L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





L'ICD International Business School et l'EPF Ecole d'ingénieurs lancent à la rentrée 2016 un bachelor en 4 ans dédié à la commercialisation de produits technologiques. Un diplôme innovant en France qui veut répondre à une forte demande des entreprises.


Le bachelor Tech Sales Management abat les murs entre ingénierie et commerce
On connaissait les doubles diplômes ingénieur-manager de niveau bac+5 ou bac+6, en général proposé par des écoles d'ingénieurs en partenariat avec une business school.

Mais la formation postbac lancée à la rentrée prochaine par l'ICD et EPF innove par le format et l'esprit du diplôme proposé : un bachelor en 4 ans,  visant dès le départ la double compétence. "Nous avons fait le choix de ne pas additionner des cours et/ou des années d'études mais de co-concevoir un programme original fondé sur nos expertises respectives en commerce et en ingénierie et en proche concertation avec les entreprises qui peinent à trouver ce type de profil sur le marché', expliquent les directeurs des deux établissements.


Une forte demande des entreprises

Le bachelor en question intitulé "Tech Sales Management" veut en effet répondre à la forte demande d'entreprises commercialisant des produits technologiques qui peinent à trouver des commerciaux maîtrisant tant les outils marketing que la culture scientifique et technique de leur secteur.

Son objectif : "former des spécialistes capables de développer, gérer et déployer la vente de biens et services technologiques (matériel, équipements scientifique ou industriel, systèmes d'information ou de production, services informatiques, énergétiques ou de télécommunications) à destination des entreprises, des collectivités territoriales ou des Etats, en France et à l'international".

J'ai souvent signalé sur ce blog la forte demande de technico-commerciaux en France de la part des secteurs industriels, mais aussi du commerce de gros et des secteurs vendant des produits ou services liés à l'innovation technologique, en forte croissance comme on le sait.


Des experts pour accompagner les entreprises innovantes

"L'incorporation de technologies dans les produits et services nécessite aujourd'hui de voir émerger des professionnels dotés de bonnes connaissances scientifiques, d'une solide culture en ingénierie et de compétences en développement commercial, marketing et relation client. La qualité de ces spécialistes sera désormais un facteur de différenciation stratégique des entreprises qui cherchent à maintenir une position forte sur leur marché", souligne Tawhid Chtioui, directeur de l'ICD.

"Les entreprises françaises innovantes ont besoin d'être accompagnées dans leur développement en France et à l'international par des 'business developers' ayant une maîtrise parfaite des compétences commerciales et une fine connaissance des produits complexes." précise Jean-Michel Nicolle, directeur de l'EPF.

De fait, le "business developer" fait partie des métiers fort recherchés dans l'univers des startups ou de la FrenchTech et les débouchés du nouveau diplôme semblent de ce fait prometteurs.


Ingénierie et Business : deux univers qui se rapprochent

La création d'un bachelor porté à égalité par une business school et une école d'ingénieurs vient aussi casser les codes dans un pays très marqué par l'étanchéité des filières et le culte des diplômes.

Un signe que les demandes des entreprises et les besoins du terrain finissent par être entendues. On voit ainsi éclore, depuis quelques mois, des formations d'ingénierie de niveau bac+3/4 portées par des écoles d'ingénieurs comme l'ESEO qui lance à la rentrée 2016 un bachelor Objets connectés, à la suite du bachelor de technologie initié par les Arts et Métiers et à nouveau pour répondre à un besoin de compétences à ce niveau.

De même, la difficulté des entreprises de disposer de commerciaux de terrain aptes à gérer des ventes complexes donne toute sa pertinence à un bachelor à double compétence ingénierie et commerce.


Des débouchés de chargés d'affaires, business developers, cadres technico-commerciaux

Concrètement, les étudiants passeront chaque semaine deux jours à l'ICD et deux jours à l'EPF (notamment dans des laboratoires techniques), avec une journée pour travailler sur des projets. Ils réaliseront un stage long chaque année, auront un semestre à l'étranger, et une alternance en 4ème année pour préparer l'insertion professionnelle sur des postes de technico-commerciaux, chargés d'affaires en SSII ou dans l'industrie, responsables de la vente de produits électroniques ou de services technologiques divers.

"Nous rencontrons souvent sur les salons des jeunes qui hésitent entre une formation commerciale ou d'ingénieur, c'est une façon de leur répondre", souligne Cécile Bourbon, du service communication de l'EPF.

Bien évidemment cette nouvelle formation vient enrichir l'offre de formation des deux écoles sans se substituer aux cursus existants, notamment le cursus grande école de l'ICD (accessible via le concours postbac Team) et la formation d'ingénieur de l'EPF (accessible via le concours Avenir et Avenir+).


En savoir plus sur le Bachelor Tech Sales Management
 
  • 4 ans d'études transversales (2 jours par semaine à l'ICD et 2 jours à l'EPF ; 1 jour dédié aux projets transversaux et activités associatives)
  • 1 semestre à l'international 
  • 20 mois d'expériences professionnelles (stages + alternance possible en 4ème année)
  • Ouvert aux Terminales S, STI2D, ES et L spé Maths  - 30 places proposées en 2016 (épreuves écrites et entretien d'admission). Dossier de candidature hors APB sur le site de l'ICD.
  • Frais de scolarité : 7500 € en 1ère et 2ème années et 8 000 € en 3ème et 4ème année
  • Statut du diplôme : le Bachelor Tech Sales Management sera décerné par les deux écoles, l'ICD Business School et l'EPF. Il conférera aussi le titre professionnel certifié par l'Etat au niveau II de "Responsable Développement Commercial et Marketing" de l'ICD
  • L'objectif est l'insertion professionnelle sur des postes commerciaux mais des poursuites d'études pourront être envisagées à l'ICD ou en business schools internationales.
 
www.icd-ecoles.com/bachelor-tech-management
www.epf.fr/fr/bachelor-tech-sales-management

Rédigé le Mercredi 20 Janvier 2016 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda