L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





Nos villes se couvrent de petites épiceries bio ou de chaînes spécialisées. A tel point que la production et la distribution de produits bio représentent aujourd'hui 10% des emplois de l'économie verte. Des débouchés dans la vente mais aussi la gestion de boutiques.


La montée des épiceries bio : de nouveaux débouchés dans le commerce alimentaire
Année après année, l'épicerie bio se fraye une place de plus en plus importante dans les linéaires des grandes surfaces et les enseignes spécialisées se multiplient. En terme d'emplois, les débouchés sont réels, que ce soit pour les vendeurs, les chefs de rayon, mais aussi les adjoints et directeurs de magasin.

D'après une enquête réalisée par le site emploi Adzuna en septembre 2016, la production et la distribution de produits bio représenteraient 9,9% des offres d'emplois liés à l'économie verte.

Je centrerai cette note sur le commerce et la distribution de ces produits : saviez-vous que l'alimentation bio a donné une nouvelle jeunesse au métier d'épicier laminé des années durant par la montée de la grande distribution ? Je l'ai appris en rencontrant sur un salon les responsables du CIFCA et de l'IFOPCA, deux centres de formation en alternance dédiés aux métiers des petits commerces d'alimentation : "Avec le métier de fromager et de caviste, celui d'épicier bio connaît une belle croissance", expliquent-ils. 


Des débouchés pour les vendeurs et les passionnés de bio

Tous ceux qui s'intéressent à la vente et au commerce ou ceux qui sont motivés par l'alimentation et les modes de production biologiques peuvent donc trouver là des débouchés intéressants et dans toutes les régions.

Bien sûr, il faut aimer le commerce et ses tâches de base : assurer la mise en place des produits, la gestion des stocks, la tenue de caisse mais aussi la relation clients, particulièrement importante dans ce secteur où la plupart des produits sont nouveaux et où les consommateurs souhaitent les découvrir. C'est la raison pour laquelle un organisme de formation comme l'IFOPCA a mis en place une formations d'un an en contrat de professionnalisation permettant d'obtenir un "certificat de qualification professionnelle (CQP) d'épicier bio. 

On peut cependant débuter avec des formations commerciales de base (CAP, bac pro vente), ou même sans formation spécifique mais avec de l'intérêt pour la filière.

L'exemple de Mélanie, vendeuse de produits bio



Et des boutiques à reprendre

Pour ceux qui veulent lancer leur commerce, l'épicerie bio est aussi un bon filon. Les enseignes ne manquent pas à commercer par Biocoop qui propose à chaque épicier de devenir non pas franchisé mais coopérateur puisqu'il s'agit d'un réseau coopératif... Eh oui, on peut aussi venir à l'épicerie par projet politique.

Le réseau a connu une expansion de 100% en cinq ans avec 25 nouveaux magasins par an en France depuis 5 ans. Il n'y a pas de droit d'entrée mais il faut tout de même compter 250 000 à 350 000 euros d'investissement de départ pour un chiffre d'affaire moyen de 1, 995 million d'euros par magasin.
A savoir : le réseau ayant une trentaine d'années, un certain nombre de gérants souhaitent actuellement céder leur magasin (découvrir les offres de reprise de magasins Biocoop

Mais d'autres enseignes parviennent également à percer comme Day by Day, qui propose des produits de consommation quotidienne vendus en vrac et sans emballage imposé. Les clients font leurs achats avec leurs propres contenants. Day by Day a été créé à Meudon (92) en mai 2013 et on compte déjà 15 magasins dans toute la France et 20 ouvertures en 2016... 

Le fondateur de Day by Day présente son concept



Rédigé le Lundi 7 Novembre 2016 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Google + Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda