L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





La semaine de l'emploi dans le numérique a été ouverte le 2 novembre par la publication du top 100 des entreprises qui recrutent dans le web et l'IT : on y retrouve des startups du numérique mais aussi des grands groupes de la "vieille économie".


Le top 100 des entreprises qui recrutent dans le numérique
Le site Frenchweb.fr a lancé le 2 novembre sa quatrième "Semaine de l'emploi dans le numérique". Jusqu'au 8 novembre 2015, le media spécialiste de l'innovation numérique met en avant les entreprises qui recrutent dans ce secteur en plein bouillonnement et décrypte les tendances du marché de l'emploi.

D'où l'intérêt de ce top 100 qui permet de repérer les plus gros recruteurs et surtout les profils recherchés.


Des pros du numérique et de grands groupes qui se digitalisent

Commençons par le top 10 : 1.Criteo, 2.L'Oréal, 3.Crédit Agricole, 4.Blablacar, 5.Deezer, 6.Voyages-sncf.com, 7.BNP Parisbas, 8.Cegid Group, 9.Axa et 10.Geolid.

Un beau bouquet mêlant les startups phares du numérique - des entreprises dont l'activité se joue entièrement en ligne (Criteo, Blablacar, Deezer, Geolid...) - et de grands groupes de la "vieille économie". C'est une des caractéristiques majeures de ce classement à fin 2015 : désormais, toutes les grosses entreprises entreprennent leur transformation digitale et recrutent donc en nombre leurs experts.

Quant aux profils recherchés pour tous ces recrutements, là encore, le classement est plein d'enseignements.


Les métiers de l'ingénierie informatique mais aussi du business developpement

Sans surprise, quasiment toutes les entreprises cherchent des développeurs. On recrute aussi beaucoup de Data Scientists et de chefs de projet.

Mais l'ingénierie informatique est largement rattrapée par les pros du marketing web, les "business developers", Traffic managers, experts du e-commerce et de la communication digitale...

Autrement dit, les fonctions business et IT se conjuguent et l'on peut très bien évoluer sur ces métiers en passant par une école de commerce, de communication, une école des métiers du web ou l'une des multiples spécialisations (bachelor, licence pro, MBA) pour "digitaliser" son profil... Petite illustration avec l'interview de Frédéric Bellier, directeur France de RadiumOne, une entreprise américaine de marketing publicitaire, qui explique comme il fait cohabiter les talents de "maths men" et des "mad men" !

Je vous laisse découvrir le Top 100 élaboré par Frenchweb.fr qui publie aussi toute la semaine de passionnants portraits d'entreprise orientés recrutement (à afficher en grand écran pour plus de lisibilité, voir aussi le pdf en bas de l'article).
 


Méthode : Ce classement a été réalisé à partir des réponses de 327 entreprises à un questionnaire mis en ligne sur Frenchweb.fr entre le 29 septembre jusqu’au 29 octobre 2015.

Les réponses portaient sur les recrutements prévus d’ici la fin de l’année 2015 et dans le premier trimestre 2016.

Rédigé le Lundi 2 Novembre 2015 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Google + Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda