L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





L'école SUP'DE COM a dévoilé les résultats 2015 de son baromètre national des métiers de la communication. Les débouchés semblent plus dynamiques dans les agences que chez les annonceurs, avec toujours une prime aux compétences digitales. Toutefois les postes sont plus stables et mieux rémunérés dans les entreprises.


Métiers de la communication : pas les mêmes débouchés chez les annonceurs et les agences
Il y a un an, je commentais ici une étude sur les métiers de la communication témoignant de la transformation des attentes des recruteurs vers des compétences digitales.

En cet automne 2015, l'école supérieure de communication SUP'DE COM dévoile à son tour les résultats de son baromètre national des métiers de la communication, mené pour la 3ème année. 

Quelles compétences attendent vraiment les professionnels de la communication ? Quels sont les profils et les niveaux d'enseignement les plus demandés ? Et où sont les débouchés ?  142 annonceurs et agences ont été interrogés à l'échelle nationale.


L'emploi plus dynamique en agence

Premier enseignement, la physionomie de l'emploi est un peu différente chez les annonceurs et dans les agences de communication.

Globalement, l'emploi semble plus dynamique dans les agences : près de 77% d'entre elles ont recruté dans les 12 derniers mois, contre seulement 45% des entreprises. Et 61,5% des recrutements en agence ont correspondu à des créations de poste, contre 44,3% seulement chez les annonceurs qui ont davantage recruté pour remplacer des départs (dans 55,7% des cas).


Le digital en agence, la communication interne en entreprise

Les métiers sur lesquels se font les recrutements sont aussi différents. Les annonceurs recrutent, dans l'ordre, pour de la communication interne, puis événementielle et digitale.
Les agences pour la communication digitale en premier, puis la communication BtoB et événementielle.


Des postes plus stables et mieux rémunérés chez les annonceurs

Globalement, les postes chez les annonceurs semblent toutefois "de meilleure qualité" en terme de stabilité et de rémunération. Les annonceurs recrutent à 54,9% en CDI, les agences seulement à 46,2%. Les salaires sont aussi nettement plus bas en agence : 4% seulement des salariés sont au-dessus de 30Keuros annuels en agence pour 20,4% chez les annonceurs.
En agence, 52% des postes de communicants sont entre 21 et 25Keuros, 31,2% chez les annonceurs.

Le recrutement en agence se fait d'abord à niveau bac+3 (30,8%) alors que le niveau master (bac+5) l'emporte en entreprise (49,5%).


Des profils généralistes dotés de savoir-faire variés

Que ce soit en agence ou chez les annonceurs, le niveau d'expérience le plus fréquemment requis est de plus de trois ans. On remarque toutefois une croissance de la demande d'alternants dans les agences.

Enfin, agences et annonceurs privilégient les profils de généralistes sur les spécialistes. Lors d'un entretien, les deux types de recruteurs privilégient (sans surprise) la qualité relationnelle et en terme de savoir-faire, dans l'ordre : le rédactionnel suivi des diverses compétence digitales (outils PAO, techniques web, réseaux sociaux, créativité, etc.


Conseils d'orientation

Il y a donc des débouchés dans la com mais moins toutefois que dans les carrières commerciales ou de l'informatique.

Si le digital, comme je le disais l'an dernier, crée un appel d'air pour l'emploi, reconnaissons que les agences de communication auprès de qui les entreprises sous-traitent n'offrent pas de salaires très attractifs ni beaucoup de stabilité.

Ces jobs en agence de communication peuvent toutefois intéresser des titulaires de bac+2/3 souhaitant entrer dans le secteur. A conseiller à ceux qui veulent se faire une expérience variée qui peut ensuite être valorisée pour rentrer chez un grand annonceur.

- Voir l'infographie du baromètre des métiers sur le site de Sup de Com



 

Rédigé le Mercredi 14 Octobre 2015 | Commentaires (2) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda