L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Des équipementiers automobiles comme Valeo et Bosch poursuivent leur croissance basée sur l'innovation technologique. Plus que jamais, ils cherchent à recruter des ingénieur(e)s, dont une bonne part de jeunes diplômés. De beaux débouchés dans de grands groupes internationaux.


Photo : Valeo
Photo : Valeo
Si l'on parle de guerre commerciale dans l'automobile, on évoque trop peu une autre guerre, bien réelle : celle des talents. Ou plutôt celle que se livrent les grands groupes technologiques pour recruter les ingénieurs les plus talentueux.

Sur ce terrain, les équipementiers automobiles ont fort à faire : ils sont non seulement en concurrence avec les champions aéronautiques, les Airbus, Safran, mais aussi, dans l'automobile, avec les constructeurs dont les marques ont tendance à faire de l'ombre à tout le secteur.


Valeo : 15 000 recrutements prévus à horizon 2015

Pourtant si l'industrie automobile redémarre, et si l'emploi repart chez certains constructeurs, les équipementiers, eux, n'ont jamais vu leur croissance s'infléchir. Ainsi le gros fournisseur d'électronique embarquée Valeo a recruté 10 000 personnes en 2013-2014 et s'apprête à en embaucher 15 000 à horizon 2015 dans le monde.


Les ingénieurs innovants très courtisés

Le groupe recrute bien sûr dans le monde entier, mais reste particulièrement friand d'ingénieurs français et multiplie les opérations séduction en leur direction : il parraine ainsi la filière ingénieurs de l'école Audencia Nantes pour permettre à de jeunes ingénieurs d'acquérir la double compétence, technique-commerce.

Il a aussi lancé en 2013 le Valeo Innovation Challenge, un concours scientifique ouvert à des équipes d'élèves ingénieurs du monde entier pour imaginer "des solutions audacieuses et révolutionnaires pour l'automobile de 2030"... Une belle idée pour glaner à la fois idées et talents. Dévoilé le 17 octobre dernier à l'issue du Mondial, le premier prix (doté de 100 000 euros !) a été décerné le à l'équipe brésilienne de l'université du Minas Gerais, qui a proposé de réinventer la transmission mécanique en couplant la pompe et le moteur hydraulique, un concept innovant qui entraînerait une réduction de la consommation et des émissions de CO2.


Beaucoup de recrutements dans la R&D et le logiciel

Valeo asseoit ainsi son image d'entreprise innovante dans le monde des jeunes ingénieurs. Les recrutements d'ingénieurs sont en effet nombreux dans la recherche & développement, les logiciels, l'électronique, même si le groupe recrute aussi sur des fonctions transverses (achats, commercial).

Enfin le groupe mise aussi sur la féminisation des effectifs de techniciens et d'ingénieurs pour pourvoir ses postes. Il vient de lancer en France un concours à destination des lycéennes, toujours lié à la voiture de demain, avec l'idée sans doute d'éveiller des vocations d'ingénieures automobiles.

Les offres d'emploi chez Valeo


Bosch recrute aussi 500 ingénieurs en France

Autre grand équipementier, l'Allemand Bosch, qui vise lui aussi 10 000 recrutements dans le monde en 2015 dont 500 en France.
A la veille de l'ouverture du salon de l'automobile, le DRH France, Dominique Olivier a accordé une interview à Cadremploi.

Il met en avant les "atouts Bosch" : l'innovation toujours, l'international, mais aussi le fait que le groupe a d'autres divisions que l'automobile (l'électroménager, énergie) permettant d'évoluer et aussi la qualité de la vie au travail... La guerre des talents est bien ouverte.


Rédigé le Lundi 27 Octobre 2014 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda