L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Une école de communication, SciencesCom, a lancé une nouvelle spécialisation en apprentissage de "Manager en stratégie digitale" de niveau bac+5. Une initiative caractéristique de la demande des entreprises.


Photo : SciencesCom
Photo : SciencesCom
Les métiers de la communication sont appelés à se reconfigurer totalement autour des nouveaux médias numériques comme le montrait déjà l'enquête de l'Ecole supérieure du digital (ESD) (lire Les recruteurs veulent des pros du digital).

Le lancement par SciencesCom, école de la communication et des médias d'Audencia Group, d'une nouvelle spécialisation en apprentissage "Manager en stratégie digitale" pour ses étudiants du cycle master (Bac+5) vient enfoncer le clou.

Auréolée par la proximité avec la grande école Audencia Nantes, SciencesCom a pourtant déjà une belle offre de formation avec son master de responsable communication et médias, diplôme visé bac+5 par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.


Une nouvelle demande des entreprises

Mais en ces temps de "révolution numérique", les entreprises ont fait monter vers le groupe une nouvelle demande : elles cherchent des professionnels aptes à comprendre les enjeux du numérique et qui pourront les aider à concevoir et à piloter une véritable stratégie digitale.

D'où l'ouverture en 2014 de cette nouvelle spécialité qui a pour particularité de n'être proposée qu'en apprentissage.


D'excellents généralistes avec une forte expertise numérique

"La transformation digitale est une préoccupation majeure des entreprises. Elle mobilise aussi leurs prestataires de services, notamment les agences de communication. Elle implique le recrutement de compétences et de profils adaptés", confirme Olivier Pohardy, responsable de cette spécialisation.

Le nouveau programme veut donc former de jeunes professionnels qui soient d’excellents généralistes de la communication et des médias, avec une très forte expertise numérique.


Un apprentissage sur le terrain

Il n'est proposé qu'en apprentissage, ce qui n'est pas non plus anodin : "l'apprentissage se prête bien à la formation sur des métiers en plein mouvement : les apprentis seront là où s'invente le numérique tous les jours", poursuit Olivier Pohardy.

D'autant que le rythme d'alternance prévoit 4 jours en entreprise, pour un jour à l'école et cela durant 12 mois.

La formation est accessible à niveau bac+4, mais on peut aussi frapper à la porte de SciencesCom à bac+3 et y effectuer une première année de master sur un cursus classique (cours et stage).


Une belle préparation à l'emploi

La première promotion a été lancée en janvier 2015 et poursuivra sa formation jusqu'en janvier 2016. Les étudiants effectuent leur apprentissage dans des entreprises de tout secteur et de toute taille, à Paris ou à Nantes, en entreprise ou en agence : par exemple à la Société Générale, chez Charier, Ogilvy, BNP Paribas, HP, Notéo, Naoned Systems...

Sans préjuger de l'avenir, on peut penser qu'ils n'auront aucun mal à être recrutés à l'issue de leur contrat d'apprenti, soit dans la même entreprise, soit dans une autre, sur des fonctions variées de  consultant digital, community manager, social media manager, chef de projet Web…

Un terrain sur lequel les jeunes diplômés bien formés auront évidemment une longueur d'avance sur leur aînés issus de l'ère pré-numérique.

Pour en savoir plus :
www.sciencescom.org

Rédigé le Vendredi 6 Février 2015 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Google + Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda