L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





C'est confirmé par tous les observateurs : la récession amène les entreprises à revoir les recrutements en priorisant certaines fonctions au détriment d'autres. Les fonctions commerciale, recherche & développement et informatique sont celles qui s'en sortent le mieux.


Les fonctions de l'entreprise qui recrutent le plus
Les commentaires des divers observateurs du type APEC confirment mes enquêtes terrain de ces dernières semaines : face à la crise, les entreprises revoient les priorités et misent sur les fonctions qui vont aider à regonfler les carnets de commande et les trésoreries, ou qui vont aider à passer le grain et à assurer l'avenir.

Les trois fonctions qui tirent le mieux leur épingle du jeu

- La fonction commerciale : en 2009, les commerciaux devraient représenter 20% des recrutements. Plus que jamais, on cherche des gens capables d'aller chercher le client (télé-prospection), des forces de vente, des agents de clientèle, etc. A prendre en compte si l'on est en école de commerce et en recherche de stage ou d'insertion professionnelle rapide : c'est là que sont les besoins, et il n'est jamais mauvais de démarrer par une confrontation directe avec le terrain.
- La fonction recherche et développement (R & D) : elle devrait représenter 30000 embauches, soit un emploi sur cinq en 2009. Deux raisons à cela : d'abord, la R & D travaille sur des projets de long terme et est moins sujette aux récessions conjoncturelles. D'autre part, les entreprises doivent continuer à investir dans l'innovation pour être au rendez-vous de la sortie de crise avec les produits et services qu'il faudra.
- La fonction informatique. D'après le syndicat professionnel Syntec Informatique, les volumes d'offres d'emplois devraient rester significatifs - avec 20000 créations nettes d'emploi très qualifiés. C'est moins que les annéees précédentes, mais vu la pénurie générale d'informaticiens qui caractérise ce marché, cela continue d'assurer de beaux débouchés aux cadres du secteur, juniors ou expérimentés.

Les fonctions qui restent recherchées
- Les achats : pour restreindre les coûts, il faut réorganiser les réseaux de fournisseurs, se dégager de certains sous-traitants, tirer plus que jamais les prix des pièces vers le bas, etc.
- La comptabilité et le recouvrement de créances, le contrôle de gestion.
- La logistique, bien que les perspectives soient moins florissantes que les années précédentes : les débouchés ne sont pas en ce moment dans le transport qui souffre beaucoup de la crise, mais dans les fonctions supply chain des grosses entreprises qui rationalisent ou se réorganisent.


Les fonctions qui peinent
- La production, la qualité, les méthodes
- Les finances et l'administratif
- Les RH, même si un turn-over naturel assure évidemment quelques opportunités
- Les fonctions de chefs de projet, de nombreux programmes ayant été ajournés ou mis en stand-by.

Rédigé le Lundi 13 Avril 2009 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda