L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Une étude de l'Ecole supérieure de publicité et l'Ecole supérieure du digital confirme l'évolution des attentes des recruteurs sur ces métiers : les compétences liées aux web et aux nouvelles technologies numériques sont les plus recherchées et deviennent centrales.


Métiers de la com : les recruteurs veulent des pros du digital
Il va vite le marché de l'emploi. Il y a encore trois ans, je déconseillais franchement aux jeunes de mon entourage les orientations vers les "métiers de la communication", vaste fourre-tout où finissaient par se retrouver des diplômés d'écoles de commerce, ceux d'écoles plus spécialisées dans la publicité ou les relations publiques, des jeunes journalistes laissés sur le carreau par une presse moribonde, et une belle bande de littéraires cherchant vainement des débouchés à de longues études universitaires...

La com ? Passez votre chemin, c'est beaucoup trop bouché, disait-on alors.


La révolution de la e-communication

Mais le web est arrivé, et la numérisation de l'économie s'est mise en marche, transformant des disciplines comme le marketing ou la publicité, et abattant les frontières des métiers. Cerise sur le gâteau, les réseaux sociaux sont entrés dans la danse, modifiant totalement les stratégies de communication des plus grandes marques.

Résultat : pour les métiers de la "com" au sens large, cette évolution a considérablement ouvert les débouchés car les entreprises ont subitement eu besoin de compétences nouvelles, 100% digitales.

C'est ce confirme une enquête publiée cet automne mais réalisée en juillet dernier par le groupe ESP (Ecole supérieure de la publicité). Il s'agit de sa 3ème enquête annuelle "Profils & formation, les attentes des recruteurs". 70 agences et annonceurs de tous secteurs ont été interrogés sur leurs projets de recrutement et leurs attentes en termes de formation et de compétences.

La com recrute, qu'on se le dise !

Premier enseignement de cette étude, 65% des entreprises interrogées ont recruté dans l'année 2014 et 65% comptent le faire dans les prochains mois.

Le marché de l'emploi sur la fonction communication au sens large est donc reparti... mais pas de la même façon pour tous les postes, comme on le voit sur ce graphique :


 
Métiers de la com : les recruteurs veulent des pros du digital

Aux côtés des postes généralistes, chef de pub et chef de projet en tête, les métiers du web, et en particulier les fonctions de chef de projet digital et community manager, constituent une part importante (près de 25%) des recrutements prévus.


Les formations web et nouveaux médias sociaux : vrai sésame pour l'emploi

Ceci confirme le besoin actuel en formations 100% dédiées aux métiers du Web. Selon l’Acsel, la croissance des effectifs en 2014 dans le seul secteur du e-commerce devrait être de 13%. Au total, ce secteur devrait représenter à la fin 2014 près de 100 000 emplois. Or, 85% des responsables de sites e-commerce rencontrent des difficultés pour recruter certains profils : data managers, UX designers, webmarketers, responsables e-CRM…

Si vous visez une carrière dans la com, mieux vaut donc, pour assurer votre employabilité, vous former de façon à acquérir une aisance et des compétences digitales éprouvées. Elle viendront s'ajouter aux qualités en terme de savoir-être par ailleurs recherchées par les recruteurs : curiosité, créativité, rigueur et efficacité.

Il est clair en tout cas qu'un simple talent créatif ne peut aujourd'hui suffire, s'il ne sait pas utiliser les nouveaux outils numériques.


Qu’attendent les recruteurs des formations digitales ?

C'est aussi une question qui a été posée par cette étude et qui peut aider à faire un choix entre formations.

En plus des sujets attendus tels que la connaissance des réseaux sociaux, le management de communautés, la gestion de l’e-réputation, les outils de création de trafic et visibilité, les recruteurs attendent des compétences techniques minimales.
Et en 2014, ils expriment aussi des demandes nouvelles, centrées autour des stratégies de relation client et communication relationnelle, et du big data.

 
Métiers de la com : les recruteurs veulent des pros du digital

Moralité : le niveau technique exigé augmente. A l'heure où l'on parle d'apprendre les enfants à "coder" à l'école primaire, il n'est donc pas forcément inutile de s'essayer à découvrir la programmation informatique, par exemple avec des formations intensives de quelques semaines comme Webforce3, créée par des entrepreneurs du web.

Selon les parcours, il existe aujourd'hui une palette de formations, orientées soit vers le webmarketing, soit vers le webdesign ou le développement web. Vous retrouverez sur ce blog quelques articles sur les débouchés et les formations web

Vous pouvez également aller voir l’ESD, École Supérieure du Digital, qui forme aux métiers du digital avec un Bachelor en 3 ans, un Mastère 1 et un Mastère 2 pour les Bac+3 et Bac+4 qui souhaitent ajouter une expertise digitale à leur parcours.
Le Bachelor "Acteur de projets numériques" de l’ESD a reçu le Prix SMBG 2013-2014 de l’innovation.
www.ecole-superieure-du-digital.com – Twitter : @E_S_Digital


 

Rédigé le Vendredi 7 Novembre 2014 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda