L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Si les industries automobile et aéronautique sont plutôt en berne, n'oublions pas le ferroviaire, qui profite des nouvelles orientations des politiques de transport en faveur du rail. TGV, TER, tramway... Les programmes sont ambitieux et les recrutements au rendez-vous.


Le ferroviaire : une voie d'avenir pour les ingénieurs et techniciens
Ce boom du ferroviaire est un des effets des choix politiques en faveur du développement durable. En ville ou sur les longues distances, le rail est plus économe et moins polluant que la route. En France, mais aussi en Europe, les grandes manoeuvres de "report modal" ont donc commencé : le Grenelle de l'environnement s'est engagé à favoriser de grands projets à commencer par le renouvellement à l'horizon 2014 de 200 rames de TGV français.
De même, la SNCF et les régions ont lancé de méga appels d'offres pour renouveler 1850 trains régionaux, les TER, dont la fréquentation pourrait quadrupler d'ici à 2050.
Enfin, en ville où les émissions de Co2 sont particulièrement traquées, tramways et métros se présentent comme les nouveaux modes de déplacements doux du 21ème siècle.


Où sont les emplois ?


Les emplois sont d'abord dans l'industrie ferroviaire elle-même, chez les grands fabricants de matériel et leurs innombrables sous-traitants rassemblés dans la Fédération des industries ferroviaires (FIF).
La FIF estime que dans les prochaines années, le secteur pourrait recruter au moins 500 ingénieurs et techniciens par an, voire jusqu'à 1500 si tous les projets de transport public prévus sont financés.
Seul problème : le manque d'attractivité du secteur. Le rail garde aux yeux des ingénieurs un petit côté "19ème", loin de l'image high tech du spatial, de l'aéronautique ou des biotechnologies. Pourtant, la recherche développement et l'innovation sont fondamentales dans le ferroviaire confronté aux défis énergétiques, et questions de design, de billettique, de nuisances sonores, etc.

Qui les grands employeurs de l'industrie ferroviaire ?

- Alstom Transport est la plus grosse entreprise française (8400 salariés en France dont 47% de cadres), leader mondial de la grande vitesse, et du système de signalisation Atlas qui permet aux trains de circuler d'un pays à l'autre. Sites à  Belfort, La Rochelle, Valenciennes, Saint-Ouen.
500 recrutements cadres sont prévus sur 2009 : 72% d'ingénieurs, 25% de fonctions support, 3% de commerciaux.
Expérience exigée : 20% de jeunes diplômés, 50% de première expérience, 30% de cadres expérimentés
Site de recrutement : www.carers.alstom.com
Prévoir 2 à 3 entretiens :  1 avec un opérationnel, 1 avec les RH, et pour certains postes 1 avec la direction. Compter trois mois pour un recrutement.

- Bombardier Transport, entreprise canadienne, numéro un mondial, a son siège à Berlin et une grosse implantation près de Valenciennes (Nord) à Crespin où se trouve un grand laboratoire d'essais et un portail d'achat pour l'Europe.
80 recrutements de cadres prévus sur 2009 : 70% d'ingénieurs (conception, BE, projet, achats, méthodes, qualité, logistique...), 30% de fonctions support.
Expérience exigée : 33% de jeunes diplômés (parcours d'intégration de 18 mois), 33% 1ère expérience, 34% d'expérimentés.
Site de recrutement : www.transport.bombardier.fr

- Siemens Transportation Systems, entreprise allemande, est spécialiste des transports urbains et des systèmes de conduite automatique. Il réalise 65% de son activité à l'international et a un site à Chatillon en région parisienne (750 salariés) avec une forte activité recherche & développement.
60 recrutements prévus sur 2009 dont 85% d'ingénieurs, 10% de fonctions support, 5% de commerciaux.
Expérience : 33% de jeunes diplômés, 33% de 1ère expérience, 34% d'expérimentés.
Site de recrutement : www.siemens.fr/transportation
test de langue au cours des entretiens (compétences internationales recherchées).

Autres recruteurs : Ansaldo STS (40 recrutements en 2009), Comin Group (15), Faiveley Trnsport (30).


Les entreprises exploitantes de réseaux

A côté des industriels, n'oublions pas les exploitants, entreprises publiques ou privées, qui se livrent aussi une concurrence intense du fait de la libéralisation progressive du rail.

La SNCF reste un gros recruteur sur les métiers de la technologie ferroviaire. 500 postes doivent être pourvus en 2009 par des jeunes diplômés de niveau bac + 5 dans les spécialités liées à la maintenance ferroviaire : le génie civil et électrique, la gestion de production méthodes, la gestion de circulation ferroviaire, le service clients, information, achats, immobilier, contrôle de gestion.
Les techniciens de niveau bac +2/3 sont aussi recherchés pour la maintenance du matériel et la circulation ferroviaire.
5000 stages sont proposés dont 1100 réservés aux bac + 5.
Encore plus intéressants, les postes en alternance : "Nous avons 5000 postes d'alternants en permanence dont 1000 sont ouverts aux diplômés du supérieur avec des profils techniques qui peuvent ainsi découvrir l'entreprise, l'étendue et la variété de ses métiers ainsi que la diversité des parcours professionnels. Ces parcours d'alternance sont considérés par la SNCF comme une excellente base de pré-recrutement", indique Martine Sallé, responsable de la communication sur le recrutement à la SNCF dans Le Monde du 2 juin.
Site : www.recrutement-sncf.com

Egalement Veolia Transport, qui exploite des réseaux de transport urbains (métro, bus) et propose moins de postes scientifiques et techniques, mais davantage d'emplois dans l'exploitation des réseaux, et les métiers de conducteurs, de mécaniciens, de chefs d'équipe...

Rédigé le Vendredi 22 Mai 2009 | Commentaires (1) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Commentaires

1.Posté par giovanni13012 le 24/06/2010 08:27
tout a fait d'accord avec toi.
les métiers du ferroviaire un secteur de l'avenir surtout le tramways moins chère que le métro.
a quand les rails a sustentation magnétique en FRANCE?

Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda