L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Simplon.co essaime sa formation de développeur web dans 5 villes de France. D'autre part l'association Webforce3 qui forme au même métier en trois mois lance une série de nouvelles écoles et crée un réseau de franchisés.


Les formations courtes de développeur web se déploient en France
Pour répondre à la forte demande de développeurs de site web et d'appli mobiles des entreprises, deux formations courtes montées récemment essaiment leur expérience : lancées au départ en Ile-de-France, elles se déploient aujourd'hui à toutes les régions.

Il faut dire que ces formations courtes (de 3 à 6 mois) sont plus aisément duplicables que des cursus longs, et plus aptes à convenir à un vaste public de jeunes, de demandeurs d'emploi ou de personnes en reconversion qui ne souhaitent (ou ne peuvent) se relancer dans des années d'études.


Simplon.co : une fabrique sociale de développeurs

Ainsi, Simplon.co est née en septembre 2013 à Montreuil (93) dans une ancienne usine désaffectée. Dès le départ, l'objectif a été à la fois de fournir aux entreprises les développeurs qu'elles ont du mal à trouver, et en même temps d'aider des personnes socialement moins favorisées ou éloignées du monde numérique à accéder à ces compétences et à ces emplois. 

Quelques mois plus tard à peine, et Simplon.co soutenait la création de 4 écoles Simplon dans 4 villages de France : La Loupe en Eure-et-Loir, La Canourgue en Lozère, Le Cheylard en Ardèche, et Vézénobres dans le Gard. Toujours avec l'idée d'aider ceux qui sont le plus loin de l'emploi à bénéficier du dynamisme des nouvelles technologies.

Simplon a aussi été greffé à Marseille, c'est SimplonMars, pour apporter son offre de formation aux jeunes des "quartiers".
Et en cette rentrée 2015, sa formation de "développeur.se Web – mobile" de six mois se déploie dans d'autres villes, soit en zone urbaine sensible soit en zone rurale à Narbonne (Aude), Mende (Lozère), Boulogne-sur-Mer, Roubaix et Villeurbanne.


Un essaimage Simplon.co pour toute la France

L'idée est de proposer à des acteurs publics (par exemple des collectivités locales) ou privés d'ouvrir un "Simplon.co" dans leur région, de façon temporaire ou pérenne, pour former en six mois des développeurs ou des "référents digitaux".

La page présentant l'essaimage Simplon.co précise comment financer son projet, quelle structure juridique choisir, et comment sélectionner ses apprenants. En l'occurrence, plutôt en priorité "des personnes éloignées de l’emploi, non diplômées ou peu diplômées, issues des quartiers populaires, des milieux ruraux, des demandeurs d’emploi, allocataires du RSA, ainsi que des femmes et des seniors, populations insuffisamment représentées dans les métiers techniques".

La spécificité des formations Simplon est en effet d'être gratuites. Le financement doit donc se faire par du recours à un financement public, du mécénat, du crowfunding, du sponsoring d'entreprises, etc.

Webforce3 : un nouveau réseau de franchise

Une autre formation, Webforce3, se déploie aussi en France et a même lancé en juillet un réseau de franchisés.

Webforce3 forme de manière intensive en trois mois et demi au métier de développeur. La première promotion a été lancée en 2014 à Paris à l'initiative d'un dirigeant du numérique, Alain Assouline. L'objectif était là encore de fournir aux entreprises la main d'oeuvre qui leur manque en s'adressant en priorité aux jeunes décrocheur ou en recherche d'orientation.

En réalité, elle a tout de suite rencontré un vrai succès auprès de jeunes aux profils variés (parfois des diplômés cherchant un "vrai métier") mais aussi d'adultes, de demandeurs d'emploi et même d'informaticiens souhaitant remettre à jour leurs connaissances !


Un tremplin pour l'emploi

Les apprentis codeurs apprécient en effet la dimension opérationnelle des enseignements prodigués (Html5, CSS3, Mysql ou Php avancé) par des professionnels du web.
Et côté débouchés, les premiers résultats sont au rendez-vous : parmi la centaine des premiers élèves déjà sortis de l’école, la plupart – 80% – sont aujourd’hui en activité (dont 43% en CDI/CDD, 25% comme travailleurs indépendants et 12% en stage avec promesse d'embauche), alors que moins de 10 % sont encore en recherche d'emploi. Enfin, les 10 % restants sont de jeunes décrocheurs qui, à la suite de la formation Webforce3, décident de poursuivre leurs études.

"L'école se positionne comme un tremplin pour l’emploi et répond au besoin croissant de talents des entreprises", explique Alain Assouline, président-fondateur.

Webforce3 a donc lancé cet été un réseau de franchise afin de déployer rapidement, dans toute la France et à l'international, son modèle de formation très tourné vers l'employabilité. Le modèle n'est pas le même que Simplon : la formation est payante, mais elle peut être financée par des dispositifs de formation continue.

Le réseau compte déjà 4 écoles sur Paris et la région Ile-de-France (Nanterre et Villeneuve-la-Garenne). Le 7 septembre, une 5ème a ouvert ses portes à Hirson, en Picardie et d'ici à novembre, Webforce3 va lancer une série de nouvelles écoles en France – à Piennes (Lorraine), à Bordeaux, à Louviers et Trouville (Normandie) – ainsi qu'à l'international, au Luxembourg et en Espagne.
D'autres projets sont par ailleurs en cours en Auvergne, Bourgogne, Bretagne, ainsi que dans le Languedoc-Roussillon et la région lyonnaise  Les franchisés ont des profils divers : entrepreneurs, associations et chambres de commerce, et même une école à Tunis qui ne tardera pas à ouvrir ses portes. Webforce3 devrait ainsi compter, en France, sur une douzaine d’écoles dans son réseau d’ici fin 2015 et sur l'ouverture d’une dizaine d’écoles supplémentaires à horizon fin 2016.


La formation Webforce3 vous intéresse ?
  Le planning des sessions de formation à venir est disponible :
- 31 août 2015 à Paris (4e arrondissement) – complète - 7 septembre 2015 à Hirson (Aisne) - complète
- 5 octobre 2015 à Paris (10e arrondissement)
- 5 octobre 2015 à Piennes (Lorraine) – complète
- 12 octobre 2015 à Louviers (Eure)
- 26 octobre au 10 février à Bordeaux (Gironde)
- 2 novembre 2015 à Nanterre (Hauts-de-Seine)
- 2 novembre 2015 au Luxembourg
- 2 novembre 2015 à Trouville-sur-Mer (Calvados) 

Pour en savoir plus :
- Site de Webforce3 : www.wf3.fr
- Lire aussi : La formation Webforce3 monte en puissance


Rédigé le Lundi 14 Septembre 2015 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Google + Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda