L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





L'Institut supérieur du transport et de la logistique internationale (Isteli) de Clermont propose 15 postes en contrat de professionnalisation dans des entreprises auvergnates pour septembre 2014. Une offre de formation en alternance qui débouche sur un emploi et un titre professionnel de niveau bac+3.


Le transport logistique offre 15 contrats de professionnalisation en Auvergne
Les groupes de transport logistique ont souvent du mal à recruter du fait de leur localisation en zone rurale. J'ai ainsi déjà évoqué le fait que des contrats en alternance dans le secteur logistique ne trouvent pas preneurs dans le Nord de la France.

Mais les transporteurs d'Auvergne semble aussi avoir du mal à pourvoir certains postes techniques comme ceux de responsable d'exploitation, affréteur, responsable d'agence ou de centre de profit, chef de service transit, responsable commercial, etc.

C'est ce qui a conduit l'Isteli (l'Institut supérieur du transport et de la logistique internationale) de Clermont à ouvrir en septembre 2014 une section de Responsable de production transport et logistique qui sera basée à Cournon-d’Auvergne. Ce titre professionnel certifié de niveau bac+3 est bâti sur mesure pour offrir en un an à des bac+2 la formation nécessaire à ce qu'attendent les entreprises.


Une formation en alternance rémunérée

La formation est en effet proposée en alternance, sous forme de contrat de professionnalisation. Pour rappel, les contrats de professionnalisation permettent une formation en alternance rémunérée et sont ouverts aux jeunes de 16 à 25 ans, mais aussi aux demandeurs d’emploi de 26 ans et plus ou encore aux bénéficiaires du RSA.

Concrètement, 15 postes en contrats de professionnalisation sont d'ores et déjà proposés par les entreprises de la région :

Les profils recherchés sont des titulaires de bac +2 validés (ou bac avec 3 ans d’expérience) issus de la filière transport-logistique, commerce, informatique, ressources humaines, droit des affaires, gestion ou langues étrangères…


Vers des poste de cadres tournés vers l'international

Certains s'étonneront d'une telle diversité, mais les postes proposés par les transporteurs et les logisticiens à ce niveau exigent la maîtrise d'outils d'exploitation (de flottes, d'entrepôts), le management d'équipes, la connaissances de procédures douanières, de réglementations internationales, etc. La maîtrise de l'anglais y est indispensable et souvent d'une autre langue...

Comme quoi, l'Auvergne peut tout à fait offrir des postes à responsabilité ayant une ouverture internationale !

Le taux d'insertion professionnelle de la formation après l'obtention du titre est de 95% dans les six mois. Elle s'effectue souvent dans l'entreprise où le contrat pro a été effectué, celui-ci fonctionnant alors comme un dispositif de pré-recrutement en CDI, ou une autre entreprises du secteur.

L'Istli signe en effet le 14 mai une convention de partenariat avec la FNTR et TLF, deux fédérations patronales rassemblant des entreprises du secteur transport logistique : celles-ci s'engagent à donner priorité aux étudiants formés par l'Isteli pour leurs embauches.

Une façon de sécuriser le choix des ceux qui seraient tentés d'aller planter leur tente en Auvergne, une fort belle région où le prix du logement défie toute concurrence !
 

Rédigé le Vendredi 9 Mai 2014 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda