L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Une enquête sur les métiers du digital confirme les forts besoins des entreprises en Data analysts. Les métiers de l'expérience client, du marketing digital et de l'innovation R&D sont aussi pénuriques... Et les entreprises sont prêtes à faire des concessions pour convaincre les candidats.


Métiers du digital : une pénurie de compétences en Data marketing
Cette nouvelle étude réalisée de février à mai 2018 par le cabinet de recrutement Aquent, en partenariat avec le think tank EBG qui rassemble 660 grandes entreprises, n'apporte pas d'informations radicalement nouvelles sur les métiers du digital.

Mais parce qu'elle a été réalisée auprès de 1353 cadres - notamment de grands groupes - c'est un bon baromètre de l'impact de la fameuse "transition digitale" sur les métiers et compétences. 

Alors certes, il y a des différences entre petites et grandes entreprises, entre métiers du luxe et recyclage des déchets, entre services et industrie, entre les pure players bâtis sur le numérique et ceux qui l'intègrent tant bien que mal ... Mais au final, en terme de métiers et de talents recherchés, les réponses convergent.

Quels sont, selon vous, les métiers émergents dont votre entreprise a le plus besoin pour réussir sa transition digitale ? Deux groupes de professions se dégagent nettement.


Les métiers émergents : Data en tête

84% des professionnels interrogés citent d'abord les métiers de la Data. Véritable "ressource", la donnée collectée par les entreprises doit être exploitée, analysée, interprétée. Cela requiert de nombreux experts, chacun avec leur spécialité (Data viz, Data Analyst, Data Manager...) auxquels il faut maintenant ajouter les  Data Privacy Officers (DPO), spécialistes de la protection et de la sécurisation des données personnelles. 

Or, la Data arrive aussi en tête des métiers pénuriques (pour 69%). C'est que les entreprises ne cherchent pas seulement des geeks experts dans leur domaine : "Elles veulent des profils Data qui ont une compréhension Business", souligne Laetitia Parise du cabinet Aquent.
Métiers du digital : une pénurie de compétences en Data marketing


Les compétences techniques ne suffisent pas

La plupart des intervenants des tables-rondes organisées pour la présentation de l'enquête l'ont dit : les données sont au service d'une stratégie d'entreprise et les Data Analysts doivent travailler avec les experts métiers. Les hard-skills (compétences techniques) ne sont donc pas suffisantes : dans l'entreprise en transition digitale, il faut avoir ces fameuses soft-skills (compétences humaines et transversales) pour contribuer à l'intelligence collective, qu'on se le dise.

Et quels sont ces soft-skills actuellement nécessaires ? Selon les professionnels interrogés : la flexibilité (86%), puis l'esprit d'équipe (68%), l'envie d'apprendre (63%), la créativité (62%), l'ouverture d'esprit (60%)...
Métiers du digital : une pénurie de compétences en Data marketing

"Il faut des gens capables de sentir une demande latente chez la clientèle, des gens qui sachent écouter, qui aient une certaine inventivité... On cherche la disruption", explique Laurent Papiernik, Chief Data Officer chez SNCF Gares & Connexions, qui gère les 3000 gares SNCF du réseau. 

Disruption mais aussi efficacité business puisque ce CDO indique que "l'enjeu de la donnée, pour SNCF Gares & Connexions, est de doubler le chiffre d'affaires des commerces, de diviser le coût d'exploitation des gares par une meilleure maintenance et de fluidifier l'affluence des voyageurs..." ça vous tente ?


Des pros capables de se mettre à la place du client

La deuxième famille de métiers qui émergent en ce moment sont liés à "l'expérience client" : UX, UI, CX, design thinking, design de service, design d’interaction vont prendre toujours plus d'importance pour près de 78% des répondants.

Selon Benoît Nortier, Chief Digital Officer Learning & Training chez Orange, les rapports de force entre producteurs et clients se sont inversés, notamment par l’ouverture et/ou le développement de la concurrence et l'usage d'Internet. "Hier, dit-il, France Télécom fixait ses conditions au client. Aujourd'hui, Orange s’adapte pour satisfaire les besoins du client".


Et aussi des compétences techniques en méthodes UX

Concrètement, savoir se mettre à la place du client dans un monde digital ne suppose pas seulement des qualités d'écoute, mais aussi la maîtrise des méthodes UX qui arrivent en deuxième position des compétences techniques requises (pour 80%) derrière le Data marketing (80%).
Métiers du digital : une pénurie de compétences en Data marketing

Les hard-skills n'ont donc pas disparu, elles sont bien réelles, mais les entreprises savent aussi évaluer chez leurs candidats (notamment juniors) la capacité à se former. Plusieurs des cadres dirigeants présents à la présentation de l'étude Aquent l'ont d'ailleurs indiqué : ils ont souvent suivi eux-mêmes des Moocs ou des formations internes d'avant de piloter la transition digitale de leur entreprise.


Recrutement : le marché favorable aux candidats

Intéressant aussi pour les plus jeunes qui pensent à s'orienter ou se réorienter vers ces métiers : les entreprises, d'après l'étude, sont prêtes à faire des concessions sur leurs exigences de recrutement. Elles y sont d'ailleurs souvent contraintes par la nécessité et aussi par la nature des métiers et la vitesse des évolutions.

Ces concessions portent d'abord sur le diplôme (pour 66% des professionnels sondés), sur les conditions de travail (horaires, télé-travail) pour 55%, sur la durée du processus de recrutement qui peut se trouver singulièrement réduit (43%), et sur la rémunération pour 38%...

Des conditions plutôt favorables aux candidats, alors, n'hésitez pas.


Pour en savoir plus :
- Les métiers du digital : état des lieux et perspectives (téléchargez le fichier de l'étude ci-dessous)

 

Rédigé le Vendredi 28 Septembre 2018 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Google + Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets
L'Actu des débouchés : RT @poleemploi_IDF: #Agenda #parisemploi 2018 - Aujourd'hui et demain, 2 000 employeurs en face-à-face, 10 000 offres d'emploi et de format…
Jeudi 4 Octobre - 11:24
L'Actu des débouchés : RT @mlgenevois: #EVENEMENT📢 A vos agendas ! Organisé par @poleemploi_ara 80 entreprises de tous les secteurs d'activité recrutent Près d…
Jeudi 4 Octobre - 11:24
L'Actu des débouchés : Systèmes embarqués : EMC #recrute 49 #ingénieurs et #techniciens https://t.co/361E4j5A96 https://t.co/z5Tma0lZS2
Mercredi 3 Octobre - 18:49
L'Actu des débouchés : RT @Oranogroup: Jeudi 4 octobre, #Orano rencontre les étudiants de .@insarouen pour présenter les métiers d’ingénieur sûreté, procédé et mé…
Mercredi 3 Octobre - 18:08






Agenda