L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





A travers la journée de recrutement "How I met my startup" organisée le 2 avril par CapDigital, une cinquantaine de startups franciliennes viennent se présenter et faire leur marché de talents : développeurs mais aussi responsables marketing, web marketers...


Les startups du numérique franciliennes recrutent 250 talents
Le pôle de compétitivité francilien CapDigital renouvelle le 2 avril à Paris son opération emploi de 2014 avec cette nouvelle journée "How I met my startup" (#HIMMSU).

Une cinquantaine de startups du numérique viennent y proposer leurs jobs et stages et y glaner leurs oiseaux rares : pour ces entreprises  encore en phase de lancement, il est en effet stratégique de recruter les talents qu'il leur faut à commencer par des développeurs informatiques, des "business developers", et des chargés de communication et marketing digital.


Dénicher des emplois dans des startups encore inconnues

Mais l'événement est encore plus précieux pour les candidats, en particulier étudiants et jeunes diplômés : il leur permet de découvrir en quelques heures des entreprises et des projets dont ils ignoraient sans doute à peu près tout, les startups n'ayant ni la visibilité ni le budget pour déployer une politique RH tonitruante.

Voyons maintenant quelques exemples de ces fameuses startups et des postes qu'elles proposent.


Edupad, Scientibox : l'e-éducation

Au pays des startups, la diversité est la règle. Certaines ont des visées éducatives comme Edupad, société de 10 personnes créée en 2011 qui édite des applications mobiles pour les enfants. "Nous cherchons des développeurs mobile (iOS et/ou Android) débrouillards, imaginatifs et motivés pour tirer le meilleur parti des possibilités offertes par iOS et Android au sein d'une petite équipe sympa", indique son annonce.

Autre jeune pousse à vocation éducative, Scientibox fait découvrir la science aux enfants de façon ludique à travers des coffrets par abonnement vendus principalement en ligne. En 2015, la startup veut développer un volet digital et elle recrute des stagiaires : un graphiste, un pour le webmarketing, un chef de projet... Où l'on voit qu'au monde des startups, on peut être à la fois stagiaire et chef de projet !


SmartAngels : le crowfunding

Plus connue, SmartAngels est une nouvelle plateforme de crowdfunding qui cartonne : elle permet aux investisseurs particuliers ou professionnels de financer des startups et PME de croissance. Elle aussi recherche les trois profils types les plus demandés : des développeurs web (toujours passionnés), des spécialistes du marketing dont certains doués de très bonnes compétences rédactionnelles pour animer des blogs ou des réseaux sociaux, et des business developers (issus de grandes écoles de commerce).

Ornikar a aussi déjà fait parler d'elle et remporté des concours entrepreneuriaux dont le célèbre #101Projets et les Grands Prix de l'Innovation de la Ville de Paris. Elle s'est attaquée au marché de l'apprentissage de la conduite en s'appuyant notamment sur les outils numériques pour réduire par deux le prix du permis. Créée en 2014, elle n'a que 11 salariés et cherche des profils de business developers et des "digital marketers".


Les commerciaux gardent leurs chances

Si ces sociétés ne peuvent en effet se passer d'informaticiens pour développer leurs plateformes et créer leurs outils numériques, il leur tout autant pouvoir se faire connaître et trouver le chemin de la croissance. Les commerciaux ont donc toutes leurs chances aux pays des startups, pour peu qu'ils maîtrisent les outils du webmarketing et de la communication digitale. Mais attention, ne parlez plus de commercial mais de "business developer"...

Selon leur formation, les participants de la journée du 2 avril se verront d'ailleurs proposer 4 parcours thématiques : les informaticiens se verront ainsi diriger vers le parcours  "édition de logiciel", et les ingénieurs-techniciens vers le parcours "technologies innovantes". Mais les managers et les communicants pourront suivre le parcours "communication digitale" ou "Business to consumer", dans les coulisses d'un site internet.


Pour participer à la journée HIMMSU

Il faut s'inscrire sur le site de l'événement www.howimetmystartup.fr/
Selon votre profil, vous êtes orienté vers des job datings, des visites d'entreprises, tel ou tel parcours. L'après-midi, des challenges de développement permettent de "gagner" des stages.


Un cabinet de recrutement pour les startups

Pour ceux qui ne pourraient pas participer à cette journée, mais sont attirés par le monde des startups, sachez que des cabinets de recrutement commencent à chasser pour les startups.

Ainsi, Talented Minds (qui sera présent à Paris le 2 avril) est un cabinet spécialisé dans la quête de profils Juniors (étudiants et jeunes diplômés) pour startups et PME de croissance. Il organise des challenges de recrutement permettant d'être repéré pour travailler dans une startup prometteuse...
http://talented-minds.fr/

Rédigé le Lundi 30 Mars 2015 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda