L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Exercer une activité indépendante en gardant les avantages du salariat, c'est ce que permet le portage salarial, une forme d'emploi qui peut intéresser des seniors comme de jeunes diplômés et qui a le vent en poupe. J'ai donc invité les responsables d'ITG, société française de portage, à nous présenter le dispositif dans cet article.


Patrick Levy-waitz, président d'ITG.
Patrick Levy-waitz, président d'ITG.
La loi définit le portage salarial comme une relation tripartite entre une société de portage, un travailleur (le "porté") et les clients qui rémunèrent ses services. Cette forme de travail existe depuis plus de quinze ans et se développe dans bien des secteurs comme dans l'expertise technique, l'informatique, la formation ou encore la traduction.

"L'atout de cette nouvelle forme d'emploi c'est qu'elle se situe précisément à la convergence d'une aspiration des cadres à plus d'autonomie et d'un besoin de souplesse qui s'impose aux entreprises, explique Patrick Levy-Waitz, président d'ITG. Son développement constitue une passerelle efficace entre le monde classique du salariat et la logique de l'entrepreneur."

Il existe de nombreuses sociétés de portage : certaines se spécialisent en proposant leur offre aux consultants d'un secteur particulier alors que d'autres accueillent tous les métiers pouvant bénéficier du portage salarial.

Dans quelles situations peut-on adopter le portage salarial ?

Soumis à des conditions légales, les candidats au portage salarial peuvent être nombreux. On retrouve en particulier dans cette forme d'emploi les consultants, les personnes travaillant à leur compte, mais aussi les pré-retraités et retraités. Les demandeurs d'emploi peuvent également faire usage de cette solution pour pallier à leur période d'inactivité et ainsi tenter de se réinsérer dans la vie active de façon différente.

Les caractéristiques du portage salarial consistent principalement à délester le porté de lourdes charges administratives et comptables ; il aura ainsi tout le temps nécessaire pour trouver des clients et réaliser des missions. La société de portage, de son côté et sur la base d'un contrat, se chargera de facturer les prestations effectuées par le porté auprès des clients. Elle versera un salaire et prélèvera les cotisations sociales, garantissant ainsi au consultant les avantages et la sécurité d'un salarié.

Pour Radhia Amirat, fondatrice d'ACPI, "la principale motivation des salariés portés qui font appel à notre société est la simplicité. Ils ont recours à nos services pour se concentrer uniquement sur le développement de leur activité et ne pas se tracasser avec la gestion".


Quelques profils de consultants

De nombreux métiers exercés en freelance utilisent le portage salarial, comme les designers, les consultants ou les traducteurs. "La plupart de nos portés exercent dans des domaines qui nécessitent une expertise particulière, une capacité de recul sur les projets qui leur permet de proposer des solutions à haute valeur ajoutée", considère Roland Bréchot, directeur général d'ITG.

S'affranchissant des codes qui leurs seraient imposés chez un employeur classique, ils donnent libre cours à leur créativité et peuvent aussi choisir leurs missions de façon autonome. Les consultants peuvent ainsi étoffer leur portefeuille de clientèle dans de nouveaux secteurs, et les artisans pourront exercer tout en ayant le choix de leur propre rythme de productivité et de réalisations. Le portage salarial offre aussi une réelle solution pour les retraités qui souhaitent rester dans la vie active plus longtemps, mais à leur rythme.

Prendre son destin en main sans prendre de risque maximal

"Il existe une large palette de profils qui peuvent avoir recours au portage salarial, précise Patrick Levy-Waitz : du cadre quinquagénaire en quête d’autonomie professionnelle à la femme entrepreneure qui cherche à sécuriser le lancement de son activité en passant par le jeune diplômé qui exerce dans le secteur du digital et qui ne conçoit pas son travail comme un lieu et un horaire fixes. Ce qui les rassemble, c’est ce désir de prendre son destin en main sans prendre de risque maximal."

Pour en savoir plus :
Le fonctionnement du portage salarial

Rédigé le Mercredi 18 Juin 2014 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda