L'actu des débo L'actu des débo

Indiscrétions sur  les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi


Tuyaux sur les formations et les métiers qui mènent vraiment à l'emploi





L'industrie des tunnels et des ouvrages souterrains connaît une forte expansion dans le monde, notamment en Asie. Elle recrute de jeunes ingénieurs dotés de compétences fort recherchées et suscite un certain engouement.


Jeunes ingénieurs : au bout des tunnels, le monde vous attend
Voilà bien un débouché que je n'aurais sans doute pas découvert sans la publication, le 2 février 2016, d'un communiqué de L'Association internationale des tunnels et de l'espace souterrain (AITES). Cette ONG vise à  "promouvoir l'utilisation de l'espace souterrain comme solution pour le développement durable". Elle réunit  73 Nations membres et 300 membres affiliés,17 sponsors majeurs et 60 adhérents.

C'est que l'on creuse de plus en plus de tunnels ou de forages souterrains dans le monde pour répondre aux défis de l'urbanisation et aux besoins énergétiques mais aussi aux enjeux de développement durable. D'où les initiatives de l'AITES qui cherche à attirer de plus en plus de jeunes ingénieurs civils vers cette spécialité à haute technicité.


En Asie, la ruée vers les tunnels

L'Asie connaît une véritable "ruée vers les tunnels" et ce continent représentera près de 60% des dépenses mondiales liées aux infrastructures souterraines d’ici 2025. En Amérique latine, les projets sont également nombreux du fait de l'exploitation minière intensive et du développement des réseaux de transport dans les mégalopoles.

Sergio Ocampo, 29 ans, est un jeune ingénieur civil spécialisé dans l’industrie tunnelière à Mexico. "Tous les pays émergents comme le nôtre en Amérique latine sont en quête des meilleurs ingénieurs spécialisés dans les tunnels, explique-t-il. Ils sont confrontés à de sérieuses problématiques, telles que la surpopulation des villes, la saturation du trafic routier ou l'incroyable expansion des exploitations minières, et ont donc besoin de profils spécifiques pour y faire face".


Cinq masters spécialisés proposés dans le monde

Voilà qui pourrait susciter des vocations chez de jeunes ingénieurs en quête de grands projets et surtout de missions internationales.

D'autant que l'AITES a développé 5 masters spécialisés en Italie, Suisse, Royaume-Uni, France et Espagne. Ils sont réservés aux ingénieurs civils ou géotechnique et dispensent une formation donnée par des experts internationaux en 5-6 mois suivie par un stage en entreprise. Les débouchés sont excellents : environ 85% des diplômés sont recrutés avant l'obtention du diplôme.

Autre avantage : la formation est particulièrement internationale et accueille des étudiants du monde entier. En France, elle est dispensée par l'INSA Lyon et l’ENTPE, en partenariat étroit avec l'Association française des tunnels et de l'espace souterrain (AFTES) et le Centre d'études des tunnels (CETU). Elle délivre un "mastère spécialisé" accrédité par la Conférence des grandes écoles (CGE) ("Tunnels et ouvrages souterrains, de la conception à l'exploitation") et accueille 50% d'étudiants non français.

C'est ce mastère français qui a permis au jeune ingénieur mexicain Sergio Ocampo de se spécialiser dans ce domaine, à la demande de l'entreprise internationale de génie civil où il travaillait déjà...


Des formations techniques plus courtes

En raison d'une demande croissante des Etats membres, le Comité spécial pour l'éducation et la formation d'TA AITES a également lancé des sessions annuelles de  formations techniques (8 à 10 par an). Depuis 2009, 4 700 professionnels ont participé à ces sessions.

Car le gigantisme des chantiers de construction des tunnels attire ! Si c'est votre cas, allez donc explorer les ressources dédiées à ce secteur industriel... en attendant le congrès mondial des tunnels qui aura lieu fin avril 2016 à San Francisco.


 

Pour aller plus loin :

- ITA AITES
: Association internationale des tunnels et de l'espace souterrain
- Association française des tunnels et de l'espace souterrain

Rédigé le Mercredi 3 Février 2016 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Twitter LinkedIn Viadeo Pinterest


Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche



Michèle Longour
Michèle Longour




Certains traînent dans les bars, d'autres fréquentent les stades ou les cinémas... Moi, je hante les journées recrutement, je fouine dans les forums emploi et les salons dédiées à toutes les carrières. D'où l'idée de ce blog pour...



Derniers tweets






Agenda