L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Une passionnante enquête sur l'emploi en région est publiée à l'occasion du salon Parcours France du 14 octobre 2014. On y découvre que certaines régions ont créé des emplois depuis 2009 et que des bassins d'emplois, tels des villages gaulois, résistent à la récession ambiante.


Les régions qui créent de l'emploi en France
L'enquête publiée par les organisateurs de Parcours France ne le cache pas : de nombreuses régions françaises sont encore dans une spirale de destruction d'emplois. Mais certaines affichent a contrario une croissance étonnante. Ainsi, Midi-Pyrénées, l'Aquitaine ou Rhône-Alpes sont désormais créatrices nettes d'emplois depuis 2009.

Tout l'intérêt de l'enquête, extrêmement fouillée, est d'éclairer les causes de ces différences. Les secteurs qui marchent sont ainsi passés en revue région par région.


Trois secteurs moteurs pour l'emploi

Trois d'entre eux sont de véritables moteurs, cela dans toutes les régions : les services médico-sociaux et de "loisirs" : soins aux personnes âgées, en maison de retraite ou à domicile, métiers de la santé, garde d'enfants, entretien d’espaces verts, enseignement et activités de loisirs sont très dynamiques en matière de création d'emplois.

La restauration, en particulier la restauration rapide, est également l'un des secteurs le plus en croissance. Elle a engrangé pas moins de 42 000 emplois en régions, dont 10 000 en Rhône-Alpes et 4 000 en Aquitaine…  Ces activités de service profitent en effet particulièrement aux régions les plus peuplées et les plus "attractives". Mais la restauration est aussi en croissance dans des régions plus rurales, comme le Limousin ou l'Auvergne.


Le boom des services à forte valeur ajoutée

L'enquête pointe aussi le rôle favorable des secteurs du tertiaire "supérieur" comme l'informatique (+22 000 emplois depuis 2009), ou les métiers de l'ingénierie (+19 000). Or cette dynamique ne profite pas de la même façonà toutes les régions…
Ainsi, 50% des gains d’emplois dans l'informatique sont concentrées dans trois régions : Rhône-Alpes (+5 000), les Pays de la Loire (+4 400), et PACA (+3 500). Quatre régions font plus de 50% des créations d’emploi en ingénierie : Rhône-Alpes (+5 800), Midi-Pyrénées (+3 600), PACA (+2 600), les Pays de la Loire (+4 400).


L'industrie régionale, troisième moteur

Enfin, dans certaines régions, l'essor de ces métiers est clairement lié à une dynamique industrielle : l'aéronautique en Midi-Pyrénées ou en Aquitaine, les chantiers navals en Basse-Normandie… les fameuses "filières régionales d’excellence"  sont clairement créatrices d’emplois.

C’est bien entendu le cas en Midi-Pyrénées, où la filière aéronautique a progressé de près de 6 600 postes. C’est le cas aussi en PACA, toujours dans l'aéronautique (+3 200 emplois), en Alsace, dans l’industrie mécanique (+ 400 emplois), en Basse-Normandie dans l'industrie pharmaceutique (+ 325 emplois), en Auvergne et en Franche-Comté dans l'industrie du cuir (+300 emplois), en région Centre, en Rhône-Alpes ou en Lorraine dans l'énergie (+ 1 200 emplois), etc.

La carte animée ci-dessous indique très clairement les régions qui ont créé de l'emploi (en vert) depuis 2009, et celles qui en ont perdu (en rose-rouge).


Des bassins d'emploi "villages gaulois"

A échelle plus locale, l'enquête identifie certains bassins d’emploi qui semblent avoir échappé  à la crise. L'emploi industriel régional y est souvent porté par un "champion" national comme EADS, Eurocopter ou EDF. Mais aussi souvent par des PME / ETI locales ou des filiales de groupes étrangers… Comme le groupe Roullier à Saint-Malo, K-Line aux Herbiers, Autajon à Montélimar, l'Occitane à Manosque, etc.

Ces "villages gaulois" sont souvent des villes moyennes, parfois situés au milieu des champs : ainsi Sablé-sur-Sarthe a connu un taux de croissance d'emploi de +10% depuis 2009, Manosque de +9%, la Teste de Buch de +8%…

Sans surprise, beaucoup sont situés dans les régions en progression, notamment dans l'Ouest, le Sud-Ouest et Rhône-Alpes. Ils cumulent souvent ainsi une dynamique résidentielle, un tissu d'entreprises industrielles familiales et une capacité à innover et à attirer des secteurs à forte valeur ajoutée.
Des emplois très qualifiés se créent ainsi à Montpellier, Nantes, Lyon, mais aussi à Annecy, Chinon, La Teste de Buch… Ce n'est pas un hasard d'ailleurs si ces même zones sont également dynamiques en terme de création d'entreprises.

Pour en savoir plus :
Le salon Parcours France : www.parcoursfrance.com/

Rédigé le Mardi 14 Octobre 2014 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda