L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Les industries de matériel médical mais aussi de santé au sens large ouvrent des débouchés nouveaux à des profils d'ingénieurs voulant travailler en lien avec la santé, ou des professionnels de santé tentés par un emploi dans l'industrie.


Les industries bio-médicales : une filière d'avenir pour des profils scientifiques / santé
Tout le monde se souvient encore de la première greffe chez un patient, le 18 décembre 2013, d'un cœur bio-artificiel, mis au point par la société Carmat. Et même si le transplanté est décédé deux mois plus tard, la prouesse technologique du coeur artificiel a mis les projecteurs sur ce secteur de l'industrie biomédicale.

Cette filière, en pleine expansion, offre de nouveaux débouchés à divers types de profils : des ingénieurs, qui souhaitent travailler dans le secteur santé, des chercheurs en biologie qui souhaitent passer à des applications en créant des produits biomédicaux, ou des professionnels de santé eux-même qui souhaitent évoluer vers des fonctions marketing, comme ils le font déjà dans l'industrie pharmaceutique.

Signe de cette ouverture, une école du groupe IGS, l'IMIS (Institut de management des industries de la santé) relance à la rentrée 2014 une formation marketing pour les étudiants au profil "scientifique/santé".

Une formation bac+5 en marketing des industries de santé

Il s'agit d'un Mastère professionnel spécialisé en management et marketing des industries de la santé qui débouche sur un diplôme certifié par l'Etat (Niveau I au RNCP).

Il se prépare en un an avec 6 mois de cours à l'IMIS, au campus René Cassin de Lyon, et 6 mois de stage en entreprise. Selon l'IMIS, 72% des diplômés trouvent un emploi au sein des industries de la santé, dans les 45 jours après la fin de leur stage (promotion 2013). Et plus de 95% des diplômés exercent au sein des industries de la santé : laboratoires pharmaceutiques, sociétés de dispositifs médicaux, entreprises de biotechnologie, cabinets de consulting, entrepreneurs - en France et à l'international.  


Ilis, UTC : d'autres doubles formations

D'autres structures d'enseignement proposent aussi des formations intéressantes par exemple l'ILIS, Institut lillois d'ingénierie de la santé, lié à l'université Lille 2, qui offre des débouchés intéressants vers le secteur des Soins et établissements de santé, les structures médico-sociales, mais aussi les fabricants de matériel médical.

Plusieurs écoles d'ingénieurs, dont l'Université de technologie de Compiègne (UTC) ont aussi développé des spécialisations biomédicales. Intérêt de ces doubles formations ? Répondre aux besoins des entreprises de matériel médical qui cherchent souvent des ingénieurs pour la conception de leur produits mais aussi des technico-commerciaux pour les vendre.

L'emploi aussi est également servi par l'expansion de nombreuses TPE dans le domaine des biotechnologies. Je ne manquerai pas d'explorer plus avant les débouchés de ces secteurs d'avenir.

  • Pour le mastère de l'IMIS : Prochaine journée de sélection pour la promotion 2015 : Vendredi 20 juin 2014 à Lyon.Rens. : 04 72 85 71 86 / www.imislyon.com

Rédigé le Vendredi 6 Juin 2014 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda