L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Fed Supply, un cabinet de recrutement pour les métiers de la logistique, des achats et de l'administration des ventes a publié son baromètre annuel des motifs d'embauche. Conclusion : en 2014, une embauche sur deux dans les métiers de la supply chain s'est faite en CDI.


Logistique et supply chain : les recrutements en CDI en forme
Pour les salariés ou les jeunes diplômés en quête d'emploi stable, les métiers de la logistique peuvent  constituer une piste intéressante. J'ai souvent évoqué cette filière neuve, assez technique, et offrant de beaux débouchés aux bac+2 à bac+5 dotés d'une formation logistique spécialisée.

En répertoriant les missions confiées à ses bureaux de Paris, Lille, Nantes, Rennes, Lyon et Aix-en-Provence, le cabinet Fed Supply a cherché à mieux cerner le comportement des entreprises qui recrutent sur ces postes : quels types de contrats ont-elles privilégiés, pour quels motifs ont-elles recruté leurs logisticiens, acheteurs ou administrateurs des ventes ?

Une façon de tester non plus seulement la quantité mais la qualité des offres d'emplois proposées.


Forte proportion de CDI en 2014

Or celle-ci est plutôt bonne, puisque l'enquête montre qu'en 2014, 47,75% des entreprises ont favorisé le recours au CDI pour embaucher leur  personnel.

Le principal motif d’embauche en 2014 a été le remplacement de salariés partants : 54,75 % des postes confiés à Fed Supply l’ont été en vue de remplacer un collaborateur, 24 % pour faire face à un accroissement d'activité et 21,25 % sont liés à une création de poste en CDI.

Pour remplacer un collaborateur, les entreprises privilégient le recours au CDI (26,25 %), puis à l’intérim (19,5 %).   

Logistique et supply chain : les recrutements en CDI en forme


L'intérim toujours utilisé pour les pics d'activité

Les contrats d'intérim sont donc toujours nombreux dans la logistique, notamment sur les postes les moins qualifiés : j'ai souvent évoqué les campagnes de recrutement saisonnières d'Amazon qui, pour les fêtes de fin d'année, recrute des milliers de préparateurs de commande pour ses entrepôts.


GEL Groupe : une alternative à l'intérim

Or un nouvel acteur, GEL Groupe propose désormais sur ce type de poste une alternative à l'intérim. GEL Groupe recrute en CDI des agents polyvalents (caristes, préparateurs de commandes, manutentionnaires…), les forme et les emploie à temps plein en les envoyant travailler sur les sites logistiques de plusieurs employeurs, selon leurs besoins. Les salariés y gagnent en sécurité, les entreprises en souplesse.

GEL Groupe dit pourvoir ainsi 25% du marché de l'emploi logistique peu qualifié et emploie plus de 1300 personnes. Une bonne piste à explorer si l'on n'a pas de formation et que l'on cherche une insertion rapide.


De bonnes perspectives pour l'emploi en 2015

"2014  a été une année constante et régulière en termes de nouveaux postes confiés à nos équipes, de la part de nos clients récurrents mais également de nouveaux clients,  explique Romain Devriese, directeur du cabinet Fed Supply. Et 2015 s’amorce sur un rythme au moins équivalent"

Portés par l'expansion du e-commerce, les emplois en supply chain devraient donc poursuivre leur développement en 2015, en intérim mais aussi en CDI.


Se renseigner sur les offres d'emploi :

- GEL Groupe : http://gelgroupe.fr/
- Fed Supply : http://www.fedsupply.fr/
- Supply Job : www.recrutement-logistique.fr/

Rédigé le Jeudi 29 Janvier 2015 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Google + Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda