peu dans les mois qui viennent.


De plus en plus d'offres liées à la Data

Le baromètre fait justement un zoom sur ce métier. Il note une augmentation de 25,5% en un an des offres  liées à la Data (data scientist, ingénieur Big Data). Ces annonces représentent 14,6% des offres en développement contre 11,6% en 2013.

D'autre part, il observe que dans les compétences logicielles demandées, les langages récents sont encore peu représentés. Les offres sur le langage JAVA sont encore très majoritaires avec la grosse demande des SSII de "développeur J2E". On retrouve aussi dans le top compétences le PHP, le C et le .net qui sont des compétences plutôt anciennes. Les langages plus récents ont du mal à percer, soulignent les spécialistes de Cap Digital, mais cela pourrait changer et le PYTHON, langage de référence aux Etats-Unis "devrait apparaître dans les 10 premières compétences demandées d'ici quelques mois".

On suivra donc avec d'autant plus d'intérêt les prochains baromètres des métiers du numérique, que le secteur est en pleine mutation.

Télécharger ci-dessous le texte de la publication du Baromètre

Rédigé le Lundi 2 Mars 2015 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda