L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Un groupe de contrôle technique lance une campagne pour recruter 200 contrôleurs en CDI d'ici la fin 2019. Cela confirme le dynamisme des débouchés dans le secteur des services automobiles et de la maintenance au point qu'un site vient d'être créé avec l'Onisep.


Capture vidéo © Groupe SGS
Capture vidéo © Groupe SGS
Le contrôle technique monte en gamme. Une nouvelle réglementation datant de mai 2018 a en effet durci les conditions d'entrée dans le métier de contrôleur technique. Jusque-là, on pouvait l'intégrer avec un CAP ou un BEP de maintenance automobile assorti de 5 ans d'expérience. Désormais, il faut au minimum un bac.

Or,"le secteur du contrôle technique recrute et recrutera fortement pendant encore plusieurs années", explique Fabienne Costa, Responsable formation pour les réseaux Sécuritest et Auto Sécurité. Le Groupe SGS, qui gère également l'enseigne Vérif'Autos vient ainsi d'annoncer qu'il va recruter 200 contrôleurs techniques d'ici la fin 2019, partout en France.


Un métier valorisant au service de la sécurité

Le métier étant encore peu connu des jeunes, l'entreprise va lancer une grande campagne de communication à destination des titulaires d'un bac pro ou d'un BTS en maintenance des véhicules automobiles. "C'est un métier valorisant au service de la sécurité, de l'intérêt général et de la préservation de l'environnement", fait valoir Fabienne Costa. 

Bannières publicitaires, messages sur les réseaux sociaux, films institutionnels sur Youtube, l'entreprise ne recule devant rien pour convaincre les candidats qui peuvent postuler sur le site www.controleur-technique.fr  

 
Un agrément préfectoral indispensable

Avec ces recrutements, les contrôleurs du groupe SGS vont passer de 3600 à 3800 techniciens. Le métier comporte certes des atouts puisque ce professionnel a la responsabilité importante de délivrer l'autorisation de conformité d'un véhicule.

Pour exercer, il doit avoir un agrément préfectoral accordé à ceux qui ont un certificat de qualification professionnelle (CQP) "contrôleur technique VL". Pour recruter plus facilement, le groupe de contrôle technique précise que le CQP peut être préparé en interne et que la formation peut être rémunérée, les embauches étant réalisées directement en CDI.

On déroule donc le tapis rouge devant les jeunes ayant un bac pro de maintenance ou un BTS !



Les métiers des services automobile en tension

Si les recrutements de contrôleurs techniques ne sont pas simples, c'est qu'ils sont aussi en concurrence avec les nombreux autres métiers de la maintenance automobile : réparation, service après-vente, électronicien, technicien vitrage... sans oublier les métiers de la carrosserie-peinture et ceux du service (loueur, dépanneur, recycleur...)

Au final, cela fait un vaste secteur qui regroupe plus de 400 000 salariés. C'est la raison qui a conduit l'Association nationale pour la formation automobile (ANFA) a mettre en ligne avec l'ONISEP un kit pédagogique pour faire découvrir toutes ces familles de métiers non seulement sur l'automobile mais aussi le camion, la moto et le vélo.

A découvrir sur http://kitpedagogique.onisep.fr/anfa

Rédigé le Mardi 9 Avril 2019 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda