L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Pour l'emploi des cadres, les voyants sont plutôt au vert pour 2015 ! Les informaticiens, les financiers et les commerciaux devraient profiter de la reprise qui stimule les besoins des grands groupes technologiques, sans oublier l'insolente croissance des startups du numérique.


Les secteurs qui vont recruter des cadres en 2015
Avec l'année qui s'achève, nos magazines économiques commencent à sonder les perspectives pour 2015 et notamment celles de l'emploi. C'est ainsi que Management ouvre dans un numéro spécial de décembre 2014 un grand dossier sur "La France qui recrute".

D'emblée, la note pour 2015 est plutôt positive du côté de l'emploi des cadres, si l'on se fie à l'indicateur du nombre d'annonces dans Monster qui augmente régulièrement depuis six mois.

Les fonctions à forte expertise (commerciaux, financiers, informaticiens) sont plus demandées que jamais et même celles qui ont été affectées par la crise (RH, marketing) reprennent du poil de la bête avec 15 à 30% d'offres en plus.

Le dossier dresse ensuite le tableau plus précis des entreprises qui recrutent et liste 23 employeurs qui totalisent 23 650 embauches prévues en 2015...

Les 23 plus gros recruteurs de cadres

En réalité, la liste n'a rien de révolutionnaire, puisqu'on y retrouve :

- les grands cabinets de conseil avec KPMG (1350 recrutements prévus), PWC (1080) Deloitte (900) Accenture (900) Mazars (470). Métiers recherchés : auditeurs, experts-comptables, fiscalistes, consultants en management, experts en SI.

- les classiques SSII qui restent des poids lourds pour le recrutement des informaticiens : Capgemini (2500), Atos (1200), Neurones (600), SII (500). Métiers : ingénieurs, administrateurs réseaux, cadres commerciaux, chefs de projet, architectes, consultants techniques ;

- les sociétés d'ingénierie et de conseil qui recrutent des bataillons de jeunes ingénieurs à la sortie des grandes écoles : Altran (2000), Alten (2500), Segula Technologies (1000), Assystem (800). Métiers : ingénieurs d'études, ingénieur informatique, mécanique, télécoms, chefs de projet, managers ;

- les grands groupes industriels français et européens : Safran (1000), EDF (1300), GDF-Suez (900), SNCF (700), Saint-Gobain (350) et Apave, spécialiste de la maîtrise des risques industriels (250). Métiers : ingénieurs développement, systèmes aéronautiques, ingénieur mécanique et nucléaire, commerciaux, chefs de chantier, logisticiens.

- Deux groupes du secteur banque-assurances : BPCE (1000) et Axa (1000). Commerciaux, managers, auditeurs, développeurs informatique, marketers.


Et toujours les startups du numérique

Management se tourne aussi vers les jeunes pousses du numérique et ces PME ultra-dynamiques qui se caractérisent par des taux de croissance de 20 à 70%. Un reportage fait ainsi un coup de chapeau à Criteo, spécialiste de la publicité ciblée sur le web qui prévoit de recruter 700 personnes en 2015, dont plus d'un tiers en R&D !

A croire que nos magazines se sont donné le mot : Capital consacre aussi une enquête aux startups qui embauchent à tour de bras et évoque à nouveau Criteo, mais aussi adways, showroomprive.com ou blablacar...

J'ai souvent évoqué sur le blog ces pépites du numérique qui recrutent et ne manquerai pas d'y revenir, d'autant que les profils qu'elles recherchent peuvent être plus variés que les groupes évoqués plus haut qui se tournent en priorité vers les jeunes diplômés des grandes écoles ou les cadres déjà expérimentés dans le même métier.

Les startups sont moins regardantes sur le diplôme (comme le dit Mathieu Nebra, dirigeant d'OpenClassRooms) et offrent de belles opportunités de reconversion à qui a le talent et la motivation pour bâtir du neuf. Cela tombe bien puisqu'un sondage Ifop-Cadremploi montre que 40% des cadres sont prêts à bouger et à changer de poste contre 34% il y a deux ans.

Rédigé le Vendredi 19 Décembre 2014 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets