L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Le développement d'outils d'apprentissage en ligne appelle à son tour de nouvelles compétences : dans les services formation des entreprises, des lieux d'enseignement ou des startups du numérique, on commence à recruter des experts en e-learning.


Les nouveaux métiers du e-learning commencent à recruter
Consultant en ingénierie pédagogique, chef de projet e-learning, concepteur-scénariste, concepteur de MOOC... Ces nouveaux métiers font peu à peu leur apparition dans tous les lieux où l'on dispense des formations à grande échelle : les grosses entreprises qui développent leurs modules de formation interne en e-learning, les grandes écoles et les universités, mais surtout les entreprises qui développent les logiciels et les plate-formes d'apprentissage en ligne (les "learning management systems" LMS).

C'est toute une filière économique qui s'est développée en l'espace de deux-trois ans avec l'essor de ces nouveaux outils technologiques et la pratique des "massive open on line courses" (MOOC) lancés par toutes les institutions d'enseignement. Le salon ilearning Forum qui se tient en ce moment à Paris en témoigne.


D'abord des développeurs informatique

Les premières compétences à être mobilisées sont là encore celles des développeurs et des informaticiens. Les premières plateformes de cours en ligne ouvertes au grand public sont d'ailleurs nées dans l'univers des fans d'informatique : OpenClassrooms dispense ainsi depuis des années des cours d'informatique en ligne ; plus récemment, le groupe d'enseignement supérieur IONIS (qui abrite Epita et Epitech) a lancé IONISx, une plateforme de cours en ligne qui utilise Open edX, plateforme d’hébergement de cours numériques initiée par MIT et Harvard.

Ces projets recrutent donc d'abord des développeurs mais aussi des designers, spécialistes de l'ergonomie et de l'expérience utilisateur. Encore des débouchés pour les métiers techniques du numérique. Les graphistes multimédia (type BTS design graphique) sont aussi recherchés par les concepteurs de cours qui doivent produire des modules de formation comportant de nombreux éléments graphiques, illustrations, et animations vidéo.


Des chefs de projet e-learning et des ingénieurs pédagogiques

Mais la conception de formations de e-learning pour les entreprises ou les institutions d'enseignement exige aussi des compétences pédagogiques. Il faut pouvoir à la fois maîtriser les nouveaux outils, les solutions techniques, concevoir des vidéos et des modules de cours en variant les médias et proposer aussi des solutions de "blended learning" mêlant la formation présentielle et à distance.

Un spécialiste des solutions logicielles de e-learning comme E-Doceo recrute ainsi des chefs de projets aptes à proposer à des entreprises clientes des solutions sur-mesure.

Dans les universités et les grandes écoles, on voit aussi apparaître de petites équipes dédiées à l'innovation pédagogique, qui aident les enseignants à enregistrer leurs cours et surtout à les scénariser, ou à concevoir des jeux sérieux. Ces "ingénieurs pédagogiques" ont des profils variés : ils viennent parfois de l'ingénierie, parfois du marketing et du multimédia, mais ont surtout croisé et accumulé les expériences avec une forte coloration numérique.


Des formations encore peu nombreuses

Car les formations à ces nouveaux métiers sont encore peu nombreuses :

- L'université Rennes 1 propose un master ingénierie en e-formation.
- La CCI Paris Ile-de-France Le Préau propose une formation de "Chef de projet - Apprentissage et formation en ligne " en partenariat avec l'université Paris Ouest Nanterre La Défense. Le diplôme est inscrit au RNCP au niveau II (bac+4).
- l'ISTF (Institut supérieur des technologies de la formation) dispense des formations de formateurs en e-learning : www.istf-formation.fr
- L'université de Poitiers dispense un master "Ingénierie des médias pour l'éducation"
- Lille 1 un master 2 "Parcours ingénierie pédagogique multimédia et recherche en formation des adultes ".

Les perspectives d'emploi ne devraient en tout cas que croître et embellir si l'on en croit les résultats d'une étude menée en 2015 auprès de 114 grandes entreprises européennes par la société CrossKnowledge et le cabinet Féfaur : 66% des entreprises interrogées prévoient de proposer des formations en e-learning à leurs salariés à horizon 2017, contre 37% en 2011 et 50% en 2013...

Lire aussi l'article d'Educpros sur le métier d'ingénieur pédagogique

Rédigé le Mercredi 27 Janvier 2016 | Commentaires (4) | Permalien

Facebook Google + Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda